Filter by
                    78 products  ( 1 - 24 )
                    150 ans de destruction - L'urbanisme à Marseille
                    New
                    150 ans de destruction - L'urbanisme à Marseille
                    15 €

                    De cité riche voire, à certains moments de son histoire, opulente, Marseille est devenue une ville pauvre sans ressources propres sinon un attrait touristique dont elle cherche à se parer comme un cache-misère qui ne trompe personne. Le touriste s'égare dans cette ville où le passé s'invente mais ne se retrouve plus dans une harmonie architecturale qu'elle a depuis longtemps abandonnée. Les chantiers marseillais ont souvent battu des records par leur amplitude, le nombre d'hectares arasés, le nombre d'habitants déplacés, le nombre de bâtiments déconstruits et le nombre de rues disparues, parfois sans réel intérêt immédiat.

                    Le marché de l'immobilier est devenue une source d'enrichissement inépuisable pour les sociétés de BTP, Vinci, Bouygues et bien entendu Constructa.

                    Enseignant FLE à la retraite de l'Education Nationale, l'auteur a dirigé, de 1989 à 1993, la rédaction d'un magazine régional "Vrai ou Faux" et celle d'une radio locale marseillaise aujourd'hui disparue, Radio Provence Culture.
                    Il est l'auteur de plusieurs romans et essais publiés aux Editions du Net

                    A Stazzona
                    20 €

                    Il ne s'agit pas de textes théoriques, critiques ou analytiques ; la régle du jeu est d'inclure l'édifice architectural dans un texte romanesque, fictionnel ou poétique.

                    Ce nouvel ouvrage est consacré à l'outil théâtral de Giussani (Balagne, Haute-Corse), nommé A Stazzona (La Forge), réalisé par Dominique Villa et Jean-Michel Battesti. Cet outil théâtral, construit en matériau noble (pin laricio travaillé sur place et toit végétalisé) d'un radicalisme rare, se présente comme un grand parallépipède aux formes épurées qui, malgré son modernisme, est parfaitement intégré dans son environnement. Le but des architectes : répondre à l'austérité, à la puissance du site par un édifice aux lignes ascétiques. La principale gageure des architectes a été de répondre à ce cadre singulier par une forme la plus élémentaire qui soit.

                    Grace à ces installations textuelles, Vannina Maestri offre à La Forge un environnement encore plus immense : le monde contemporain, à travers ses rumeurs obsédantes, sa violence désarticulée. Ainsi, A Stazzona (La Forge) devient, également, une chapelle (Cappella). De plus, il y a un lien évident entre les lignes de force de cette architecture de l'absolue et les lignes sur lesquelles se construit cette poésie de l'équilibre.

                    A+U 478 Expo 2010 Shanghai
                    34,15 €

                    Issue 478 of Architecture and Urbanism has a twofold focus. The cutting-edge pavilions of 34 nations at this year's Shanghai Expo are photographed and analysed. Further, recently completed building projects in Beijing are profiled, including medium and small scale developments that contrast sharply with the city's large scale Olympic projects, alongside an essay discussing the socio-political dynamics of developer-architect interactions in contemporary Beijing.

                    ENGLISH / JAPANESE

                    AIA Guide to the Architecture of Washington, D.C.
                    24 €

                    This lively and informative guide offers tourists, residents, and architecture aficionados alike insights into more than 400 of Washington, D.C.'s, most important landmarks. Organized into 19 discrete tours, this thoroughly redesigned and updated edition includes 45 new entries, encompassing the House of Sweden and the U.S. Institute of Peace, classic buildings that epitomize the city-the White House, the Capitol, Union Station-and a number of private buildings off the beaten path.

                    G. Martin Moeller, Jr., blends informed, concise descriptions with engaging commentary on each landmark, revealing often-surprising details of the buildings' history and design. Every entry is accompanied by a photograph and includes the structure's location, its architects and designers, and the corresponding dates of completion. Each entry is keyed to an easy-to-read map at the beginning of the tour.

                    From the imposing monuments of Capitol Hill and the Mall to the pastoral suburban enclaves of Foxhall and Cleveland Park, from small memorials to vast commercial and institutional complexes, this guide shows us a Washington that is at once excitingly fresh and comfortably familiar.

