24 products 
101 petits secrets d'architecture qui font les grands projets
11,90 €

Voici un livre que les architectes et étudiants en architecture garderont à portée de main, dans leur studio de création ou sur les bancs de leur école d'architecture. Ces 101 principes de conception, dessin, création et présentation - du basique ''Comment tracer un trait'' au plus complexe ''Théorie de la couleur''- fournissent les réponses clé-en-main de la science architecturale, en rendant immédiatement visible ce qui est trop souvent confus ou abstrait en architecture.
Chaque principe est présenté sur une double page, avec son énoncé, une brève explication et une illustration, simple schéma ou dessin plus sophistiqué. Tous les architectes - des praticiens les plus expérimentés aux étudiants, en passant par un plus large public curieux et passionné par l'architecture - trouveront dans cet ouvrage une source d'inspiration et, à tout le moins, un rappel des principes fondamentaux, même lorsqu'ils devront résoudre un problème architectural complexe.

Couverture souple

Chloro King
New
Chloro King
13 €

Chloro King, la nouvelle BD de Dadou !
Inspirées par l'iconoclaste Pr. Raoult, les aventures du chantre de la chloroquine sont LE remède contre la morosité, après une année 2020 si difficile.

Retrouvez tous les personnages qui font l'actualité, croqués avec humour par Dadou, du peuple Marseillais en passant par les vedettes du petit écran, jusqu'au Président Macron, avec en toile de fond, Chloro King et son combat contre le COVID-19.

Composition non-composition
58 €

En architecture, composer signifie concevoir un bâtiment selon des principes de régularité et de hiérarchie, ou selon des principes de mise en équilibre. Toutefois, ce n'est qu'à partir du XIXe siècle que la composition désigne véritablement la conception architecturale, notamment grâce à Jean-Nicolas-Louis Durand et son énonciation de la ''Marche à suivre dans la composition d'un projet quelconque''. Le concept s'érode rapidement au cours du XXe siècle, l'adoption de dispositifs architecturaux neutres, le recours à des processus agrégatifs, le développement d'opérations ''objectives'' constituant autant de tentatives de dépassement des principes compositionnels. C'est à cette histoire inédite des théories architecturales qu'invite Composition, non-composition.

L'ouvrage permet de comprendre les enjeux d'attitudes qui souvent s'opposent, l'effacement de certaines conceptions, l'émergence de nouvelles, et il donne des clefs de lecture originales pour comprendre l'architecture contemporaine.

Cet ouvrage de Jacques Lucan constitue une référence didactique pour les étudiants en architecture, ainsi que pour tous les architectes et historiens concernés.

Cours de dessin d'architecture
27,50 €

Toute conception d'édifice implique de maîtriser le passage des deux dimensions du plan aux trois dimensions de l'espace. La géométrie descriptive développe cette faculté puisqu'elle procure une compréhension permettant de concevoir, de générer et de représenter les formes dans l'espace.
Le Cours de dessin d'architecture répond à une exigence trop rare de l'enseignement : introduire au dessin d'architecture à partir de la base théorique et pratique que constitue la géométrie descriptive. Illustré de très nombreux exemples tant historiques que contemporains, ce manuel expose avec beaucoup de clarté et de précision les méthodes de construction tout comme de projection des volumes, du plus simple au plus complexe, sans omettre d'exposer les règles de tracé des ombres.

Conçu dans une visée pédagogique et donc de manière à acquérir une connaissance progressive, l'ouvrage s'adresse aux étudiants en architecture, mais aussi à tous ceux qui, dans le design, la mode, l'architecture intérieure, le paysage, la mécanique, désirent maîtriser la représentation des volumes et des formes.

