Filtrer par
33 produits ( 1 - 24 )
ART DÉCO
49,95 €

Au sortir de la Première Guerre mondiale, les goûts évoluent, les volutes, les arabesques, les fantaisies végétales chères à l'Art Nouveau cèdent progressivement le pas à une nouvelle esthétique, l'Art Déco, qui va s'épanouir durant les Années folles. Le tournant esthétique a véritablement lieu avec la très emblématique Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes, qui s'ouvre à Paris en 1925.
Vaste panorama de la création entre les années 1920 et les années 1940, cet ouvrage superbement illustré nous entraîne dans un monde raffiné, aux formes pures, à la découverte des meilleurs artistes dans le monde et de leurs réalisations les plus représentatives dans les domaines de l'architecture et la décoration intérieure, du mobilier, luminaire, verrerie, céramique mode, textile, bijoux, arts graphiques, cinéma et photographie.
Pour le plaisir des yeux !

Art et industrie. Philosophie du Bauhaus
19,50 €

L'élaboration d'une poétique est considérée depuis Platon et Aristote comme l'une des tâches majeures de la politique. L'enjeu ne concerne pas seulement la délimitation des Beaux-arts, mais l'art dans sa plus grande généralité. C'est toute la technicité humaine qui est ainsi vouée par la philosophie à relever du politique. Y a-t-il sens à maintenir une telle conception du poétique à l'époque de l'avancée industrielle ? Dans les années 20-30, le Bauhaus a été, en Allemagne, le champ d'élaboration des implications artistiques de cette question. Cela s'est fait dans la tension la plus grande sur les moindres enjeux esthétiques. En témoignent divers textes d'artistes ayant travaillé sur place (Gropius, Kandinsky, Klee, Mies van der Rohe, Moholy-Nagy), mais aussi les contributions de proches (Schoenberg).
Cet essai tente, à partir de l'élaboration d'un concept philosophique d'industrie, de montrer comment ces textes nous aident à penser les valeurs de la technique et de l'art à l'époque contemporaine.

Sommaire
L'impossible cathédrale
Philosophie de l'industrie
Le dessin en question
Fracture
Question d'économie
De la tension
L' hypothèse d'une peinture mineure
Un espace de tension

Asseyez-vous
15,90 €

Une approche amusante et éclairante des assises des XXe et XXIe siècles. Que ce soit pour travailler, se détendre, se retrouver en groupe ou s'isoler, le siège est depuis toujours le sujet favori des designers, artistes et éditeurs de mobilier.

Didier Cornille retrace un historique à la fois subjectif et intrigant de l'assise, qui intéressera enfants et parents.

Du tabouret de traite au fauteuil à bascule, il multiplie anecdotes et exemples soigneusement choisis et puise dans le travail des créateurs qui se sont penchés sur cette question : du Corbusier à Charlotte Perriand, en passant par Arne Jacobsen et les Eames. Les chaises n'auront plus aucun secret pour le lecteur !

Album / Design / Mobilier

Atlas of furniture design
Nouveauté
Atlas of furniture design
175 €

At 1,028 pages, featuring 1,740 objects and spanning 237 years, this authoritative volume is without doubt the ultimate book on furniture design

The Atlas of Furniture Design is the most comprehensive overview of the history of furniture design ever published. The book documents 1,740 objects by 546 designers and 565 manufacturers, and features more than 2,500 images, from detailed object photographs to historical documentation such as interiors, patents, brochures and reference works in art and architecture.

The basis for the Atlas of Furniture Design is the furniture collection held by the Vitra Design Museum, one of the largest of its kind in the world, with more than 7,000 works. The collection is made up of pieces from key periods in design history and by the most significant designers and manufacturers of the past 200 years, including early industrial furniture in bentwood or metal, Art Nouveau and Secessionist objects, works by such protagonists of classical modernism as Le Corbusier, Gerrit Rietveld, Charlotte Perriand and Marcel Breuer, postwar figures such as Finn Juhl, Eero Saarinen and Achille Castiglioni, and postmodern and contemporary designers like Philippe Starck, Marcel Wanders and Konstantin Grcic, as well as the estates of design legends such as Charles and Ray Eames, Verner Panton, Alexander Girard, George Nelson and others.