                    Edited by Johns Hopkins University Press


                    Alger, politiques urbaines 1846-1958
                    45 €

                    Cet ouvrage présente une analyse des projets et des programmes formulés par des urbanistes français pour l'aménagement de la capitale algérienne de 1848 à 1958, en examinant les innovations d'un urbanisme "hors de France" et leur influence sur les développements de la discipline en France. Les urbanistes furent confrontés à des lieux et des environnements autres, autrement dit à des paysages autres qui ont suscité une réflexion sur les traces du passé et leur déstabilisation.
                    L'attention portée au patrimoine bâti a conduit à des mesures de protection et à intégrer une réglementation concernant l'esthétique et le paysage urbain dans un projet de transformation de ce même paysage. En s'attachant aux plans qui ont projeté la "capitale d'Afrique du Nord" dans un lieu qui était à la fois celui d'un chef-lieu de département et d'une ville coloniale, cet ouvrage vise à souligner l'intérêt que présentent les plans d'aménagement comme matériaux historiques.
                    Ce sont des sources documentaires riches en information, à la fois sur les représentations de la ville moderne et sur les instruments d'action forgés par les professionnels. Outre une étude monographique de la ville d'Alger, de 1848 à 1958, cet ouvrage nous introduit tant à l'histoire locale de la ville à travers les différents projets, les politiques urbaines, la réglementation, la conservation des tissus anciens et leur intégration dans l'aménagement de la ville moderne qu'à la trajectoire intellectuelle des nombreux aménageurs, conservateurs et architectes.
                    Alger, ville coloniale, a été un territoire d'innovations pour la modernisation urbaine. Les perspectives qui construisent l'étude de l'histoire de l'urbanisme et, plus largement, les théories de l'aménagement et des processus de patrimonialisation en France, se limitent le plus souvent au cadre des frontières de l'hexagone. Cet ouvrage tend d'une part à montrer qu'il convient de les élargir, pour ce qui concerne le début du xxe siècle, à l'espace outre-mer qui a largement contribué au développement de l'urbanisme en France et d'autre part de repenser en même temps le passé colonial de la France et de l'Algérie.

                    Anthropologie et actions culturelles
                    6 €

                    Ce Cahier rend compte des journées d'études au cours desquelles ont été discutées les relations entre anthropologie et action culturelle.
                    La réussite d'un projet d'action culturelle, qu'il soit public ou privé, suppose la collaboration d'acteurs différents que l'on peut distinguer en quatre pôles :
                    - les publics, les amateurs ;
                    - les médiateurs, les professionnels de la culture (muséographes, scénographes, artistes, etc.) ;
                    - les ethnologues, les chercheurs ;
                    - les commanditaires ou le politique (collectivités territoriales, services administratifs, entreprises, etc.).
                    Cette collaboration crée des relations entre les acteurs. Les ethnologues sont-ils préparés aux nouvelles figures de leur activité et aux nouvelles pratiques du champ culturel ?

                    Architectural guide Monaco
                    New
                    Architectural guide Monaco
                    42 €

                    Monaco est avant tout un laboratoire dédié à la densité et à l'intensité. De l'extension sur la mer à la conquête des sous-sols, la principauté rivalise d'inventivité. Plus que New York, c'est elle la véritable capitale de la congestion. Monaco délire ! Ce guide d'architecture est donc aussi un guide d'urbanisme. Le patrimoine de la ville est, par ailleurs, menacé tant l'exiguïté de cette cité-Etat appelle un renouveau permanent. D'un paysage sans cesse changeant naît un goût immodéré pour la nouveauté et en réaction, une nostalgie parfois couleur pastiche. Les styles et les époques s'y retrouvent donc pêle-mêle dans une collection improbable et unique en son genre de constructions de toutes tailles.

