zoom
Ferdinand Hodler. Le paysage

Ferdinand Hodler. Le paysage

Au-delà des tableaux de figure, des portraits, de la peinture d'histoire et de l'exécution de grands décors, le paysage occupe dans l'oeuvre de Ferdinand Hodler (1853-1918) une place fondamentale. Aux tableaux peints sous l'influence du peintre réaliste Ferdinand Sommer succèdent des paysages imprégnés de lumière, tributaires de Barthélemy Menn, souvent dominés par une harmonie de gris. Puis, vers 1890, se détachant de l'influence de ses maîtres, l'artiste donne à sa peinture une dimension mystique, voire religieuse. Dès lors, il utilise la symétrie comme principe de composition. Cette notion, que Hodler nomme " parallélisme ", constitue probablement sa contribution majeure à la peinture symboliste. Hodler, qui remporte un succès croissant, simplifie l'ordonnance de ses tableaux, tout en s'autorisant de remarquables audaces chromatiques. Ses compositions se distinguent alors par une absence de la figure humaine et de manière générale, en réaction au positivisme, par un refus de la civilisation. A partir de 1915 et jusqu'à sa mort, l'artiste exécute essentiellement des paysages dans lesquels il privilégie les lignes de compositions horizontales, et redéfinit les rapports entre la lumière et la couleur. Chez Hodler, le paysage est tout à la fois champ d'expérimentation et support à la réflexion. La peinture s'y affranchit des contraintes pratiques, figuratives et formelles pour redéfinir ses propres bases.

COMME NEUF.


ISBN/EAN
9782850566578
Format
260 x 290
Année
2003
Pages
216
Editeur
SOMOGY / MUSÉE D'ART ET D'HISTOIRE DE GENÈVE
  • 50 €

Quantity



Categories : shop, Rare & Second-hand, Fine arts