Filtrer par
                    Apprendre à voir l'architecture
                    19 €

                    L'architecture est un art ignoré. Par son texte et ses illustrations, l'ouvrage de Bruno Zevi constitue non seulement une indispensable histoire thématique de l'architecture depuis les Grecs jusqu'à Le Corbusier et Wright, mais encore et surtout une extraordinaire explication de cet art.
                    Qu'est-ce qui est de l'architecture ? Qu'est-ce qui n'en est pas ? L'intérêt capital de ce volume est de nous révéler cette notion d'espace, élément fondamental de l'architecture.

                    Brutalisme - PRIX FETKANN ! DE LA MÉMOIRE
                    Nouveauté
                    Brutalisme - PRIX FETKANN ! DE LA MÉMOIRE
                    17 €

                    Toutes les sphères de l'existence sont désormais pénétrées par le capital, et la mise en ordre des sociétés humaines s'effectue dorénavant selon une seule et même directive, celle de la computation numérique. Mais alors que tout pousse vers une unification sans précédent de la planète, le vieux monde des corps et des distances, de la matière et des étendues, des espaces et des frontières, persiste en se métamorphosant.
                    Cette transformation de l'horizon du calcul se conjugue paradoxalement avec un retour spectaculaire de l'animisme, qui s'exprime non sur le modèle du culte des ancêtres, mais du culte de soi et de nos multiples doubles que sont les objets. Avec le devenir-artificiel de l'humanité et son pendant, le devenir-humain des machines, une sorte d'épreuve existentielle est donc engagée. L'être ne s'éprouve plus désormais qu'en tant qu'assemblage indissociablement humain et non humain.
                    La transformation de la force en dernier mot de la vérité de l'être signe l'entrée dans le dernier âge de l'homme, celui de l'être fabricable dans un monde fabriqué. A cet âge, Achille Mbembe donne ici le nom de brutalisme, le grand fardeau de fer de notre époque, le poids des matières brutes. La transformation de l'humanité en matière et énergie est le projet ultime du brutalisme. En détaillant la monumentalité et le gigantisme d'un tel projet, cet essai plaide en faveur d'une refondation de la communauté des humains en solidarité avec l'ensemble du vivant, qui n'adviendra cependant qu'à condition de réparer ce qui ã été brisé.

                    Cahier d'architecture : La ville - Un livre d'activités pour tous les passionnés
                    17,50 €

                    Après le succès de Cahier d'architecture, ce nouveau titre est axé sur la ville. Plus de la moitié de la population mondiale vit aujourd'hui dans des centres urbains et ce chiffre va en augmentant chaque année, amenant les architectes et urbanistes à évoluer et à proposer de nouvelles solutions. Des cités de l'Antiquité à nos jours, l'auteur présente des villes ou certains de leurs aspects qui permettent par exemple de comprendre l'enjeu de l'éclairage, des transports, des espaces verts et offre une histoire de l'urbanisme.

                    On pourra ainsi imaginer un banc public, créer une devanture, un monument, réaménager Central Park, dessiner un bâtiment d'angle original, une entrée de métro, etc.

                    Ce cahier à dessiner, à compléter, à colorier offre de nombreux exemples de travaux et d'idées d'architectes majeurs qui peuvent être une source d'inspiration pour tous, adolescents, étudiants et architectes.

                    Chroniques de géo' virale
                    15 €

                    Le 17 mars 2020, à midi, un confinement strict de la population française débutait, afin d'endiguer la propagation de l'épidémie de Covid 19. En quelques semaines, le coronavirus SARS-Cov-2, apparu en Chine fin 2019, avait donc gagné l'Europe, puis le Monde entier, et plaçait les autorités sanitaires et les gouvernements sous stress. La crainte d'une flambée incontrôlable d'une maladie inconnue poussait les Etats à décider des mesures de contraintes sans équivalent historique en temps de paix.
                    Soudainement, tout s'est arrêté : les mobilités, les échanges, le tourisme, les écoles, les universités, les centres commerciaux, les aéroports, les usines, les cinémas, les théâtres...