Several years in the making, the Atlas of Furniture Design has employed a team of 71 authors and features in-depth essays providing sociocultural and design-historical context to the history of furniture design, as well as 551 detailed texts accompanying key objects. The book is enriched by a detailed annex containing designer biographies, bibliographies, a glossary of manufacturers and an index, along with information graphics offering a complementary visual approach to the history of furniture design. The Atlas of Furniture Design is both an encyclopedic reference tool and an indispensable resource for collectors, scholars and experts, as well as a beautifully designed object that speaks to design enthusiasts around the globe.

Bauhaus Journal 1926-1931
Nouveauté
Bauhaus Journal 1926-1931
70 €

The Bauhaus Journal, now published in this gorgeous facsimile, is the ultimate testimony to the school's diversity and impact
One hundred years after the founding of the Bauhaus, it's time to revisit Bauhaus, the school's journal, as a crucial testimony of this iconic moment in the history of modern art.

This gorgeously produced, slipcased, 14-volume publication features facsimiles of individual issues of the journal, as well as a commentary booklet including an overview of the content, English translations of all texts and a scholarly essay that places the journal in its historical context.

Even during its existence, the influence of the Bauhaus school extended well beyond the borders of Europe, and its practitioners played a formative role in all areas of art, design and architecture. The school's international reach and impact is particularly evident in its journal.

Bauhaus Journal was published periodically under the direction of Walter Gropius and L szl Moholy-Nagy, among others, from 1926 to 1931. In its pages, the most important voices of the movement were heard: Bauhaus masters and artists associated with the school such as Josef Albers, Wassily Kandinsky, Paul Klee, Oskar Schlemmer, Herbert Bayer, Marcel Breuer, Ludwig Mies van der Rohe, Gerrit Rietveld and many more. The centenary of the Bauhaus provides an ideal opportunity to reassess this history, to consider the ideals of the school and its protagonists through this graphically innovative publication.

Britain can make it
Nouveauté
Britain can make it
35 €

This publication will be a highly visual celebration of the massively popular, but now largely forgotten, Britain Can Make It exhibition. Organised by the Council of Industrial Design, it was held in empty ground-floor galleries of the Victoria & Albert Museum, from September to December 1946. A ground-breaking, morale boosting exhibition, it showcased British design and manufacturing. Despite its short run, it boasted an incredible 1.
5 million visitors, and remains one of the most visited exhibitions ever held at the V&A. Long before the end of the Second World War hostilities, the government's Post War Export Trade Committee recognised the importance of promoting the country's manufacturing capabilities. Plans for an exhibition of 'National Importance' were set in place in October 1942, for an event that would illuminate the gloom of austerity, educate the public in the value of good design, and most importantly, boost much needed foreign trade.
Britain's need to promote, manufacturer and export its goods was urgent. The job of organising the exhibition was given to the Council of Industrial Design on behalf of the government's Board of Trade. From its early planning stages, there was a desire to create an exhibition that was full of colour, light and airy, and far removed from the browns and greens of the inter-war years. The exhibition was also intended to work as a public morale boosting exercise and it did, attracting visitors from around the country.
Mile-long queues constantly formed outside the V&A. Interviewed in 1984, James Gardner, the designer of the exhibition, commented on the motivation for the exhibition : 'We'd got to get British manufacturers to produce well-designed goods quickly and to cheer the British public up. They were so depressed. Give them something to look forward to. You know, this was the dream of the future, if you like'.
BCMI was not a trade show. Manufacturers had to put forward their products and only those deemed the best examples were chosen by specialist committees. An accompanying catalogue detailing the manufacturers of products (and significantly, wherever possible the names of the designers of each product), could be bought by visitors from one of the bookstalls dotted around the exhibition. The catalogue explained when goods would be available for the home and trade markets : 'Now', 'Soon' or 'Later'.
Most often they were 'Later' for the home market which led to negative comments in the press, such as : 'Britain Can't Have It', 'Britons can't buy it', and 'Britain Can't Get It'. Products representing key consumer groups, including clothing, leisure, and domestic products were displayed. These were diverse, from pottery and glass, to radios, women's and men's wear, furniture, fabrics, toys, jewellery, boilers, taps, and sporting equipment.
The Furnished Rooms section were room sets that sought to show how a range of people from different professional groups might live. By taking its structure loosely from the exhibition itself and from the accompanying Design '46 catalogue, Britain Can Make It will take the reader through an eclectic range of subject areas and consumer products. The book begins with a discussion of the political climate and economic motivations that led to this exhibition of 'National Importance' taking place, and an overview of the contemporary social context.
Additional essays will cover specific aspects of the exhibition itself, including the surrealist design of the exhibition, the art and artists involved, the naming, and the 'Design Quiz'. Most chapters will be in the form of short illustrated essays.