                    Comprendre Monaco invite aussi à regarder deux communes voisines : Beausoleil, autrefois baptisée Monte-Carlo Supérieur, et Roquebrune-Cap-Martin. Ce livre inédit a été imaginé comme une promenade architecturale conduisant sur les traces de Charles Garnier, Louis Notari, Kevork Arsenian, Jean Ginsberg, Jean Badovici, Eileen Gray et Yvonne Le Corbusier, l'épouse monégasque du maître moderne.
                    Des luxueuses villas de Beausoleil aux prestigieux palaces de Monaco, les 116 notices de ce guide ainsi que les 17 courts essais thématiques et les 22 biographies, sont une invitation à découvrir une histoire méconnue de l'architecture...

                    Architecture in Scotland 2002-2004
                    10 €

                    Featuring a wide variety of recent Scottish architectural projects as well discussing a range of contemporary topics, this publication provides not only a helpful guide but also a timely insight into the growing confidence of Scottish architecture.

                    Architekturführer Liechtenstein
                    42 €

                    Liechtenstein hat als Zentrum internationaler Industrieunternehmen und Finanzdienstleister einen Weltrang erlangt. Zugleich verfügt das Fürstentum über eine hohe Dichte an Architekten, die im wirtschaftlichen Umfeld eines der weltweit höchsten Bruttoinlandsprodukte auf zahlungskräftige Bauherren treffen. Die daraus entstandene Vielfalt in der Architektursprache erlaubt abwechslungsreiche Spaziergänge und Fahrradtouren auf baukulturellen Pfaden. Der Architekturführer Liechtenstein präsentiert insgesamt 170Bauten auf über 300Seiten. Autor Nils Estrich hat die elf Gemeinden der Alpenregion am Rhein systematisch erfasst und damit ein Kaleidoskop der jüngeren Architekturgeschichte zusammengestellt. Hintergrundbeiträge lokaler Autoren und Akteure unterstreichen den qualitativen Anspruch einer Region, die bislang von der Architekturkritik marginalisiert wurde.

                    500 Abbildungen

                    Barcelone / Portrait de Ville
                    20 €

                    Ce portrait de la capitale catalane, sous forme d'une généalogie de son espace urbain, met en exergue ses singularités, liées à son histoire, à la géographie spécifique de son site et à l'apport de créateurs d'exception.

                    Ville-port de fondation romaine sur la Méditerranée, Barcelone s'est rapidement développée grâce à son intense activité marchande et à son rôle politique. Elle est pourtant restée confinée dans ses remparts médiévaux jusqu'en 1854, date à laquelle l'État central - l'unification du royaume d'Aragon- Catalogne avec celui de Castille datant de la fin du XVe siècle - autorise leur démolition. Elle s'est ensuite déployée -sur la base du plan d'extension quadrillé de Cerdà (1859) - jusqu'à occuper toute la plaine côtière limitée par les fleuves du Llobregat et du Besòs et par la chaîne de Collserola. Au cours du XXe siècle, l'aire métropolitaine s'est développée bien au-delà, tandis que la ville-centre procédait à la reconquête de son littoral et de ses friches industrielles tout en réalisant d'importants projets de renouvellement urbain dans ses quartiers périphériques (Forum 2004, Sagrera-San Andreu, place de l'Europe, entre autres). Un guide de promenades architecturales complète l'ouvrage.


                    Sommaire

                    Introduction
                    De la Barcino romaine à l'essor médiéval, le rayonnement méditerranéen de la ville-port
                    De 1500 à 1850, entre déclin et reprise, les évolutions de la ville fortifiée
                    Du plan de Cerdà (1859) à la guerre civile (1936) : les prémices de la métropole moderne
                    Les difficultés de l'après-guerre et le développement des années 1960-1975
                    Le nouvel urbanisme des années 1980 et les mutations liées aux Jeux olympiques de 1992
                    Transformations urbaines et questionnements récents (2000-2011)
                    Promenades à Barcelone (6 grands secteurs, 204 adresses)
                    Bibliographie sélective

                    Barcelone, la ville des marchés
                    20 €

                    C'est du monde entier que l'on vient goûter, et aussi étudier, l'exceptionnelle vitalité des marchés de Barcelone. Leur prospérité, qui en fait une part essentielle de la ville, n'est pas due au hasard, Toujours repensés, redessinés et modernisés, les marchés de Barcelone gardent un temps d'avance. Ce livre nous guide vers 20 sites remarquables autant que vivants, qui disent leur histoire et la richesse de ces lieux de vie et d'échanges.

