zoom
L'architecture de terre au Maroc

L'architecture de terre au Maroc

Rien n'arrête une idée lorsqu'elle arrive à son heure, dit-on. Appliquer cette maxime à la construction en terre peut paraître saugrenu, tant il est vrai que la terre a fait partie des matériaux élémentaires mis en oeuvre dès les premiers abris montés par l'homo erectus. Mais nous, mortels en transit au XXIè siècle, savons finalement assez peu d'un art de bâtir ancestral longtemps occulté par le consumérisme de sociétés industrielles. Stimulés par nos préoccupations environnementales, nous redécouvrons maintenant l'architecture de terre de nos pays dans les patrimoines régionaux et dans des projets neufs encore peu nombreux. C'est donc notre nouveau regard soucieux d'écologie qui fait qu'aujourd'hui l'architecture de terre est bien une idée neuve.
Ceci dit, les limites du matériau terre doivent être clairement définies pour le lecteur. Doivent être indiquées les caractéristiques de ce matériau à la fois particulier et universel. Enfin, il faut rappeler en quoi le Maroc est un cadre privilégié pour cet art de bâtir.
Dans les pages qui suivent le terme générique de « terre » est entendu dans soi sens le plus large. C'est-à-dire qu'il ne se limite pas à la terre cuite (tuiles, briques carreaux ... ) comme c'est le cas bien souvent. Il englobe la terre crue sous différentes physionomies de mise en oeuvre (pisé, adobe, enduit ... ) et même s'y attarde de façon préférentielle. La terre crue est en effet le matériau original et méconnu, et pour nous le plus stratégique. Ainsi donc sont présentées ci-après des réalisations bâties où le matériau terre crue est majoritaire et significatif. Majoritaire, car le bâti uniquement et complètement en terre crue est une rareté géographique (Afrique subsaharienne...) : dans la pratique, la terre crue est très souvent associée à d'autres matériaux complémentaires (pierre, bois, chaux ... ). Significatif, c'est-à-dire que la terre est employée en proportion suffisante pour que l'on puisse affirmer que telle maison est en terre crue, et que telle autre ne l'est pas.
Par ailleurs, si le livre cite le patrimoine bâti en terre, son objet est plutôt l'architecture de terre crue en réalisations neuves. Nous présentons donc ici des réalisations où la terre crue domine, même si elle côtoie le béton, le plus souvent pour des raisons réglementaires ou psychologiques. Par ce choix de la primeur accordée à la terre crue, nous voulons mettre en avant celles et ceux qui ont pris le risque de braver la commodité du poteaux/poutres en béton armé rempli de parpaings de ciment, solution inodore, uniforme et sans saveur immanquablement proposée par les grands réseaux de commercialisation de par le monde.
Ne crions cependant pas haro sur les matériaux industriels : ils ont des performances remarquables qui ont servi opportunément la demande en logement des pays industrialisés. Seulement, la monoculture du produit industriel est économiquement indigeste pour des économies en développement, outre qu'elle nivelle par le bas les différents savoir-faire constructifs locaux. Or, nous savons bien que la mondialisation ambiante suscite par opposition un renouveau des identités locales : voilà bien la chance des matériaux locaux qui, s'ils sont correctement mis en valeur, peuvent trouver une utilité nouvelle. Au niveau mondial, le parc bâti en terre crue abrite aujourd'hui la moitié ou les deux tiers de la population du globe. Cet état de fait attire l'attention de trop peu de spécialistes de la construction : quel potentiel formidable qui mérite d'être reconnu et exploité !

Sommaire :
L'architecture de terre dans le monde
Les gandes constructions de terre
Les architectures de terre dans le monde
Au Moyen-Orient, an Afrique et au Maroc
L'architecture de terre au Maroc
Introduction
L'architecture vernaculaire au Maroc
Matériaux, techniques et décors de l'architecture de terre
L'architecture contemporaine en terre au Maroc
Conclusion



ISBN/EAN
9782867701429
Format
7026 x 3029
Année
2001
Pages
312
Editeur
ACR
Auteur(s)
COLLECTIF
  • 75 €

Quantity



Categories : shop, Architecture, Materials & technologies