Au sommaire :
Comparaison des trois techniques de représentation graphique
Préliminaires
Instruments de dessin
Principes de la géométrie descriptive
Représentation du point et de la droite
Représentation du plan
Plans particuliers
Figures formées de droites et de plans
Figures en vraie grandeur et figures obliques aux plans de projection
Intersections
Intersections de plans
Intersections de droites et plans
Tracé des ombres
Ombres des polyèdres
Ombres sur des plans frontaux et applications au dessin d'architecture
Droites et plans perpendiculaires
Déplacements
Méthode de changement de plan
Méthode de rotation
Méthode de rabattement
Projections du cercle
Polyèdres
Prismes, pyramides
Polyèdres réguliers
Eléments sur la représentation et l'étude descriptive des surfaces courbes
Plans tangents aux cônes et cylindres
Contours apparents
Ombres
Sections planes des cônes et cylindres
La sphère
Notions sur l'intersection des surfaces coniques et cylindriques
Cas particuliers ayant des applications en architecture
Quelques applications du tracé des ombres à l'architecture
Tracés utiles
Polygones réguliers
Ellipse
Parabole
Hyperbole

Critique d'art n°53
16 €

Editorial
Des Boutures d?expositions
Exhibition Cuttings
Mathieu Copeland
Les expositions s'accompagnent d'un ensemble qui les présente, les représente et ainsi les rend présentes. Cet ensemble composé de formes connexes, de paratextes - pour reprendre l'expression de Gérard Genette ?, ou de « prothèses d'expositions » selon la provocation de Joseph Grigely, associe les noms des artistes, du ou des curateurs, le titre de l?exposition, les textes, les cartels, le guide audio, toute réalité augmentée, les supports édités et bien entendu les catalogues. Joseph Grigely questionne ainsi la réalité de l?exposition : « Où commence et finit l'exposition ? Une exposition n?est-elle que la matérialisation d'oeuvres d'art spécifiques, ou est-elle aussi - et si oui, dans quelle mesure - les conventions diverses et variées qui entrent dans la réalisation des expositions, incluant les communiqués de presse, les cartons d?invitation, les *checklists*, les catalogues, et les contenus digitaux ? ». Joseph Grigely préfère ainsi parler de « prothèses » d'expositions « pour décrire l?ensemble de ces conventions, particulièrement (mais pas exclusivement) en regard des pratiques d?expositions. » [...]

/

Exhibitions are accompanied by an ensemble that presents them, represents them, and thus makes them present. This set made up of connected forms, paratexts-to borrow Gérard Genette's term-and "exhibition prosthetics", in Joseph Grigely's provocative turn of phrase, associates the names of the artists and the curator(s), the exhibition's title, the texts and essays, the notices, the audio guide, all augmented realities, printed media, and, needless to add, the catalogues. Joseph Grigley questions the reality of the exhibition thus: "Where does an exhibition begin & end? Is an exhibition just about the materialization of specific works of art, or is it also - and if so, in what ways- about the various conventions that go into the making of exhibitions, which include press releases, announcement cards, checklists, catalogues, and digital-based media?" He thus prefers talking in terms of exhibition "prosthetics" "to describe an array of these conventions, particularly (but not exclusively) in relation to exhibition practices." [...]

Sommaire
Articles
Nouvelles de l?outre-terre : récits depuis les profondeurs du monde
News From Beyond The Earth: Tales From The Depths of The World
Bénédicte Ramade
Friction(s) dans la représentation : comment penser les artistes face aux événements ?
Friction(s) in Representation: How Are We to Think about Artists in the Face of Events
Paula Barreiro López
Mutation du paysage artistique africain à la Biennale de Venise
The Landscape of African Art: Transformations at the Venice Biennale
Dagara Dakin
Noir sur blanc : décoloniser le regard
Black on White: Decolonising the Gaze
Jérôme Duwa
Le Livre peut-il encore tuer l?édifice ?
Can The Book Still Kill The Building?
Thibaut de Ruyter
Encyclopédie de silences : préhistoire et modernité
Encyclopaedia of Silences: Prehistory and Modernity
Riccardo Venturi