                    Français, Anglais, Espagnol

                    Beyrouth
                    20 €

                    On imagine volontiers que les grands chantiers de reconstruction en cours à Beyrouth sont le fruit de la guerre qui, durant quinze ans (1975-1990), l'a coupée en deux ; non par un mur comme à Berlin, mais par une ligne de démarcation tout aussi sanglante et dont les traces subsistent encore, tant matériellement que culturellement. Pourtant, si les destructions et les dégradations dues à la guerre sont réelles (10% de la ville détruits, 23% dans le secteur de la ligne de démarcation), la démolition du centre avait commencé bien avant et est un thème récurrent dans l'histoire de Beyrouth ; comme l'est aussi ­ avec une intensité particulière, même si aucune ville n'y échappe ­le bras de fer permanent entre réglementations urbaines et spéculation foncière, contre lequel achoppent les entreprises de planification successives »

                    ...Sans doute la topographie n'est-elle pas étrangère à la tentation des décideurs d'éradiquer des quartiers existants, y compris relativement récents, la situation de la ville entre mer et montagne limitant les possibilités d¹extension.

                    Bilbao a Genova, la cultura cambia la citta
                    30 €

                    Catalogue de l'exposition éponyme installée au Palais ducal de Gênes.

                    Palazzo Ducale, lo spazio espositivo più prestigioso della città e protagonista con grandi mostre del 2004, presenta per il prossimo autunno il progetto espositivo Bilbao a Genova - Genova a Bilbao. Frutto della collaborazione tra le due città, l'evento mostra la nuova immagine di entrambe, che negli ultimi decenni hanno subito grandi trasformazioni a livello economico, sociale, urbanistico-architettonico e artistico-culturale, tali da cambiarne la fisionomia e la loro percezione a livello internazionale. L'esposizione, curata da Germano Celant, supervisore artistico delle manifestazioni culturali del 2004, è divisa in tre sezioni e può considerarsi l'anello di congiunzione tra l'anno in corso e il prossimo, quando Genova sarà Capitale Europea della Cultura. L'esposizione si terrà a Palazzo Ducale negli spazi del Sottoporticato, da metà ottobre 2003 all'11 gennaio del 2004. L'allestimento della mostra è di Gae Aulenti.

                    Bruxelles, sur les traces des ingénieurs bâtisseurs
                    25 €

                    Si Bruxelles est au premier rang pour la richesse de son patrimoine architectural, notamment Art Nouveau, elle n'est pas en reste, loin de là, pour les prouesses techniques souvent inconnues du grand public, sans lesquelles nombre de constructions n'auraient jamais vu le jour. La rigueur et l'esprit d'invention de nos ingénieurs se sont exportés et continuent à s'exporter dans le monde entier. Bruxelles a souvent été le lieu de leurs premières armes, le témoin de leur début comme de la plénitude de leur art.

                    Au travers des promenades, chacun est amené à découvrir des ouvrages d'art et des bâtiments qui témoignent du savoir-faire des ingénieurs bâtisseurs à Bruxelles. Les nombreux croquis didactiques, explications simples des principes qui régissent les structures, descriptions de techniques alimentent ce guide rendant accessible à tous la compréhension du fonctionnement de ces ouvrages remarquables.
                    L'Art de l'ingénieur est à la portée de tous !

                    Objet de plaisir et de découverte, ce guide vous invite à aborder Bruxelles et notre histoire sous un angle inédit.