                    Dans ce contexte inédit, le géographe Michel Lussault décide de réaliser des chroniques vidéos dites de "géo' virale", afin de "ne pas confiner idiot" et de partager une expérience de réflexion à voix haute. Il s'agit de "penser le Monde avec le virus" car la diffusion de la maladie révèle les caractéristiques majeures de la mondialisation, notamment l'urbanisation généralisée de la planète.
                    La pandémie procède du caractère systémique du Monde, elle témoigne de ses vulnérabilités, elle souligne l'ampleur des injustices sociales. Ce livre reprend le propos des dix chroniques postées du 23 mars au 11 mai 2020 (premier jour du déconfinement progressif). L'auteur y a ajouté un commentaire, qui met en perspective critique chaque épisode, ainsi qu'une conclusion qui présente la pandémie comme un "fait anthropocène total" .

                    Enfin, la dessinatrice Lou Herrmann a conçu une planche graphique qui offre un parcours original au sein des chroniques, permettant ainsi d'enrichir l'expérience de lecture par ce déplacement de regard.

                    Circulation et territoire dans le monde indien contemporain
                    32 €

                    De l'informaticien de Bangalore sous contrat en Californie jusqu'aux villageois saisonniers employés sur les chantiers des métropoles, sans omettre les pèlerins en route vers des lieux sacrés, l'Inde n 'échappe pas à une forte circulation des personnes. De telles formes de mobilité sont-elles nouvelles ? Seules des visions fixistes de l'Inde du passé conduiraient à une telle interprétation erronée - même si le développement économique a intensifié les mouvements et si l'insertion dans la mondialisation a mis en route d'autres circuits. Les circulations remettent-elles en cause l'ancrage au territoire, particulièrement fort en Inde, depuis l'attachement au village jusqu 'à la glorification des frontières nationales ?
                    La réponse se révèle être à nouveau négative, dans la mesure où ces circulations s 'appuient sur une territorialité que souvent elles renforcent, plutôt qu'elles ne l'affaiblissent.

                    Ce recueil tend à le confirmer à travers trois thématiques qui illustrent divers déterminants de la circulation: les logiques symboliques et religieuses, les logiques économiques des ménages, et l'ouverture à de nouveaux espaces par les circulations transnationales.
                    Des travaux de recherche originaux en géographie, ethnologie et sociologie le démontrent dans les contributions ici réunies: l'Inde des réseaux n'a rien d'incompatible avec l'Inde des territoires, bien au contraire. Véronique Dupont & Frédéric Landy.

                    SÉLECTION SPÉCIALE FESTIVAL ALLEZ SAVOIR 2021

                    Critique d'art n°53
                    16 €

                    Editorial
                    Des Boutures d?expositions
                    Exhibition Cuttings
                    Mathieu Copeland
                    Les expositions s'accompagnent d'un ensemble qui les présente, les représente et ainsi les rend présentes. Cet ensemble composé de formes connexes, de paratextes - pour reprendre l'expression de Gérard Genette -, ou de « prothèses d'expositions » selon la provocation de Joseph Grigely, associe les noms des artistes, du ou des curateurs, le titre de l?exposition, les textes, les cartels, le guide audio, toute réalité augmentée, les supports édités et bien entendu les catalogues. Joseph Grigely questionne ainsi la réalité de l?exposition : « Où commence et finit l'exposition ? Une exposition n'est-elle que la matérialisation d'oeuvres d'art spécifiques, ou est-elle aussi - et si oui, dans quelle mesure - les conventions diverses et variées qui entrent dans la réalisation des expositions, incluant les communiqués de presse, les cartons d'invitation, les *checklists*, les catalogues, et les contenus digitaux ? ». Joseph Grigely préfère ainsi parler de « prothèses » d'expositions « pour décrire l'ensemble de ces conventions, particulièrement (mais pas exclusivement) en regard des pratiques d'expositions. » [...]

                    /

                    Exhibitions are accompanied by an ensemble that presents them, represents them, and thus makes them present. This set made up of connected forms, paratexts-to borrow Gérard Genette's term-and "exhibition prosthetics", in Joseph Grigely's provocative turn of phrase, associates the names of the artists and the curator(s), the exhibition's title, the texts and essays, the notices, the audio guide, all augmented realities, printed media, and, needless to add, the catalogues. Joseph Grigley questions the reality of the exhibition thus: "Where does an exhibition begin & end? Is an exhibition just about the materialization of specific works of art, or is it also - and if so, in what ways- about the various conventions that go into the making of exhibitions, which include press releases, announcement cards, checklists, catalogues, and digital-based media?" He thus prefers talking in terms of exhibition "prosthetics" "to describe an array of these conventions, particularly (but not exclusively) in relation to exhibition practices." [...]