Portrait d'auteur
Beatriz Colomina
Valéry Didelon

Portrait d'artiste
Santu Mofokeng
Katja Gentric

Traduction
Institutions artistiques caribéennes, critique et sphère publique
Traduction extraite de : Beyond Representation in Contemporary Caribbean Art: Space, Politics, and the Public Sphere
Phoebe Clarke
Introduit par / Introduced by : Sylvie Mokhtari

Essai
Plasticien du bled. De Sadek Rahim au hirak, l?art contemporain algérien en quête d?autonomie
Visual Artists from the Bled. From Sadek Rahim to the Hirak, Contemporary Algerian Art?s Quest for Autonomy
Florian Gaité
Introduit par Elitza Dulguerova

L'Histoire revisitée
Situation de l?Art brut
The Art Brut Situation
Marc Décimo
Voir la revue en ligne
Dubuffet, l?Art brut et le « primitivisme »
Dubuffet, Art Brut and "Primitivism"
Kent Mitchell Minturn

Archives
« European-art.net », relais international et communauté solidaire
?European-art.net?, an International Staging-post and a United Community
Jens Emil Sennewald

Découvrir l'architecture
23 €

Il fallait un Danois pour parler si simplement de l'architecture. Loin des démonstrations savantes et de nos références culturelles, Rasmussen nous fait découvrir ce que sont les espaces que nous traversons tous les jours, ce qui fait la qualité d'un lieu, le pourquoi du charme des bâtiments anciens les plus anodins... ce qu'est en fait fondamentalement l'architecture. C'est écrit dans une langue simple, jamais insignifiante, fruit de quarante ans d'expérience et d'enseignement au Danemark, en Angleterre et aux Etats-Unis.

Architecte né en 1898 à Copenhague, mort en 1990. Diplômé de l'école d'architecture en 1918, il travaille dans l'agence Brummer puis dans celle de Madving & Methling, mais remporte avec Knud H. Christiansen trois concours d'urbanisme en 1919. Il devient membre du conseil académique de l'Académie royale des beaux-arts du Danemark en 1922, voyage en Italie et en Chine où il construit une centrale électrique en 1924, puis, de retour au Danemark, quelques maisons particulières. En 1926, il visite Cologne et Paris pour rencontrer Le Corbusier et examiner l'ensemble de Pessac et est invité l'année suivante à l'École d'architecture de Londres.

Il est rédacteur en chef d'Architekten de 1927 à 1933, construit plusieurs bâtiments au Danemark, tout en continuant à faire des conférences au Danemark et à Londres ; son premier livre, Londres, date de 1935.

En 1938, il est professeur d'architecture à l'Académie royale des beaux-arts du Danemark et le restera jusqu'en 1968. Il est aussi l'urbaniste-conseil de plusieurs villes et préside de nombreux comités de rénovation ou d'urbanisme.

Pendant la guerre, il continue ses publications et fait plusieurs plans d'urbanisme. Après 1945, il continue ses activités, multipliant ses liens avec l'Angleterre, puis avec la Hollande et les États-Unis où il est invité à l'Institut technique du Massachusetts (MIT) en 1952, à l'université de Yale en 1954, à celle de Philadelphie en 1958. à celle de Californie, Berkeley en 1959. Il est dès lors invité dans les cinq continents, mais continue à construire (Lotissement de 192 logements ''Banehegnet'' Albertslund, à Copenhague) et à publier.

Il a publié une vingtaine de livres dont seuls, Villes et architectures (1984) et Londres (1973, 1990) ont été traduits en français.