                    Carrière Miséry, destruction de la ville sauvage
                    8 €

                    La diversité, ce n'est pas rien, c'est la condition même de la vie - et de la vie bonne.
                    Ce qui arrive aujourd'hui à la carrière Miséry, dans le quartier du Bas-Chantenay à Nantes, une carrière unique en Europe selon les mots de Gilles Clément, un morceau de ville sauvage en devenir, incarne cet aménagement prétendument transitionnel qui consiste en réalité à extirper la diversité végétale, animale, mais aussi sociale et culturelle.
                    L'exécutif métropolitain capture la carrière à l'été 2016 et y organise à grands frais la propagande d'un projet touristique contestable, l'arbre aux hérons, servi par un jardin annoncé extraordinaire : poétique obligatoire et simpliste, fragilité industrielle et technologique, économie dirigée et ultra-subventionnée, obligation faite aux acteurs locaux d'y adhérer.
                    Le chantier a démarré. Il n'est pas beau à voir.
                    Défoncer et scalper un des rares morceaux de ville sauvage pour y installer une cascade artificielle dans le temps de l'échéance électorale ? Forcer les imaginaires, les réduire à des actes de consommation touristique et à une révérence subventionnée ? Obliger la communauté à une nouvelle bulle spéculative dans tout un quartier ? Voilà quelques questions que la friche Miséry nous pose par sa modestie et sa discrétion mêmes.

                    Chandigarh / Portrait de Ville
                    20 €

                    Le nom de Chandigarh évoque une ville neuve en Inde signée Le Corbusier. Or, l'invention de la nouvelle capitale du Punjab - devenue aussi celle de l'Haryana en 1966 -, installée au pied des contreforts de l'Himalaya, est loin d'être le fait d'un homme solitaire.
                    Son histoire, écrite à plusieurs mains sous la baguette de ce chef d'orchestre exigeant, est passionnante, depuis les quelques villages préexistants absorbés dans la grille urbaine jusqu'à l'accélération du développement actuel. Conçue au départ pour 150000, puis 500000 habitants, elle en compte aujourd'hui plus d'un million et demi, et en atteindra deux avant 2050.

                    Le premier point à souligner est que Chandigarh est une des quelque cent villes nouvelles créées dans les années qui ont suivi l'indépendance de l'Inde (1947), d'abord du fait de la partition territoriale entre l'Union indienne et le Pakistan et des déplacements massifs de population qui s'ensuivirent.
                    Ensuite, parce qu'il a fallu restructurer le pays qui est passé de 554 États princiers à une fédération de 27 États, là encore avec des mouvements de population. Ville nouvelle parmi d'autres, Chandigarh a pourtant une charge symbolique particulière : le pandit Nehru a souhaité qu'elle représente la modernité du nouvel État indépendant.

                    Le deuxième point est que Le Corbusier n'a été ni le premier ni le seul concepteur sur le terrain. C'est d'abord l'architecte américain Albert Mayer qui est appelé en 1949 par Nehru et qui dresse le premier plan de la ville avec son confrère Matthew Nowicki. Mais la disparition de ce dernier en août 1950 dans un crash aérien conduit l'Américain à abandonner.
                    Le Corbusier, sollicité par les Indiens en 1950, va reprendre à sa manière géométrique les grands principes (orientation, secteurs) du schéma d'urbanisme plus en rondeurs élaboré par Mayer, inspiré des cités-jardins anglaises. Travaillant depuis son agence parisienne et séjournant deux mois par an en Inde de 1951 à 1965, il définit le plan général et garde la maîtrise totale de la réalisation du secteur administratif du Capitole ainsi que de quelques équipements. Mais pour le reste il doit composer avec un duo d'architectes, Jane Drew et Maxwell Fry, missionnés en même temps que lui pour leurs compétences en matière d'architecture climatique et qui vont rester sur place de 1951 à 1954.
                    Et s'il s'appuie sur son cousin et collaborateur, Pierre Jeanneret, qui va vivre à Chandigarh de 1951 à 1965, nul doute que ce dernier, personnalité discrète et fidèle mais en même temps subtile et créative, a imprimé fortement sa marque, comme aussi les ingénieurs Thapar et Varma et l'équipe des jeunes architectes indiens qui ont travaillé aux côtés des trois senior architects présents sur le site.

