Filtrer par
                  Albums d'Afrique du nord / Albums of North Africa
                  40 €

                  A l'occasion des voyages qu'il fit en Afrique du Nord, en août 1931 et en mars 1933, Le Corbusier utilisa, outre ses habituels carnets de poche, deux grands albums à spirale, recouverts d'une couverture cartonnée grise. Ceux-ci sont -avec l'album ''La Roche'' et avec les deux albums de l'arrivée à Paris en 1917- les plus précieux dans le corpus détenu à la Fondation Le Corbusier. Ils renferment des dessins caractéristiques de la production la plus heureuse de l'artiste, celle des années trente. 
                  Au fil des pages, se succèdent scènes de genre saisies dans des villages marocains, portraits de femmes mauresques, nus féminins, paysages maritimes de la baie d'Alger ou de la côte marseillaise, esquisses d'implantation d'un projet pour la capitale algérienne, vues aériennes prises dans le désert saharien ; et enfin, de nombreux croquis faits au M'Zab où l'architecte découvre avec stupeur, émotion et enthousiasme une civilisation inattendue, vieille de mille ans, dans l'oasis de Ghardaïa.

                  FRANÇAIS / ANGLAIS

                  Construire l'image: Le Corbusier et la photographie
                  45 €

                  Le Corbusier avait bien compris les multiples pouvoirs de la photographie. Tout au long de sa vie, il s'en est servi pour étayer la construction logique de son travail d'architecture, mais aussi pour construire son image et diffuser ses idées à travers le monde, notamment grâce aux clichés de Fred Boissonnas, Lucien Hervé et René Burri. Photographies personnelles inédites, photographies promotionnelles ou documentaires, photographies de voyages...

                  Réalisé par les spécialistes Klaus Spechtenhauser, Tim Benton, Véronique Boone, Catherine de Smet, Arthur Rüegg et Jean-Christophe Blaser, cet ouvrage apporte un nouveau point de vue sur la création intemporelle du Corbusier.

                  ÉDITIONS TEXTUEL

                  La Tourette / Dialogue(s)
                  20 €

                  Trois artistes contemporains - Vera Molnar, Stéphane Couturier et Ian Tyson - sont invités au couvent de La Tourette à faire dialoguer leurs oeuvres avec celle de Le Corbusier.
                  Cette rencontre entre l'architecture de La Tourette et ces trois artistes, qui exposent des oeuvres choisies ou créées en fonction d'elle, renouvelle le regard sur le bâtiment à travers des approches, des techniques et des supports très différents :
                  - les rythmes verticaux des oeuvres de Vera Molnar, peintre de l'abstraction géométrique, entrent délicatement en résonance avec les pans de verre ondulatoires de Xenakis ;
                  - la vidéo du photographe Stéphane Couturier, de prime abord abstraite, se révèle peu à peu comme une architecture en mouvement ;
                  - les sculptures puissantes et silencieuses de Ian Tyson, sur lesquelles vient jouer la lumière, font écho à la structure de béton du bâtiment .
                  Dialogue pluriel dans lequel les rythmes, les volumes, le mouvement jouent avec l'architecture de Le Corbusier.

                  BERNAD CHAUVEAU ÉDITEUR

                  Le Corbusier
                  6,50 €

                  Charles-Edouard Jeanneret-Gris, né le 6 octobre 1887 à La Chaux-de-Fonds, dans le canton de Neuchâtel, en Suisse, et mort le 27 août 1965 à Roquebrune-Cap-Martin, plus connu sous le pseudonyme de Le Corbusier.
                  Paroles d'artiste est une collection de format poche pour découvrir ou redécouvrir les grands maître de l'art ancien, moderne et contemporain.
                  Cette série d'ouvrages monographiques permet d'envisager l'univers d'un artiste à travers une sélection de trente reproductions représentatives de l'ensemble de son oeuvre. Chaque reproduction est associée à une citation extraite d'un entretien, d'une correspondance ou d'un écrit de l'artiste lui-même.

                  Afin de rendre accessible cette collection aux très nombreux visiteurs étrangers de nos musées et collections publiques françaises, Paroles d'artiste est bilingue anglais-français.
                  En 64 pages, 31 reproductions et pour seulement 6,50 euros le lecteur se retrouve immergé dans l'esprit et l'oeuvre de Le Corbusier.
                  L'oeuvre de Le Corbusier est représenté dans de nombreux musées français et étrangers, et plus particulièrement : Paris, musée national d'Art moderne, centre Pompidou Paris, fondation Le Corbusier.