De choses et d'autres
Nouveauté
De choses et d'autres
16,50 €

Publié en Italie au début des années 1980 et resté inédit en français, ce recueil de textes prouve encore une fois l'incroyable modernité de Bruno Munari. Le designer italien s'y consacre à la question de la conception. Il en rappelle les étapes indispensables, de l'identification à sa résolution, et prouve qu'elles s'appliquent à tous les types de conception.

Défilent ainsi sous les yeux du lecteur des études de cas variées et originales.
Production industrielle, design d'intérieur, architecture du paysage, édition de livres pour enfants... : autant de domaines où l'esprit acéré et pratique de Munari fait ses preuves ! Illustré par des croquis de l'auteur et par des photographies d'époque, cet ouvrage démontre que concevoir n'est pas l'apanage de quelques rares surdoués et que chacun d'entre nous possède une créativité, que Munari aide à révéler et développer au fil des pages.

Décors d'ambassades - Art et diplomatie française au XXe siècle
Nouveauté
Décors d'ambassades - Art et diplomatie française au XXe siècle
65 €

Première synthèse publiée sur la décoration des ambassades de France, cet ouvrage retrace un siècle de diffusion du style français à l'étranger, des premiers ensembles Art nouveau et Art déco au design d'aujourd'hui, sans oublier les grandes réalisations des années 1950 et 1960, comme dans l'Afrique des indépendances. Moins connus que ceux des paquebots, ces aménagements lointains ont pourtant rassemblé des créateurs tout aussi prestigieux, à l'image de René Lalique, Louis Majorelle, Jean Dunand, Jacques-Emile Ruhlmann, Jacques Dumond, Jean Royère, ou encore Jean-Michel Wilmotte ou Paul Chemetov.

Design contemporain
19,90 €

20 designers phares Renouer les fils avec le passé Créée et dirigée par Elisabeth Couturier, cette collection décrypte le monde contemporain à travers ses expressions artistiques et ses modes de pensées. Changer sa façon de voir Le design contemporain, quel intérêt ? Le design contemporain, c'est quoi ? Retenir quelques dates repères Ils l'ont fait pour la première fois Connaître les mots clés Comment approcher le design contemporain ?

Dictionnaire des maîtres verriers
74 €

Cet ouvrage est le premier à recenser de manière exhaustive tous les artistes verriers et les manufactures qui se sont illustrés de l'Art nouveau à l'Art déco en France, et à répertorier l'ensemble de leurs marques et signatures.

À travers l'histoire de ces manufactures et de ces maîtres, ce dictionnaire offre aussi un vaste panorama de la création verrière au cours de l'une des périodes les plus fécondes de son histoire : les écoles et les différents courants stylistiques, les décors, les techniques de fabrication sont présentés et expliqués.

115 biographies d'artistes sont réunies, avec un répertoire de 2000 marques et signatures. Une riche iconographie, près de 1000 reproductions d'oeuvres, illustre leur production. La recherche des marques et des signatures est facilitée par index permettant de les identifier et les rattacher aisément à un artiste, une manufacture ou une période.