Eileen Gray - Une maison sous le soleil
19,99 €

En 1965, une tragédie a lieu sur la plage de Roquebrune-Cap-Martin : un homme est retrouvé mort noyé en face de son domicile. Il s'agit du Corbusier, célèbre architecte et peintre français, propriétaire d'un cabanon près d'une somptueuse maison en bord de mer. Cette demeure, c'est la villa E-1027, et contrairement à ce que tout le monde pense, elle a été créée par une femme : Eileen Gray. Fille d'Irlandais, Eileen débarque à Londres pour apprendre les techniques de la laque.
Bien décidée à tracer sa propre voie dans le milieu artistique, elle ouvre ensuite une galerie de décoration d'intérieur à Paris et fait la connaissance de Jean Badovici, un architecte passionné par le talent de la jeune femme. A ses côtés, c'est toute la réflexion d'Eileen sur l'art et l'architecture qui se développe et prend lentement forme, pour aboutir à l'oeuvre d'une vie : la villa E-1027. Mais lorsqu'on crée une oeuvre aussi intime, il faut s'attendre à ce que certains ne puissent en saisir toute la complexité...
Avec poésie, douceur et amertume, Charlotte Malterre-Barthes et Zosia Dzierzawska nous baladent au coeur de la vie de cette artiste et rendent ses lettres de noblesse à une femme bien trop longtemps restée dans l'ombre de ses collègues masculins.

Eloge de l'ombre
16,50 €

Tanizaki Junichiro nous livre ses réflexions sur la conception du beau sur un ton apparemment désinvolte. 

Car un laque décoré à la poudre d'or n'est pas fait pour être embrassé d'un seul coup d'oeil dans un endroit illuminé, mais pour être deviné dans un lieu obscur, dans une lueur diffuse qui, par instants, en révèle l'un ou l'autre détail, de telle sorte que, la majeure partie de son décor somptueux constamment caché dans l'ombre, il suscite des résonances inexprimables.
De plus, la brillance de sa surface étincelante reflète, quand il est placé dans un lieu obscur, l'agitation de la flamme du luminaire, décelant ainsi le moindre courant d'air qui traverse de temps à autre la pièce la plus calme, et discrètement incite l'homme à la rêverie.
N'étaient les objets de laque dans l'espace ombreux, ce monde de rêve à l'incertaine clarté que sécrètent chandelles ou lampes à huile, ce battement du pouls de la nuit que sont les clignotements de la flamme, perdraient à coup sûr une bonne part de leur fascination. Ainsi que de minces filets d'eau courant sur les nattes pour se rassembler en nappes stagnantes, les rayons de lumière sont captés, l'un ici, l'autre là, puis se propagent ténus, incertains et scintillants, tissant sur la trame de la nuit comme un damas fait de ces dessins à la poudre d'or.''

Publié pour la première fois en 1978 dans l'admirable traduction de René Sieffert, ce livre culte est une réflexion sur la conception japonaise du beau.

Entretiens d'Etretat
New
Entretiens d'Etretat
18 €

Deux hommes de lettres et de chiffres, Michel Chaillou et Jacques Roubaud, se retrouvent tous les mois pour discuter les enjeux ô combien sérieux de la transmission des connaissances. Mais la conversation prend un tour inattendu, et les deux amis se métamorphosent, voyagent dans le temps, se querellent à coups de calembours et d'alexandrins, esquissant même, parmi les rochers d'Etretat, quelques pas de danse.

Avec une érudition toujours joyeuse, c'est un paysage de la littérature et de la langue qui se déploie, à rebours des idées préconçues. Un texte drôle, rare et enlevé. - On a parlé de tout et de rien. - Ce n'est pas rien !

Feng Shui pour l'architecture - Volume 1
New
Feng Shui pour l'architecture - Volume 1
20 €

Ce livre pratique et facile à utiliser est un guide d'utilisation du Feng Shui pour concevoir, construire, rénover et décorer nos maisons avec succès. Vous pouvez l'utiliser pour la conception d'une maison, d'un bureau et de son ameublement, comme une check-list ou comme une aide d'étude formelle.

J'ai tué
New
J'ai tué
16 €

"Je vais braver l'homme. Mon semblable. Un singe. Oeil pour oeil, dent pour dent. A nous deux maintenant. A coup de poing, à coups de couteau. Sans merci. Je saute sur mon antagoniste. Je lui porte un coup terrible. La tête est presque décollée. J'ai tué le Boche. J'étais plus vif et plus rapide que lui. Plus direct. J'ai frappé le premier. J'ai le sens de la réalité, moi, poète. J'ai agi. J'ai tué. Comme celui qui veut vivre."