                  Le Corbusier - The Artist
                  169 €

                  Works from the Heidi Weber Collection

                  ENGLISH TEXTS

                  Le Corbusier e ''l'esprit nouveau''
                  37 €

                  ''L'Esprit Nouveau'' e Le Corbusier costituiscono due strumenti importanti per esplorare le forme di scambio, che si realizzano a Parigi nella prima metà degli anni venti, e che vedono protagonisti, accanto a Le Corbusier e Ozenfant, pittori e filosofi dell'arte, scienziati e industriali, economisti e sociologi, mercanti e psicanalisti. Il libro analizza inoltre una congiuntura fondamentale della vita e dell'opera dell'architetto di La Chaux-de-Fonds, il momento in cui credeva di poter conciliare avanguardia e taylorismo, innovazione formale e tecnologica, riformismo sociale e riaffermazione del principio di autorità: operativamente, non solo teoricamente.

                  Il libro cerca inoltre di ricostruire, attraverso una comparazione attenta di testi e progetti, il definirsi delle parole-chiave di un discorso figurativo e scritto, che procede per analogie e aforismi, un procedere che sarà componente importante della sua fortuna.Una prefazione 1988 riepiloga la discussione su questi temi negli anni successivi alla prima edizione, mettendo in luce i lavori e le metodologie più interessanti, in un panorama editoriale reso ancor più complesso dalle celebrazioni dell'anno centenario.

                  EDIZIONI ITALIANE

                  Le Corbusier et la lampe Gras / Le Corbusier and the Gras Lamp
                  35 €

                  Retrace l'histoire de la rencontre entre une invention se situant à mi-chemin entre un objet industriel et un objet de design, et un des architectes les plus significatifs du XXe siècle : la lampe Gras, ses brevets, ses différents modèles, les aménagements intérieurs de Le Corbusier, etc.

                  ENGLISH / FRENCH

                  Le Corbusier et le dessin - ''Ce labeur secret''
                  38 €

                  Si l'on considère les différents aspects de l'oeuvre corbuséenne, en regard de son activité d'architecte - abondamment diffusée et commentée - et de ses activités de théoricien, d'homme de lettres et de peintre, la production graphique est demeurée plutôt secrète.
                  Elle donne pourtant à comprendre la genèse de l'oeuvre, tant plastique qu'architecturale.
                  Et ce sont quelque huit mille pièces qui en constituent le corpus et jalonnent les décennies, depuis les années 1902-1903, à La Chaux-de-Fonds, sa ville natale, jusqu'à la fin, en 1965, à Cap Martin.
                  Cet ensemble, d'une richesse exceptionnelle, se distingue par sa valeur esthétique, historique et scientifique et par la variété des thèmes, des techniques et des langages stylistiques explorés.
                  Par ailleurs, sa particularité tient en ce qu'il dévoile la démarche conceptuelle de Le Corbusier et donne à suivre les méandres et les surprises du processus de création. L'ouvrage met en valeur plusieurs centaines d'oeuvres graphiques, les plus représentatives de ce corpus, et éclaire ainsi les différentes fonctions attribuées par Le Corbusier au médium.

                  ''Dessiner, c'est d'abord regarder avec ses yeux, observer, découvrir. Dessiner, c'est apprendre à voir, à voir naître, croître, s'épanouir, mourir les choses et les gens. Il faut dessiner pour pousser à l'intérieur ce qui a été vu et demeurera alors inscrit pour la vie dans notre mémoire. Dessiner, c'est aussi inventer et créer. Le phénomène inventif ne surviendra qu'après l'observation. Le crayon découvre, puis entre dans l'action pour vous conduire bien au-delà de ce que vous avez sous les yeux. La biologie intervient alors nécessairement car toute la vie est biologie Il faut pénétrer au coeur même des choses par la recherche et l'exploration.'' Le Corbusier, 1960

                  Le Corbusier expose
                  35 €

                  On connaît Le Corbusier comme architecte urbaniste moderne, théoricien symbolisant l'Esprit Nouveau, artiste enfin - dessinateur, peintre et sculpteur. Mais il est une activité peu décrite à laquelle l'architecte s'adonna pourtant sans relâche, celle de muséographe. Tout au long de sa vie de créateur, Le Corbusier s'est interrogé sur la conception et l'imaginaire des lieux qui, à partir d'une collection d'art moderne et de la nécessité de la mettre en espace, fondent le nouvel art de vivre, de circuler et d'habiter. Comment présenter un tableau ? Comment concevoir un lieu d'exposition ? Comment bâtir un musée ? Le parcours chronologique et thématique de l'exposition présente les étapes les plus significatives de ses recherches en matière d'espace muséal. Après les premières maisons conçues pour les artistes et les collectionneurs, le musée devint un véritable programme où le concept d'architecture intégrant tous les arts évoluera en une réflexion sur l'art total et débouchera sur la transformation de l'édifice en une expression plastique originale. Fort de ses concepts de Mundaneum et de Musée à croissance illimitée de la fin des années 20, il réalisa trois bâtiments : le Musée d'Ahmedabad, le Musée de la Connaissance à Chandigarh et le Musée des Arts Occidentaux de Tokyo. Le titre Le Corbusier expose se réfère aussi aux nombreuses expositions qu'il a organisées de son vivant et qui ont été autant d'occasions de mettre en pratique ses conceptions novatrices en matière de montage. Plusieurs d'entre elles sont ici reconstituées.