Ouvrage de référence, ce dictionnaire est un outil de recherche inédit pour les amateurs, les collectionneurs et les professionnels du monde de l'art.

Furniture + Architecture
35 €

Furniture and Architecture takes a unique look at the relationship between architects and furniture design. Focusing not only on classic mid-20th-century design i.e. Eames, Mies, Le Corbusier and Gropius, it also provides a unique insight into who will produce the next generation of classics by asking an international-array of established designers to give their tips for the top young architect-designers.

In additional it includes exclusive interviews with high-profile architects as well as with key figures in furniture manufacture and retail. A directory of specialist retailers, who sell architect-designed furniture, makes this an invaluable resource for architects and the interested public.

The book includes comprehensive articles and images of popular modernist architects such as Erno Goldfinger, Arne Jacobsen and Eero Saarinen. It also features interviews with architects Alvaro Siza, David Adjaye and Selfridges director Vittore Radice. Lavishly illustrated with many full-colour images. Contains a directory of specialist retailers selling architect-designed furniture

Gallé lamps
69 €

A comprehensive survey of the glass lamps designed by a towering figure of the Art Nouveau era
Although renowned for his work as a verrier, lamps did not form a significant part of Gallé's repertoire in glass until immediately prior to 1900. Indeed, only in the last few years of his life does it appear that he realised the full aesthetic potential of opalescent glass viewed by transmitted light.

In an Art Nouveau context, Gallé's creations reached their apogee between 1900 and his death in 1904, a brief period during which he adapted the shape of much of his glassware to its theme. Vases decorated with lilies became lily-shaped in a marriage of form and function. Fully-ripened gourds pendent on their vines glowed from within at the touch of a switch. Mushroom lamps brought the concept to full embodiment in the metamorphosis of the giant fungi into light fixtures.

This comprehensive volume catalogues the full range of light fixtures produced by the Gallé cristallerie, from those made during his lifetime to those manufactured for more than twenty-five years after his death. Including table, bedside, hanging and wall models, Gallé Lamps reveals the extraordinary variety of thematic shade-and-base combinations introduced by the firm: butterflies, moths, dragonflies, swallows and eagles hover, flutter, glide or swoop over flora and mountain vistas in a seemingly endless interplay of Nature's decorative motifs.

This volume is a companion to Gallé Furniture ISBN 9781851496624.

How to Construct Rietveld Furniture
25,85 €

The book 'How to construct Rietveld furniture' documents the best known and most typical furniture designs by Gerrit Rietveld down the smallest detail. The book contains working plans, measurements, detail drawings, lists of materials and instructions for the assembly of each piece, as well as historical information about each one.

This new edition is considerably expanded from the 1986 edition. Twelve items of furniture have been added, so that there are now in total thirty five. In addition to 'highlights' that were not in the original edition, such as the famous but complicated 1919 buffet, less well-known items have also been added, including several pieces from Rietveld's own 'furniture you can make yourself' series.

This book makes a wide range of Rietveld furniture available for the home constructor, including various chairs (of course including the famous Red-Blue), tables and side tables, bookcases, children's furniture, benches, lamps, desks and a stacking sectional cabinet.

In constructing Rietveld's furniture designs for yourself, one moves through the proportions, stability, joining techniques and assembly order from the smallest knob to the sculptural qualities of the ultimate furniture, in the same way that making, sitting in and looking at furniture were linked with each other when Rietveld made them.