Lorsque la guerre de 14 éclate, Cendrars s'engage comme volontaire ; il est blessé et perd son bras droit en 1915. L'expérience du combat et de la mort réapparaîtra constamment dans son oeuvre, à commencer par ce premier pamphlet écrit de la main gauche dénonçant violemment l'ignominie de la guerre. Nous reprenons ici en facsimile l'édition originale imprimée en couleurs par François Bernouard en 1918.

1000 exemplaires sur vélin ivoire.

L'architecture moderne depuis 1900
49,95 €

"L'architecture moderne depuis 1900" s'est imposé comme l'ouvrage de référence sur l'architecture du XXe siècle. D'une envergure internationale, il propose une étude générale de l'évolution de l'architecture moderne en même temps qu'une analyse et une interprétation profondes de bâtiments particuliers.

L'auteur, William J. Curtis, aborde à la fois les dimensions pratiques, esthétiques et sociales de l'architecture, tout en en privilégiant les aspects formels et symboliques. Les idées et leur expression à travers l'architecture sont à l'oeuvre dans ce livre.

Pour cette troisième édition - la première à paraître en français -, le texte a été entièrement révisé et enrichi, en tenant compte des nouvelles connaissances et en reconsidérant l'architecture moderne dans sa variété et sa complexité. Sept chapitres ont été ajoutés, dont trois, à la fin de l'ouvrage, concernent l'évolution mondiale récente.

L'architecture contemporaine y est restituée dans son contexte historique et culturel sans céder aux discours en vogue. Outre de nombreuses illustrations couleurs et noir et blanc, quantité de plans et de dessins illustrent le propos.

La bibliographie et les notes ont également été augmentées et actualisées. Considéré par lames Ackermon, de Harvard University, comme '' sans conteste le meilleur livre dans ce domaine à ce jour '', cet ouvrage procède d'une large vision qui relie l'architecture moderne à diverses traditions architecturales et montre comment des principes éprouvés peuvent encore évoluer. C'est donc justice qu'il soit considéré comme un '' classique ''.

La beauté
21,01 €

Comment peut-on aborder la notion de beauté aujourd'hui ? Après plus de vingt siècles de réflexions sur un plan esthétique, philosophique ou poétique, elle apparaît toujours aussi mystérieuse et difficile à définir.
Sur la terre ou dans l'univers, partout nous contemplons de belles choses : un paysage, un ciel étoilé, des reflets colorés sur l'eau, de la neige qui tombe, un animal, le visage d'un homme, d'une femme, un regard...

Mais derrière ces apparences, nous sommes amenés à nous interroger : regardons-nous toutes ces merveilles de manière objective ou subjective ? La beauté existe-t-elle par hasard ou provient-elle d'une force divine ? Est-elle supérieure à la nature lorsqu'elle est artistique ? Quelle est son utilité ? Peut-elle faire progresser nos sociétés ? Autant de questions qui, depuis l'Antiquité, ont fait réagir, converser et écrire des philosophes, des écrivains, des poètes, des peintres, des historiens de l'art et des penseurs de toutes les disciplines et nous éclaire sur l'importance de la beauté dans nos existences.

La nature a horreur du Covid Paroles de confiné
12 €

Parce que le confinement
est un virus
comme un autre ...

Une fois le Document de REM, posé sue la platine, je me réjouis du fantastique "It's The End Of the World, As We Know It", commence même à fredonner en rythme, avant que de me figer : "Pourquoi est-ce que je devrais souhaiter LA fin du monde, me sentir bien et me réjouir ?
En ce moment, surtout. Ça me paraît absurde, castrateur, morbide...

Pour me calmer, je m'en vais de ce pas écouter Jack The Ripper, de Morrissey.

Pour moi, c'est juste un écran, si ça réfléchit, c'est un miroir...
Est-ce que le virus est caché tout au coeur des salades ? Est-ce qu'il peut vous contaminer, rien qu'en vous regardant le regarder ? Est-ce qu'il est velu, tout petit et rouge, comme on le voit à la télé ? Est-ce qu'il peut passer par les pieds, si on ne porte pas de chaussettes ?