                  « Je vous avais commandé un '' cadre pour ma collection ''. Vous me fournissez un ''poème en murs''. Qui de nous deux a été le plus fautif ? »
                  Lettre de La Roche à Le Corbusier (24 mai 1926).
                  « Messieurs les peintres et les sculpteurs, champions de l'art d'aujourd'hui, qui avez à supporter tant de railleries et qui souffrez de trop d'indifférence, nettoyez les maisons, joignez vos efforts pour que l'on reconstruise les villes... Dites-vous bien que l'architecture a besoin de votre attention. »
                  Le Corbusier, 1923.
                  « Ici je veux vous faire une confession. Je suis architecte, mais je suis aussi peintre, peintre de métier. J'ai deux coeurs comme dans la chanson deux patries. »
                  Le Corbusier, 1936.

                  Le Corbusier le jeu du dessin
                  27 €

                  « Chaque journée de ma vie a été vouée en partie au dessin. Je n'ai jamais cessé de dessiner et de peindre cherchant, où je pouvais les trouver, les secrets de la forme ». En regard de son activité d'architecte, de celles de théoricien, d'homme de lettres et de peintre, la production graphique de le Corbusier est demeurée plutôt secrète. Or, la valeur esthétique, historique et scientifique de ce corpus, la variété des thèmes, des techniques et des langages stylistiques explorés en font un ensemble d'une richesse exceptionnelle dans l'histoire de l'art du XXème siècle.
                  La particularité de ce corpus tient en ce qu'il dévoile la démarche conceptuelle de l'artiste, donnant à suivre les méandres du processus de création et à comprendre la genèse de l'oeuvre. C'est un cheminement dans ce processus créatif que l'exposition donne à voir, en dévoilant, au fil des périodes de l'oeuvre - qui s'étend sur six décennies - une production particulièrement foisonnante et diversifiée. La section d'introduction - qui fait référence aux voyages initiatiques de l'architecte et à la vocation du dessin comme 'mémoire' - présente une restitution de la première exposition, en 1912 à Neuchâtel ('Le Langage des pierres'), où le jeune C.E.
                  Jeanneret, futur Le Corbusier, présente une série d'aquarelles faites au fil de chacune des étapes déterminantes de ses périples. La seconde section évoque le dessin comme outil d'élaboration d'un langage esthétique - en l'occurrence le Purisme - avec la mise au point d'une méthode sérielle et l'exploitation quasi exclusive du crayon graphite, au trait rigoureux et incisif (études préparatoires aux peintures puristes, où les combinaisons d'objets usuels mènent à la 'recréation' de formes nouvelles).
                  La troisième section illustre le renouvellement radical d'une esthétique, dans des compositions où les formes organiques (coquillages, os, bois...) font intrusion dans des natures mortes aux objets distordus et où l'artiste exploite le rapport dialectique du dessin et de la couleur. Une quatrième section est consacrée à l'exploration du thème féminin (thème majeur dans l'esthétique corbuséenne) décliné en de multiples études où l'artiste explore nombre techniques (pointe d'argent, crayon de couleur, pastel, craie grasse, gouache, encre de couleur...) pour traduire les formes généreuses de nus sculpturaux.
                  La cinquième section évoque la thématique corbuséenne de la 'synthèse des arts', exploitant reprises et réinterprétations de thèmes antérieurs, variations multiples qui aboutissent aux diverses formes d'expression explorées par l'artiste (peinture, sculpture, collage, tapisserie, émail...) et aux grandes compositions des années cinquante où l'artiste s'autorise à évoquer les thèmes picassiens des Taureau, Minotaure, Icône ou Totem.
                  Enfin, une section conclusive aborde les thèmes hédonistes de la dernière décennie (la rêverie, le farniente, l'amour, la musique, la villégiature à Cap Martin...). On sait l'admiration enthousiaste que Le Corbusier portait au maître des lieux, dès son arrivée à Paris en 1917, l'architecte notant alors dans son journal « Picasso m'est inexplicable (...) pourquoi et d'où une telle grandeur ? » - admiration développée au fil des décennies, au travers de rencontres, correspondances, visites (dont celle de l'atelier de Picasso par Le Corbusier en juillet 1942 et celle du chantier de la Cité Radieuse de Marseille par Picasso, en septembre 1949).
                  Outre lettres et photos de ces rencontres, un visuel documentaire évoquera les relations entre les deux hommes. Les oeuvres seront mises en valeur sur des cimaises faisant appel à la palette corbuséenne correspondant à celle utilisée durant les décennies abordées au fil du parcours.