The furniture featured in the book are: Red-Blue Chair (1918), Buffet (1919), Baby Chair (1919), De Ligt Dining Room Chair, Baby Chair (1920/1921), Hartog Filing Cabinet (1922), Child's Wheelbarrow (1923), Berlin Chair (1923), End Table (1923), Military Stool (1923), Military Table (1923), Beach Buggy (1923), Hanging Lamp (1924), Table Lamp (1925), Stacking Cabinet (1925), Hanging Glass Cabinet (1926), Tubular Steel Chair (1927), Bench (1930), Chair with low back (1920), Chair with high back (1930), Chair with sloping back (1930), Small Table (1930), Low Table (1930), Desk Metz & Co. (1931), Zigzag Chair (1932), Zigzag Chair (wich cusion) (1932), Crate Furniture (1934-1935), Garden Bench (1936), Glass-topped Table (1946), Clothing Rack (1957), Seltman Chair (1963)

Dutch, English

Il court, il court le Bauhaus
13 €

Mon premier est un gratte-ciel. Mon deuxième est un grand ensemble. Mon troisième est une banque, ou une école, ou un bureau de poste. Mon tout se trouve à New York, Sarcelles, Rotterdam et la Défense. C'est... le style international, à qui nous devons ces cubes de béton, ces façades en verre fumé et ces intérieurs beige-noir-blanc cassé à quoi semble se réduire l'architecture moderne. Comment en est-on arrivé là ? Pour Tom Wolfe, tout commence en Allemagne, au lendemain de la Première Guerre mondiale, avec le Bauhaus, qui regroupe les jeunes Turcs de la nouvelle architecture sous la direction de Walter Gropius.

Leur devise : anéantir l'architecture bourgeoise.
Marxistes, ils rêvent de balayer les décombres de la vieille Europe décadente, baroque et néo-classique, pour y édifier un monde rigoureux et abstrait, célébrant les noces de l'Art et de la Technologie. Chassés par la montée du nazisme, ils se réfugient aux États-Unis. Et c'est alors que se produit le miracle : subjuguée, la classe dirigeante américaine confia à un groupe de théoriciens le soin de définir son art officiel.

Entre-temps, Le Corbusier en France et le groupe de Stijl en Hollande occupaient le terrain, propageant des idées analogues qui, formant un nouvel académisme, devaient inspirer le travail de trois générations d'architectes, d'un bout à l'autre de la planète.

Oui, il court, il court le Bauhaus. Et nul ne sait où s'arrêtera l'invasion de ce style international, abstrait et incolore. Parce que la beauté est inséparable d'un certain art de vivre, Tom Wolfe s'attaque avec une férocité tonique à cette nouvelle scolastique, dénonçant ses dévots, ses clercs et ses dieux.

L'art du design Bruno Munari
14,90 €

Dans cet ouvrage, Bruno Munari, mondialement connu pour la vivacité et la légèreté de ses créations, détruit le mythe de l'artiste vedette et lui substitue le personnage du designer. Ce recueil de textes brefs, accompagnés de croquis et d'illustrations, présente les diverses spécialisations du design : design visuel, design industriel, design graphique et design de recherche. Avec sa plume caustique, l'auteur se livre à des critiques impitoyables de la création de son époque : trop statique et trop complexe.
Il appelle de ses voeux des formes en mouvement, en transformation et prône la simplicité et l'équilibre, se réclamant ainsi de l'esthétique asiatique. Véritable précurseur dans son domaine, Bruno Munari annonce, dans ces textes regroupés dans les années 1960, les évolutions auxquelles on peut assister aujourd'hui. Celles qui conduisent à des passerelles entre art et design, et qui mettent en avant une création mouvante, générative et en évolution permanente.

L'art et l'artisanat
6,60 €

''Voilà en bref notre position d'artistes : nous sommes les derniers représentants de l'artisanat auquel la production marchande a porté un coup fatal''.
William Morris, Edimbourg, 1889.

'' Pour William Morris. la distinction entre l'art et l'artisanat. entre la conception et l'exécution, devait être abolie : tout homme, à son échelle, pouvait être producteur de beauté - que ce soit dans la réalisation d'un tableau, d'un vêtement, d'un meuble ; et tout homme également avait le droit, dans sa vie quotidienne, d'être entouré de beaux objets.''
Michel Houellebecq, La carte et le territoire.

Le design - Histoire, principaux courants, grandes figures
17,90 €

Né au XIXe siècle, en Europe, au sein des mouvements avant-gardistes qui souhaitaient mettre les valeurs de l'art à la portée de tous, le design se situe au croisement de l'art et de l'industrie, du beau et de l'utile, de la forme et de la fonction.