                    Sommaire
                    Articles
                    Nouvelles de l'outre-terre : récits depuis les profondeurs du monde
                    News From Beyond The Earth: Tales From The Depths of The World
                    Bénédicte Ramade
                    Friction(s) dans la représentation : comment penser les artistes face aux événements ?
                    Friction(s) in Representation: How Are We to Think about Artists in the Face of Events
                    Paula Barreiro López
                    Mutation du paysage artistique africain à la Biennale de Venise
                    The Landscape of African Art: Transformations at the Venice Biennale
                    Dagara Dakin
                    Noir sur blanc : décoloniser le regard
                    Black on White: Decolonising the Gaze
                    Jérôme Duwa
                    Le Livre peut-il encore tuer l'édifice ?
                    Can The Book Still Kill The Building?
                    Thibaut de Ruyter
                    Encyclopédie de silences : préhistoire et modernité
                    Encyclopaedia of Silences: Prehistory and Modernity
                    Riccardo Venturi

                    Portrait d'auteur
                    Beatriz Colomina
                    Valéry Didelon

                    Portrait d'artiste
                    Santu Mofokeng
                    Katja Gentric

                    Traduction
                    Institutions artistiques caribéennes, critique et sphère publique
                    Traduction extraite de : Beyond Representation in Contemporary Caribbean Art: Space, Politics, and the Public Sphere
                    Phoebe Clarke
                    Introduit par / Introduced by : Sylvie Mokhtari

                    Essai
                    Plasticien du bled. De Sadek Rahim au hirak, l'art contemporain algérien en quête d'autonomie
                    Visual Artists from the Bled. From Sadek Rahim to the Hirak, Contemporary Algerian Art's Quest for Autonomy
                    Florian Gaité
                    Introduit par Elitza Dulguerova

                    L'Histoire revisitée
                    Situation de l'Art brut
                    The Art Brut Situation
                    Marc Décimo
                    Voir la revue en ligne
                    Dubuffet, l'Art brut et le « primitivisme »
                    Dubuffet, Art Brut and "Primitivism"
                    Kent Mitchell Minturn

                    Archives
                    « European-art.net », relais international et communauté solidaire
                    "European-art.net?, an International Staging-post and a United Community
                    Jens Emil Sennewald

                    Do you read me?
                    Nouveauté
                    Do you read me?
                    39,90 €

                    Bookstores around the world.

                    Bookshops are powerful places with the -freedom to deep-dive into their niche, from -cooking to cartoons, architecture to anarchy. -
                    Do you read me? reconsiders the bookshop as a cornerstone of the community, where subcultures have the physical space to thrive.
                    Bookshops are universally recognized as marketplaces of knowledge, curiosity, inspiration, and entertainment. They also promote communication and tolerance across cultures and have become destinations for both local communities and travelers. Within a changing media environment their role has been shifting, leading their overseers to pursue different ways to engage with their customers and build local -and sometimes even regional- support for their businesses. Do you read me? seeks out the most innovative and beautiful bookshops achieving this, sharing their concepts and celebrating book culture in all its glorious forms.

                    Imbernon bookstore is selected!

                    Les librairies ont un pouvoir incontestable car elles offrent à chacun d'entre nous la liberté de nous intéresser à des sujets aussi différents que la cuisine et la bande dessinée, l'architecture et l'anarchie.
                    Do you read me? rétablit la librairie dans son rôle de pierre angulaire de la communauté, où les toutes les cultures, dominantes ou non, ont la liberté de s'épanouir. Les librairies sont universellement reconnues comme des marchés du savoir, de la curiosité, de l'inspiration et du divertissement. Elles favorisent également la communication et la tolérance entre les différentes cultures et sont des destinations privilégiées aussi bien pour les habitants de l'endroit où elles sont implantées que pour les touristes. Dans un environnement médiatique en évolution, leur rôle a changé, ce qui a conduit leurs dirigeants à chercher d'autres façons de s'engager auprès de leurs clients et à engager des partenariats au niveau local ou régional.
                    Do you read me? dresse le portrait des librairies les plus innovantes qui y sont parvenues en partageant leurs concepts et en célébrant la culture du livre sous toutes ses formes.