Pour qu'il y est débat, il faut qu'il y est des "hauts"... définitivement

Le livre des erreurs
New
Le livre des erreurs
20 €

Le Livre des erreurs est l'un des livres les plus emblématiques de l'auteur culte Gianni Rodari. Paru en 1964, ce recueil de textes courts - comptines, fables et poèmes - n'a jamais été traduit de l'italien. Truffé de jeux de mots fabuleux en italien, nous en faisons paraître la première traduction en français avec la complicité du grand Jean-Paul Manganaro qui a su transporter la Botte dans l'Hexagone en recréant fantastiquement la langue de Rodari en français.

Une traduction qui n'est pas mathématique mais ludique, comme il peut l'être de remarquer une faute ou de corriger une erreur. Dans ces petites histoires en vers et en prose, écrites au nom de l'erreur, on défend l'idée selon laquelle ? : les erreurs ne sont pas dans les mots, mais dans les choses ; nous devons corriger les dictées, mais surtout nous devons corriger le monde. Les élèves distraits, les professeurs ennuyeux, les citadins pittoresques, les paysans curieux, les migrants fatigués ne sont pas toujours à jour avec l'orthographe...Le plus important ce n'est pas de crier à la faute mais de comprendre son pourquoi et ses comment en s'amusant.

Ce livre nous emmène dans un univers linguistique désordonné mais composé, déréglé mais logique, effréné mais avec un but, déchainé mais avec raison. C'est magique. On ne s'est jamais tant joué de l'orthographe et de la grammaire, tant diverti avec les lettres et les mots.

Premier livre de Rodari illustré par Munari, il marque le début d'une rare complicité et d'une longue collaboration.

Bruno Munari est aussi une figure mythique de cette période exceptionnellement créative qui ont été les années 1960-1970 en Italie. Maîtres de l'imagination et promoteurs de méthodes éducatives fondés sur le jeu et l'invention, Bruno Munari et Gianni Rodari ont été et sont toujours l'un des duos créatifs les plus célèbres et admirés.

Le nombre d'or - La divine beauté des mathématiques
24,90 €

Découvrez la beauté de la Divine Proportion tout autour de vous Le nombre d'or a une capacité infinie de générer des formes aux proportions harmonieuses, équilibrées et esthétiques. Il apparaît dans le corps et le visage humains, les pyramides de Gizeh, les tableaux des plus grands maîtres de la Renaissance - Léonard de Vinci, Botticelli, Le Caravage, Michel-Ange... -, les oeuvres du célèbre architecte Le Corbusier, et également dans le design et le graphisme modernes.

Depuis plus deux mille ans, penseurs et artistes ont acquis la conviction que cette "divine proportion" constitue le secret de la Beauté. Cet ouvrage passionnant et abondamment illustré offre une explication complète et accessible du nombre d'or et de ses applications. L'auteur nous éclaire sur la présence de cette divine proportion dans l'art et l'architecture, mais aussi chez les animaux, les plantes et même dans le cosmos.

C'est le livre par excellence pour les amoureux de l'art, les architectes les stylistes, les passionnés de mathématiques et les adeptes de la géométrie sacrée.

Le nombre d'or - Le plus grand secret de la nature
4,95 €

Quel est ce fameux secret que connaissait si bien Leonard de Vinci, Platon et les anciens ? Que révèle-t-il ?
Pourquoi son usage à été parfois interdit ?

Ce petit livre aux propositions parfaites vous dévoilera peut-être quelques mystères sur ce grand secret de la nature de tous les temps.

Un nombre que l'on retrouve dans la vie, l'univers et partout !