Profondément enraciné dans la tradition intellectuelle, industrielle et historique propre à chaque pays, le design est aussi un témoin privilégié et un révélateur de son temps à travers : ses différents champs d'application, de l'équipement domestique (mobilier, arts ménagers) à l'équipement industriel, en passant par l'urbanisme et l'environnement ; ses grands représentants, Peter Behrens, Raymond Loewy, Alvar Aalto, Jean Prouvé, Verner Panton, Ettore Sottsass, Philippe Starck...
les entreprises internationales les plus performantes et les plus créatives (Olivetti, Ikea, Sony, Braun...) ; les écoles et les formations, les théories et les mouvements, de la Sécession viennoise au biodesign, en passant par le Streamline ou la contestation de l'antidesign ; les innovations techniques et technologiques (ère du bois, du verre, du plastique, du virtuel...).

Destiné au grand public comme aux amateurs d'art moderne et contemporain, cet ouvrage dresse, de 1851 au début du XXIe siècle, un panorama international et historique du design.

Par Anne Bonny

LAROUSSE ÉDITIONS


Le mobilier du XX siècle. Dictionnaire des créateurs.
171 €

De l'Art Nouveau aux sièges-sculptures, des ébénistes aux designers en passant par les ensembliers, le XXe siècle est celui de toutes les audaces dans le domaine du mobilier. Les innovations succèdent aux innovations, les nouveaux matériaux se multiplient et se perfectionnent, de nouvelles méthodes de fabrication permettent une meilleure diffusion. Avec plus de 600 noms répertoriés et 950 illustrations, le dictionnaire de Pierre Kjellberg est le miroir de ce siècle, qui a débuté à la Fin du XIXe avec l'Art Nouveau. Il ne se limite pas, bien sûr, à l'Hexagone. L'extension des moyens de communication, la multiplication des expositions et des rencontres ont provoqué un formidable brassage d'idées et de techniques. Ainsi, on ne saurait aborder le mobilier de la première moitié du XXe siècle sans mentionner des personnalités aussi importantes que les Belges Horta et Van de Velde, l'Ecossais Mackintosh, l'Autrichien Hoffmann, l'Espagnol Gaudi ; tout comme on ne saurait occulter, à partir des années cinquante, le rôle de l'Italie - la créativité de ses designers, tels Sottsass, Gatti, Branzi, Pesce ou Mario Botta, le dynamisme de ses industriels du mobilier - et, bien évidemment, celui de la Scandinavie et des Etats-Unis. Participant aux grands mouvements, quand ils n'en sont pas les instigateurs, de Gallé à Wilmotte, de Ruhlmann à Mourgue, sans oublier Le Corbusier, dont l'influence est encore notable, les Français restent très présents. Pierre Kjellberg couvre avec clarté la totalité du siècle : beaucoup de jeunes créateurs sont présentés pour la première fois au lecteur. A la suite des ''livres blancs'' consacrés aux deux siècles précédents, dans la même collection et avec la même rigueur, Le Mobilier du XXe siècle est le premier ouvrage de référence sur un domaine à la fois ''quotidien'' et pourtant mal connu du public.