                    La librairie-maison d'édition Imbernon en fait partie !

                    Éloge de l'ombre
                    16,50 €

                    Tanizaki Junichiro nous livre ses réflexions sur la conception du beau sur un ton apparemment désinvolte. 

                    Car un laque décoré à la poudre d'or n'est pas fait pour être embrassé d'un seul coup d'oeil dans un endroit illuminé, mais pour être deviné dans un lieu obscur, dans une lueur diffuse qui, par instants, en révèle l'un ou l'autre détail, de telle sorte que, la majeure partie de son décor somptueux constamment caché dans l'ombre, il suscite des résonances inexprimables.
                    De plus, la brillance de sa surface étincelante reflète, quand il est placé dans un lieu obscur, l'agitation de la flamme du luminaire, décelant ainsi le moindre courant d'air qui traverse de temps à autre la pièce la plus calme, et discrètement incite l'homme à la rêverie.
                    N'étaient les objets de laque dans l'espace ombreux, ce monde de rêve à l'incertaine clarté que sécrètent chandelles ou lampes à huile, ce battement du pouls de la nuit que sont les clignotements de la flamme, perdraient à coup sûr une bonne part de leur fascination. Ainsi que de minces filets d'eau courant sur les nattes pour se rassembler en nappes stagnantes, les rayons de lumière sont captés, l'un ici, l'autre là, puis se propagent ténus, incertains et scintillants, tissant sur la trame de la nuit comme un damas fait de ces dessins à la poudre d'or.''

                    Publié pour la première fois en 1978 dans l'admirable traduction de René Sieffert, ce livre culte est une réflexion sur la conception japonaise du beau.

                    Feng Shui pour l'architecture - Volume 1
                    20 €

                    Ce livre pratique et facile à utiliser est un guide d'utilisation du Feng Shui pour concevoir, construire, rénover et décorer nos maisons avec succès. Vous pouvez l'utiliser pour la conception d'une maison, d'un bureau et de son ameublement, comme une check-list ou comme une aide d'étude formelle.

                    Je suis le carnet de Dora Maar
                    21,50 €

                    Il était resté glissé dans la poche intérieure du vieil étui en cuir acheté sur Internet. Un tout petit répertoire, comme ceux vendus avec les recharges annuelles des agendas, daté de 1951. A : Aragon. B : Breton, Brassaï, Braque, Balthus... J'ai feuilleté avec sidération ces pages un peu jaunies. C : Cocteau, Chagall... E : Eluard... G : Giacometti... À chaque fois, leur numéro de téléphone, souvent une adresse.
                    L : Lacan... P : Ponge, Poulenc... Vingt pages où s'alignent les plus grands artistes de l'après-guerre. Qui pouvait bien connaître et frayer parmi ces génies du XXe siècle ? Il m'a fallu trois mois pour savoir que j'avais en main le carnet de Dora Maar. Il m'a fallu deux ans pour faire parler ce répertoire, comprendre la place de chacun dans sa vie et son carnet d'adresses, et approcher le mystère et les secrets de la " femme qui pleure ".
                    Dora Maar, la grande photographe qui se donne à Picasso, puis, détruite par la passion, la peintre recluse qui s'abandonne à Dieu. Et dans son sillage, renaît un Paris où les amis s'appellent Balthus, Eluard, Leiris ou Noailles.

                    Konrad von Moltke (1941-2005) - Petite et grande histoire de l'environnement / Sélection Prix du liv
                    Nouveauté
                    Konrad von Moltke (1941-2005) - Petite et grande histoire de l'environnement / Sélection Prix du liv
                    18,50 €

                    Citoyen du monde, passeur, penseur et stratège, Konrad von Moltke s'est trouvé à la croisée de toutes les forces qui ont forgé l'histoire de l'environnement. Le combat acharné qu'il a mené, au sein et à la lisière des institutions, a contribué à tracer et à faire bouger les lignes d'une gouvernance européenne, puis mondiale en faveur du développement durable. Ce pionnier a notamment joué un rôle majeur dans l'inscription du principe de précaution dans le traité de Maastricht.
                    Son histoire et ses engagements nous entrainent dans une visite des lieux et des mouvements qui ont rendu la cause environnementaliste incontournable partout sur le globe.