Le parfum des fleurs la nuit
New
Le parfum des fleurs la nuit
18 €

Comme un écrivain qui pense que "toute audace véritable vient de l'intérieur" , Leïla Slimani n'aime pas sortir de chez elle, et préfère la solitude à la distraction. Pourquoi alors accepter cette proposition d'une nuit blanche à la pointe de la Douane, à Venise, dans les collections d'art de la Fondation Pinault, qui ne lui parlent guère ? Autour de cette "impossibilité" d'un livre, avec un art subtil de digresser dans la nuit vénitienne, Leila Slimani nous parle d'elle, de l'enfermement, du mouvement, du voyage, de l'intimité, de l'identité, de l'entre-deux, entre Orient et Occident, où elle navigue et chaloupe, comme Venise à la pointe de la Douane, comme la cité sur pilotis vouée à la destruction et à la beauté, s'enrichissant et empruntant, silencieuse et raconteuse à la fois.

C'est une confession discrète, où l'auteure parle de son père jadis emprisonné, mais c'est une confession pudique, qui n'appuie jamais, légère, grave, toujours à sa juste place : "Ecrire, c'est jouer avec le silence, c'est dire, de manière détournée, des secrets indicibles dans la vie réelle" .

C'est aussi un livre, intense, éclairé de l'intérieur, sur la disparition du beau, et donc sur l'urgence d'en jouir, la splendeur de l'éphémère.
Leila Slimani cite Duras : "Ecrire, c'est ça aussi, sans doute, c'est effacer. Remplacer".

Au petit matin, l'auteure, réveillée et consciente, sort de l'édifice comme d'un rêve, et il ne reste plus rien de cette nuit que le parfum des fleurs. Et un livre.

Manual of Section
30 €

Manual of Section is a primer on the use of sections as they apply to architectural design and representational techniques. The book presents seven categories of section, revealed in structures ranging from simple one-story buildings to complex structures featuring stacked forms, fantastical shapes, internal holes, inclines, sheared planes, nested forms, or combinations thereof. To illustrate these categories, the book constructs 63 intricately detailed cross-section perspective drawings of built projects. Includes smart and accessible essays on the history and uses of section.

Nous, l'Europe - Banquet des peuples
New
Nous, l'Europe - Banquet des peuples
17,80 €

L'Europe, l'ancienne, celle d'un vieux monde bouleversé par la révolution industrielle, et l'Union européenne, belle utopie née sur les cendres de deux grandes guerres, sont l'alpha et l'oméga de ce texte en vers libres relatant un siècle et demi de constructions, d'affrontements, d'enthousiasmes, de défaites et d'espoirs. A l'heure où certains doutent, où d'autres n'y croient plus, ce récit européen humaniste rappelle qu'une mémoire commune, même douloureuse, est un ferment d'avenir.

C'est donc d'une plume ardente que Laurent Gaudé compose une épopée invitant à la réalisation d'une Europe des différences, de la solidarité et de la liberté.

Théorie de l'architecture. De la Renaissance à nos jours
25 €

Le débat sur la théorie architecturale trouve son origine dans l'ouvrage de Vitruve, De architectura libri decem (Dix livres
sur l'architecture). Il s'agit du plus ancien traité d'architecture rédigé avant notre ère et le seul qui nous soit parvenu dans son
intégralité. Il ne divulgue pas seulement des connaissances sur l'architecture antique et ses principes, mais est le fondement et le modèle de tous les débats sur la théorie architecturale depuis la Renaissance. Dans le présent ouvrage, les traités les plus importants de la Renaissance à l'époque contemporaine sont commentés dans 89 études. Les auteurs s'interrogent sur les origines du traité et expliquent les motifs qui incitent, depuis plus de cinq siècles, les architectes et les maîtres d'oeuvre à prendre la plume. Regroupés selon les pays et les époques qui les ont vu naître, les écrits de Leon Battista Alberti, Andrea Palladio, Marc-Antoine Laugier, Eugène Viollet-le-Duc, John Shute, Johann Bernhard Fischer von Erlach, Karl Friedrich Schinkel, Le Corbusier, Frank Lloyd Wright, Aldo Rossi et Rem Koolhaas, pour n'en citer que quelques-uns, sont abondamment illustrés et commentés.