Les décorateurs années 60-70
65 €

Dans l'histoire de la décoration et du mobilier, les années 60 et 70 sont indissociables. Elles marquent un tournant radical dans un monde jusqu'alors confiné à des expressions nationales et élitistes. Tout éclate au début des années 60. La mode est à la fois d'inspiration anglo-saxonne, scandinave, italienne et française. Les genres se mélangent dans un désir effréné de vivre en symbiose avec leur temps.
Les progrès de la technologie accréditent la conviction d'une liberté conquérante de l'individu et suscitent des désirs inédits d'une nouvelle manière d'habiter, fût-ce dans des cellules de science-fiction. Les formes s'arrondissent, les sièges deviennent des tapis-sculptures qui permettent de se lover dans des univers chaleureux, ludiques et anticonformistes. Les couleurs et les motifs décoratifs épousent l'éclat et les délires du Pop' Art et du psychédélisme.
L'espace d'habitation se transforme en rêve éveillé où se mêlent un mobilier luxueux dans des matériaux inédits et des objets surprenants de toutes origines, associés, fait nouveau, à des meubles anciens. La fin des années 70 marque l'avènement d'une époque où la beauté et l'élégance classique cèdent le pas à une multitude d'expressions qui échappent à tout classement et à toute hiérarchie. L'heure du post-modernisme a sonné.
Composé d'une longue introduction, qui en donne une vision synoptique, et de trente-cinq monographies, qui décrivent ses multiples visages, ce livre rend intelligible une période exceptionnellement créative et révèle à travers une abondante iconographie, souvent inédite, sa formidable richesse esthétique.


 


Les décorateurs des années 50
65 €

Le renouveau des arts décoratifs dans la France d'après-guerre est d'une extrême diversité, du style 40 qui perdure à travers les commandes officielles au meuble classique ou néoclassique dont le succès est sans précédent. La modernité, elle, reste un combat à mener après l'échec de l'Union des artistes modernes (UAM) qui, trop rigoriste, n'a su convaincre ni les industriels, ni le public.

Ce défi est relevé par la jeune génération des décorateurs présentés dans cet ouvrage. Leur approche n'obéit pas aux règles strictes d'une esthétique préétablie, comme le préconisaient les machines à penser leur temps que furent, avant-guerre, la Cranbrook Academy aux États-Unis, le Bauhaus et l'école d'Ulm en Allemagne ou l'UAM en France. Elle répond aux besoins et aux aspirations d'un pays en pleine reconstruction, avec l'extraordinaire vitalité qui caractérise l'époque.

Après une introduction qui met l'accent sur l'alliance d'éthique et d'esthétique, de fantaisie et de rigueur, de cette création française foisonnante et singulière, en marge du design naissant, ce livre s'organise en quatre parties, chacune précédée d'une introduction qui en définit le contexte historique.

En premier lieu viennent les grands décorateurs, les maîtres de l'entre-deux-guerres, comme Adnet, Arbus ou Old, et les représentants d'un style 50 en liberté, ludiques et affranchis de tout discours en '' isme '', que furent Matégot, Royère ou Raphaël. Puis, les grandes figures de la Reconstruction - Gascoin, Hitier, Renou ou Sognot - qui ont transmis à la génération suivante le sens d'une modernité exigeante et puriste, parfois d'un étonnant avant-gardisme. Leurs fils spirituels, dont beaucoup demeurent ignorés des historiens du design et qui avaient à peine vingt ans au début des années 50, se nomment Gautier-Delaye, Guariche, Motte, Paulin, Richard ou Philippon et Lecoq. Plus proches des designers étrangers, rêvant d'un art international au service de tous, ils sont les premiers à avoir réussi une véritable collaboration avec les industriels.

Outre ces trente-deux monographies biographiques et stylistiques, l'auteur Patrick Favardin analyse la mise en place de structures, totalement nouvelles pour la France, d'édition, de promotion et de diffusion, avec des fabricants comme Airborne, Les Huchers-Minvielle ou Steiner, des galeries comme celle de Steph Simon et la galerie MAI, les ateliers des grands magasins, les revues de décoration et les Salons des arts ménagers. Autant d'acteurs qui ont apporté avec passion leur réflexion et leur soutien, technique aussi bien que financier, à ce qui fut une aventure sans précédent.

Les grands textes du design
Nouveauté
Les grands textes du design
9,90 €

Le design comme discipline moderne a ses penseurs et ses historiens et puise dans les traditions des sciences humaines ou sociales. La discipline aime également la critique et son histoire est ainsi formée de ces effets de balanciers qui élargissent ses pratiques au cours du temps : du design de produit au design de papier, de la matérialité à la traçabilité digitale, de l'espace au projet de société.