                    Physicienne, normalienne et ingénieur générale des ponts, Claire Weill travaille à l'INRA, aujourd'hui INRAE. depuis 2013. Elle a été au centre de l'organisation de la conférence " Notre avenir commun face au changement climatique ", qui a mobilisé les scientifiques à Paris en amont de la COP21.

                    L'art change-t-il la vie ?
                    Nouveauté
                    L'art change-t-il la vie ?
                    17 €

                    L'intérêt de l'art réside sans doute dans le fait qu'il soit surprenant, imprévisible, insolite, troublant. Espace de liberté et de résistance, il peut avoir une dimension critique, voire contestataire. Celle-ci est-elle susceptible de changer la vie ? L'art est envisagé dans cet ouvrage dans sa dimension critique. Celle-ci se manifeste dans certaines oeuvres et pratiques artistiques basées sur la surprise, l'insolite, l'audace, le trouble, l'humour, l'ironie.
                    L'art moderne et l'art contemporain ont souvent été transgressifs. Comment ses transgressions sont-elles reçues ?? La réception de l'art est souvent imprévisible allant de l'étonnement aux gestes extrêmes. La création est un engagement pouvant prendre plusieurs formes. L'engagement artistique de ces dernières années a quelque chose de novateur et sous certains aspects de ludique.

                    La beauté n'est que la promesse du bonheur
                    16,90 €

                    "Alexandre Sap, communicant et patron de maison de disques, auteur de deux ouvrages sur son sujet de prédilection, son métier (« Du Rock et des Marques », Maxima, « Rebirth of the Cool », Kawa) propose aujourd'hui un essai autour de la question de Stendhal, la beauté n'est-elle que la promesse du bonheur ?

                    Il est temps de remettre l'humain et la beauté au centre des préoccupations. En effet, l'art, la culture et l'importance apportée à l'esthétique sont indispensables dans nos sociétés en crise. Plus qu'un ciment social pour une culture partagée, la beauté est la pierre angulaire d'une vie épanouie et harmonieuse. À travers des expériences personnelles, Alexandre Sap en fait le constat."

                    La beauté sauvera le monde - Avec 2 cahiers photos inédits, 1 tirage original
                    29,95 €

                    Les chroniques et les photos de ce livre novateur et d'exception, présentent un nouveau visage du monde qui nous entoure : un regard plein d'espoir pour s'émerveiller, aujourd'hui et demain, sur la beauté de notre planète. A travers des réflexions pertinentes et des images inoubliables.

                    La représentation du projet comme instrument de conception - Approche pratique et critique
                    25 €

                    La maîtrise du dessin comme celle de la maquette s'impose comme un point de passage obligé dans toute formation à l'architecture. De sorte que l'acquisition des outils nécessaires à la représentation demeure un des apprentissages fondamentaux.

                    Par-delà cet enseignement, il convient d'exposer, de manière pratique et critique, les modalités les plus habituelles des représentations, de préciser leur nature, les diverses expressions de leurs codes, les conditions de leur utilisation ainsi que leurs limites.

                    La représentation, avant d'être un outil de communication, constitue un outil de conception pour organiser l'espace et lui donner une forme.
                    Le recours à des figures codifiées : plan, coupe, élévation, axonométrie, perspectives, etc, vise à présenter une réalité absente et à permettre de percevoir ce qui demeurera caché jusqu'à l'achèvement de la construction.


                     


                    Les plus belles librairies du monde
                    Nouveauté
                    Les plus belles librairies du monde
                    39,95 €

                    Découvrez les librairies les plus étonnantes, les plus audacieuses et innovantes du monde !
                    Institution ou lieu alternatif, sur l'eau ou dans une cathédrale gothique, contemporaine ou à l'ancienne, et si on visitait ces librairies ?