                  Textes français, anglais et allemand

                  Le Corbusier, L'oeuvre plastique
                  20 €

                  Plus de 400 tableaux, des milliers de dessins et gravures, des tapisseries, des sculptures, des maquettes de livres, des photographies, des meubles...l'oeuvre plastique laissée par Le Corbusier apparaît aujourd'hui dans toute son ampleur et sa diversité. On en a souvent privilégié la relation avec son oeuvre architecturale. Il a semblé attester lui-même cette ''fonction'' servile en affirmant que la qualité de son travail dépendait de ''ce labeur secret''. Nul n'ignore pourtant qu'il souffrit de l'écho assourdi que suscita sa peinture : ''Pour les amis, j'étais le peintre du dimanche.''

                  Le Corbusier, oeuvres plastiques
                  25 €

                  Catalogue de l'exposition éponyme à la Galerie Pentcheff du 9/11 au 8/12/2018.
                  Avec une vingtaine d'oeuvres originales, la Galerie Alexis Pentcheff, en collaboration avec Aktis Gallery, a la joie de présenter une exposition tout à fait inédite à Marseille dédiée à l'oeuvre picturale de Le Corbusier.

                  Figure emblématique de la modernité, Charles-Édouard Jeanneret, dit Le Corbusier (1887-1965), est tout à la fois : architecte, urbaniste, peintre, sculpteur, poète, théoricien. Intrinsèquement liés, son langage architectural et son vocabulaire plastique créent une symphonie, dont l'écho résonne encore dans l'avant-garde du XXème siècle.

                  Bien plus qu'une oeuvre architecturale magistrale, c'est toute la complexité et la synergie d'une production artistique visionnaire que tente de révéler cette proposition picturale.

                  Le Corbusier, the Art of Architecture
                  67 €

                  This book presents an overview of the work of Le Corbusier, considered by many to be the most important architect of the twentieth century. Incorporating the most recent scholarly research, it illuminates aspects of his work that are particularly relevant to today's discourse. Seven richly illustrated essays discuss several leitmotifs in the work of Le Corbusier: his relationship to the Orient and the Mediterranean, his interest in modern media and new technologies, his self-staged persona, and the concept of a synthèse des arts, which manifested itself in the typically Corbusian interplay of architecture, urban planning, painting, design, cinematography and other disciplines. Visual dossiers complement the texts, generously illustrating both famous works and new discoveries, such as film stills taken by Le Corbusier in Arcachon and Rio de Janeiro, the monumental wall mural that he painted in his Parisian office at rue de Sevres, and a diverse assemblage of contact prints, postcards, sketches and colour photographs by (among others) Lucien Herve from the holdings of the Getty Archive. A comprehensive illustrated biography provides orientation for readers not yet familiar with the vast lifetime work of Le Corbusier. The catalogue publication contains essays by Stanislaus von Moos, Arthur Riiegg, Beatriz Colomina, Jean-Louis Cohen, Niklas Maak, Juan Jose Lahuerta and Mateo Kries.

                  GERMAN

                  VITRA DESIGN MUSEUM PUBLISHER

                  Voyager avec Le Corbusier
                  26,01 €

                  Dans les années 1900, Le Corbusier tout juste mineur voyageait à travers le monde. Italie, Russie, Etats-Unis, Brésil, Algérie, l'artiste recueillait ses souvenirs et ses impressions dans ses carnets de voyage aux côtés de ses dessins et croquis.
                  Architecte, designer, peintre et écrivain voyageur, Le Corbusier, de son vrai nom Charles-Edouard Jeanneret, était surtout l'un des représentants du mouvement moderne et l'inventeur de ''l'Unité d'habitation de grandeur conforme''. Cette invention devait résoudre les problèmes de logement après la Seconde Guerre mondiale. Le projet était de créer un bâtiment réunissant tous les éléments nécessaires à la vie collective : commerces, écoles, bibliothèque, laverie, garderie... Mais les architectes qui le succédèrent s'inspireront de sa pensée en oubliant les lieux collectifs pour créer les cités ... moins radieuses.

                  ÉDITIONS LOUIS VUITTON