                    Le troisième point, qui découle directement du deuxième, à savoir de la qualité des protagonistes, est que Chandigarh a été un laboratoire d'architecture tout à fait étonnant pour l'époque, sur des questions qui restent d'actualité : la densité, le rapport ville/nature, le rapport espace privé/espace public, le système de circulation (hiérarchie des voies et séparation des flux), la (relative) séparation des fonctions, enfin la morphologie urbaine et les typologies du logement. Dans cette ville sur plan quadrillé noyée dans la végétation, aux espaces publics souvent dilatés, on trouve en effet de multiples déclinaisons de l'habitat en bande, maisons ou petits collectifs, inspirées de la tradition nord-européenne tout en tenant compte des contraintes climatiques et des modes de vie locaux.
                    Ceci se traduit par l'importance accordée aux prolongements extérieurs du logement (loggias, terrasses, porches, cours, jardins), quelle que soit la surface de celui-ci, des très modestes maisons des péons aux villas des ministres, en passant par les maisons de ville qui inspireront l'''habitat intermédiaire'' des années 1970.
                    Outre le béton armé, matériau emblématique de la modernité corbuséenne, la brique traditionnelle est fortement présente dans les constructions initiales, ancrant cette modernité dans la dimension locale (approvisionnement, savoir-faire).
                    Les responsables indiens ont été longtemps respectueux du cahier des charges corbuséen garant de l'intégrité du projet dont rend magnifiquement compte le livre de Kiran Doshi (cf. p. 5, note 3) consacré aux réalisations de Jeanneret, Fry et Drew, livre qui pose aussi la question de la sauvegarde du patrimoine moderne de Chandigarh. Aujourd'hui, les édiles sont tentés de céder aux pressions pour se libérer d'un carcan conçu il y a un demi-siècle et sans doute obsolète, quitte à sombrer parfois dans la banalisation (comme dans le quartier des activités technologiques), voire dans le kitsch des néostyles de certaines maisons individuelles. Si la nécessité de densifier la ville paraît s'imposer, reste à savoir comment, ce qui implique un travail d'évaluation à poursuivre.

                    Changer de... mode de ville
                    22 €

                    Si le salut réside dans une ville plus dense, celle-ci ne pourra être vivable qu'à la condition d'être durable. Ne s'opposant plus à la campagne, la ville devenue territoire se doit de partager l'espace avec toutes formes de vivant. C'est à ce titre que le paysagiste a voix au chapitre de l'organisation urbaine. Michel Péna, paysagiste concepteur du Jardin Atlantique à Paris et de la Promenade du Pavillon à Nice, a inventé la notion de ville-paysage.
                    Pour lui, "poser le paysage comme préalable à l'urbanisme, c'est prendre conscience de la valeur de la nature de l'existant, et ne plus penser "création" mais transformation, infléchissement, évolution". Il déroule ici les raisons de changer de mode de ville grâce à la pensée paysagère. A travers une promenade sensible dans les mégapoles, il démontre que la transformation du tissu urbain modifie les modes de vie et introduit davantage de bien-être.

                    China: Architectural Guide
                    47,50 €

                    In an era of accelerating population growth, mass urbanisation, and increasing pressure on the natural environment, the megacities of China's eastern seaboard have become a focal point of architectural and urban-design attention. The ''reform and opening-up era'' has touched China's major cities in different ways, affecting the existing fabric of dynastic capitals, trade hubs, and former European colonies and concessions; this in turn has provided the setting for a range of complex reactions by contemporary architects. The Architectural Guide China provides city-by-city coverage including historic maps and background information on urban form. Building on the authors' years of experience leading architectural study tours, this book is the first comprehensive English-language survey of recent Chinese architecture presented in the form of a travel guide.

                    Chongqing City of Ambition
                    50 €

                    FERIT KUYAS was born in Istanbul, Turkey. His career in photography followed his studies in architecture and law in Zurich, Switzerland. His most recent project CITY OF AMBITION: FAST FORWARD IN CHINA is a personal view of Chongqing, one of the largest cities in the world. Located in Southwest China in the Sichuan region, it was the capitol of China during World War II, now populated by almost 32 million people.

                    Kuyas has captured these images with a view camera on 4x5''color film. His book ''City of Ambition'' will be published in October 2009 (German Edition, Benteli Publishers) and spring 2010 (English Edition, Mets & Schilt Publishers). His work is available through the Stephen Cohen Gallery in Los Angeles and Galerie Monika Wertheimer in Oberwil, Switzerland. He was one of 100 photographers invited to participate in Review Santa Fe 2009.