L'anthologie proposée fait ressortir aussi bien les écrits des designers eux-mêmes, que des grands textes historiques, littéraires ou philosophiques qui ont construit et irriguent toujours la réflexion sur la discipline en une trentaine de références.

Une quinzaine de textes sont traduits pour la première fois.

Livable modernism
41,70 €

Studies of the Great Depression often focus on the extremely poor, so this readable and beautifully illustrated book on furniture design and decorative arts provides fresh insight into middle-class households during that era. Wilson's topic is ''livable modernism,'' or the combination of a simple and efficient modern design aesthetic with an understanding of the desires and needs of a middle-class consumer-''her possible insecurities and emotional desires, her physical comfort, her delight, and what it would take her to commit her own (or her husband's) money.'' Each of three chapters-on living, dining and bedrooms, respectively-opens with a description of an object that serves as a touchstone for discussing the selling of modernism as a lifestyle. Readers accustomed to Pottery Barn and Crate & Barrel catalogs will find the origins of modular furniture in the bookcases, desks and couches designed by Gilbert Rohde and Russel Wright. Many will be surprised to learn that the buffet party was a Depression-era invention, as were the whimsical serving dishes, advertisements and etiquette manuals created expressly to exploit this new phenomenon. Wilson also highlights a number of cultural and gender studies topics, including the 20th-century trend toward the ''companionate marriage,'' which is built around friendship and partnership rather than patriarchy, and the way that traditional male/female gender roles were subconsciously promoted by the designs of vanity tables. The book accompanies an exhibition at the Yale University Art Gallery that will run until June 2005, and press surrounding that exhibit may bring even more readers to this intelligent and engaging book. 55 b&w and 58 color photos.

Made in Kreo - Le laboratoire du design contemporain
Nouveauté
Made in Kreo - Le laboratoire du design contemporain
69 €

Publié à l'occasion des vingt ans de la Galerie kreo, cet ouvrage retrace les activités visionnaires de ce laboratoire dédié au design contemporain.

Réunissant un entretien avec ses fondateurs, Clémence & Didier Krzentowski, des essais de compagnons de route de l'aventure kreo, des contributions inédites de designers et une chronologie mettant en regard les activités des designers de la galerie avec le monde du design contemporain, le coeur de cette publication est l'Almanach, répertoriant la totalité des expositions "made in kreo" organisées, depuis 1999, à Paris et, depuis 2014, à Londres. Pour cette partie, nous avons fait le choix de reproduire, autant que possible, des photographies, documents et textes contemporains des expositions. Quinze collectionneurs, proches de la Galerie kreo, témoignent également de leur relation aux designers qu'ils ont pu y rencontrer.

Marke Bauhaus - 1919-2019
Nouveauté
Marke Bauhaus - 1919-2019
38 €

Nicht Funktion und Gebrauch zeichnen das Bauhaus aus, sondern Symbolik. Ob Quadrat, Dreieck oder Kreis, ob Wagenfeld-Lampe, Schlemmer-Kopf oder weisse Kuben mit Flachdach: Das Bauhaus hat ikonische Bildzeichen und einen Stil kreiert, der weder funktional noch sozial ist, aber visuell prägnant.

Bauhaus-Gründer Walter Gropius zielte von Anfang an darauf, aus dem Bauhaus eine Marke zu entwickeln - mit Erfolg. Sei es in Konsum, Politik oder Kultur: Mehr als achtzig Jahre nach seiner Schliessung ist das Bauhaus präsenter als je zuvor. Es ist inzwischen zu einer partizipativen Marke geworden, die nicht mehr zentral gesteuert werden kann, sondern an der unzählige Produzenten und Konsumenten mitgeschrieben haben. Das einstige Verspechen nach Funktionalität und sozialer Verpflichtung bleibt dabei allerdings uneingelöst. Das Buch von Philipp Oswalt, ehemaliger Direktor der Stiftung Bauhaus Dessau, widmet sich anhand zahlreicher Bildbeispiele und gehaltvoller Texte dieser prominenten Markenbildung und -verwendung.