Traité de perspective - Géométrie de la forme
New
Traité de perspective - Géométrie de la forme
29 €

Bien entendu, lorsque Henri Poincaré énonçait cette malicieuse vérité, l'informatique n'existait pas encore. Mais les figures exemptes de fautes que nous livre l'ordinateur sont-elles issues d'un juste raisonnement ? Le dessin libre en tant que support de la pensée créatrice est-il resté irremplaçable, malgré la révolution numérique ?

Cet ouvrage propose de répondre à ces questions, en s'appuyant sur une méthode inédite, véritable outil de recherche formelle, de création, mais aussi de compréhension des volumes et de communication autour d'un projet. Les 400 figures tracées à main levée directement à la craie au tableau noir, par la prise de risque qu'elles supposent, restent le meilleur moyen de plonger les lecteurs au coeur même de ces "raisonnements corrects" tout en les persuadant que si elles sont "mal dessinées", leur justesse et leur pertinence demeurent.

L'auteur livre ainsi à ses lecteurs une synthèse originale de ce qui fut longtemps le corpus incontournable des sciences appliquées à l'art dans les écoles supérieures, à partir d'exercices de géométrie simple jusqu'à la géométrie descriptive, pour exploiter efficacement les multiples ouvertures qu'ils autorisent : l'architecture, le design, la sculpture. la cristallographie. le nombre d'or, la mathématique des surfaces...

Toutes les parties constituantes de la perspective sont présentées selon leur domaine d'application, depuis les axonométries jusqu'à une méthode à trois points de fuite. Ce traité se destine donc aux étudiants d'écoles d'architecture et d'art. aux designers, illustrateurs, architectes et historiens d'art, mais aussi à tout public curieux d'appréhender ces disciplines fondamentales par la géométrie qui les réunit, entre les arts et les sciences.

Vivre avec la terre - Manuel des jardiniers maraîchers. Permaculture - Écoculture - Microfermes
79 €

Coffret en 3 volumes

Fruit de six années de travail, Vivre avec la Terre est un projet littéraire et scientifique exceptionnel, qui donne aux lecteurs les moyens de s'engager dans une démarche bio-inspirée. En apprenant à comprendre le fonctionnement des milieux naturels, ils découvrent de très nombreuses applications simples et efficaces qui permettent de créer un jardin ou une ferme d'une haute performance écologique.
Le manuel reflète l'expérience vécue au Bec Hellouin, mais il propose également des milliers d?informations récentes sur la nature et les cultures vivrières, issues de la veille scientifique et technique menée à la ferme depuis quinze ans. Il met donc à la portée de chaque lecteur une synthèse simple et structurée des données les plus récentes, jusqu'alors peu ou pas accessibles, dispersées dans les publications scientifiques internationales.

Ce manuel s'adresse à tous ceux qui désirent Vivre avec la Terre : les 19 millions de Français qui disposent d'un jardin, mais également les professionnels de l'agriculture, les chercheurs et tous ceux qui aspirent à créer une microferme. En 2017, en France, 80% des projets de création d'une ferme maraîchère bio se revendiquaient du modèle de microferme permaculturelle développée au Bec Hellouin.
Le contenu de Vivre avec la Terre va bien au-delà des connaissances techniques et scientifiques : ce livre se veut également un hommage poétique à la beauté du monde, une quête d'harmonie émaillée de citations inspirantes.

Walden ou La vie dans les bois
10 €

En 1845, Henry David Thoreau part vivre dans une cabane construite de ses propres mains, au bord de l'étang de Walden, dans le Massachusetts. Là, au fond des bois, il mène pendant deux ans une vie frugale et autarcique, qui lui laisse tout le loisir de méditer sur le sens de l'existence, la société et le rapport des êtres humains à la Nature. Une réflexion sereine qui montre qu'il faut s'abstraire du monde et de ses désirs pour devenir réellement soi-même.

Walden est un monument de l'histoire littéraire américaine à l'immense postérité.