                    Concours pour la Maison de la Culture du Japon
                    35 €

                    Le projet d'une Maison de la Culture du Japon à Paris est né d'une initiative conjointe des gouvernements japonais et français.
                    Ce futur centre culturel se propose de promouvoir des activités culturelles ainsi que des échanges réguliers et de haut niveau entre les deux pays, dans des domaines comme l'économie, la science et la politique.
                    Le jury international avait à effectuer son choix parmi 453 candidats provenant en proportion comparable du Japon et de la France.
                    Cet ouvrage permet de découvrir le projet lauréat Armstrong - Yamanaka et les 452 autres projets : parmi lesquels les plus fous, les mentionnés par le jury, nos «coups de coeur» , un joli panorama de la panoplie contemporaine des tendances architecturales.

                    Constructivist Moskow Map
                    14 €

                    Présentant les exemples les plus frappants de l'architecture brutaliste à Moscou, ce guide recto verso comprend une carte, une introduction, et des détails sur plus de quarante bâtiments.

                    de(s)générations esthétique et philosophie 17
                    12,50 €

                    Par quel truchement nos villes basculent-elles inexorablement dans le façadisme bidimensionnel ?
                    De quelle manière ce décor in situ, et les marges excluantes qu'il génère, se mettent-ils en place ?
                    C'est l'un des enjeux de ce numéro. En relisant la phrase de S. Kracauer je pense au texte de Charlotte Nordmann sur les aires de jeux, mise en lumière précise et édifiante de ce premier espace de contrôle normatif alloué aux enfants dans nos villes.

                    Les enjeux du pouvoir se sont toujours manifestés dans l'organisation de l'espace social, et l'espace public n'est plus quand il n'est réduit qu'à un espace de traverse, artefact d'architecture souvent muséifié qui nous ferait presque regretter le plan Voisin du Corbusier...

                    Le ventre de la ville se vide, le bistrot est remplacé par le magasin de téléphonie mobile, la brasserie par la banque.
                    À l'image de la maison dorée située au 20, boulevard des Italiens à Paris, le façadisme est symptomatique de la ville vivant sur les restes de la bête. Cet ancien restaurant évidé, dont la façade n'est maintenant qu'alibi, est aujourd'hui incorporé à une nouvelle construction : le siège de la BNP.

                    Pourtant, à l'image de Marseille, ou de Saint-Étienne dépeinte par Jean-Christophe Bailly dans ce numéro, la ville échappe, interroge le politique et persiste parfois à ne pas suivre la grille qu'on lui assigne, d'innombrables signes apparaissent, se déplacent.
                    La ville invente toujours au milieu des décombres, dans les plus petits interstices, ceux-là même où nous avons encore le choix de nous projeter. Jean-Baptiste Sauvage.

                    ÉDITIONS J.-P. HUGUET

                    Dubaï
                    20 €

                    Le studio graphique be-pôles, parisien et depuis peu new-yorkais, est également éditeur. be-pôles a initié en 2007 la collection Por­traits de Villes, des livres de photographies au principe simple : un photographe + une ville (ou vice versa).

                    Il en résulte des livres fins au graphisme impeccable et aux pages arrondies, receleurs de magnifiques photos. Les photographes ont carte blanche, et peuvent ainsi composer un portrait personnel de la ville qu'ils ont choisie. be-pôles met en valeur ces images, par un jeu discret d'équilibre et de proportions.
                    Par Philippe Chancel photographe.

                    Exhibitions Displays in Detail
                    80 €

                    From trade fair stands to museum concepts, the successful transfer of information to a wide public audience relies on effective staging and appropriate architectural design. While museum exhibitions focus on the art of communicating content, with commercial aspects tending to play a more subordinate role, the goal of trade fair stands and showrooms is to convey a brand image. And at least since large companies like BMW and Mercedes began introducing commercialized museum concepts designed to stage their brands, the phenomenon has come full circle.

                    Not infrequently, planners today must not only accomplish the demanding task of designing an exhibition; they must also meet full service demands, from briefings and CI design to realization. How to do this successfully is the subject of short articles by authors from the relevant fields. With extensively documented project examples organized by presentation or exhibition type, these valuable technical articles offer a detailed roadmap to practical success.