                    « Les plus belles librairies du monde » vous transporte dans ces endroits magiques et vous permet de découvrir l?histoire de ces lieux de vie et d?inspiration, et d?aller à la rencontre de ces libraires engagés qui en font l?âme et qui proposent leur coup de coeur.

                    Nous avons le plaisir de faire partie de cette belle sélection qui célèbre d'une jolie façon nos 20 ans d?existence au sein de la 3ème rue de l?Unité d?habitation de Le Corbusier à Marseille.

                    Stream n°05 - Les nouvelles intelligences
                    Nouveauté
                    Stream n°05 - Les nouvelles intelligences
                    29 €

                    Stream est un livre-revue à parution bisannuelle qui envisage le monde contemporain à partir des champs de la production, de la création et de l'architecture et examine les données, les rapports et les enjeux communs de ces trois domaines de pensée et d'activité.

                    Chaque numéro de Stream est traversé par une thématique commune à ces trois typologies et dresse, à partir d'analyses actuelles sur la société capitaliste et sur les mutations au niveau mondial qui ont fait émerger de nouveaux rapports entre le capital et la création, les perspectives d'action et de collaboration nouvelles dans ses différents champs d'études.

                    L'architecte Philippe Chiambaretta rassemble penseurs, chercheurs et artistes contemporains dans le 5e numéro du livre-revue d'exploration Stream (à l'intersection de l'architecture, de l'art et de l'économie), qui enquête sur les différentes formes d'intelligences à considérer, mettre en oeuvre et transmettre pour dépasser l'Urbanocène.

                    CONTEXTE : DE L'URBANOCÈNE À LA VILLE-MÉTABOLISME
                    - Stream 03 analysait les évolutions de l'urbanisation globale et le changement de paradigme de l'ère anthropocène.
                    - Stream 04 étudiait les scénarios de réponse à l'Anthropocène selon une nouvelle relation de l'homme au vivant et un renforcement du modèle de la ville-métabolisme.
                    - Stream 05 poursuit cette réflexion en explorant les avancées de la connaissance des intelligences naturelles, les progrès des intelligences technologiques et les expérimentations d'intelligence sociale pour agir collectivement sur la ville de demain.

                    LES QUESTIONS
                    - Une meilleure connaissance du vivant permet-elle de repenser la place et le rôle de la nature en ville ?
                    - Comment les artistes influent-ils sur notre rapport à la Terre et nos systèmes de représentation ?
                    - L'IA et le big data révolutionnent-ils la conception et la fabrique de la ville ?
                    - Comment créer les conditions d'une intelligence collective pour aborder la complexité urbaine ?

                    LES INTERVENANTS
                    - Une quarantaine d'intervenants de toute discipline et nationalité pour une approche riche et pluridisciplinaire des enjeux.
                    - Des chercheurs des plus grandes institutions, comme Pascal Picq, Michel Lussault ou Kent Larson.
                    - Des artistes et critiques d'art de premier plan, comme Tomás Saraceno, Nicolas Bourriaud ou Thijs Biersteker.
                    - Des philosophes au coeur des grands débats contemporains, comme Emanuele Coccia, Sandra Laugier ou Cynthia Fleury.
                    - Des praticiens reconnus par de nombreux prix, comme Andrew Freear, Jeffrey Raven ou Antoine Fenoglio...

                    LES PISTES DÉVELOPPÉES
                    - De nouveaux récits dépassant la vision anthropocentrée et le principe de séparation de la modernité occidentale, au profit d'une pensée inclusive.
                    - La mobilisation d'une pluralité d'intelligences complémentaires, naturelles, technologiques et sociales, selon une vision systémique.
                    - De nouvelles cohabitations urbaines avec le vivant.
                    - Des approches encadrées de l'intelligence artificielle, à rebours du pur solutionnisme technologique de la smart city.
                    - Un renforcement de la place du care pour répondre aux enjeux sociaux de la fabrique de la ville.
                    - Des approches pluridisciplinaires selon des protocoles d'expérimentation et de soin.
                    - Des initiatives participatives pour mobiliser les communautés.
                    - De nouvelles échelles de gouvernance pour favoriser l'expérimentation urbaine.
                    - Un changement de paradigme du progrès, qui passe des logiques productivistes de l'extraction à des logiques d'interrelation, d'interdépendance, d'attention et de faire avec.