zoom
Archiscopie # 13  / Janvier 2018

Archiscopie # 13 / Janvier 2018

Archiscopie élargit son champ critique. Il s'agissait de tourner la page. Passé la tentation de faire table rase de l'existant, il est apparu que la transformation était bien plus intéressante que le changement radical. L'injonction rimbaldienne qui voudrait que l'on soit ''absolument moderne'' ne passe pas forcément aujourd'hui par ce type de stratégie de rupture. Il en va de même en architecture.

L'enjeu était de dynamiser Archiscopie par une nouvelle formule tout en restant dans le même format, le même rythme de parution trimestriel et la même économie. Le numéro 13 incarne cette mutation, assurée par de nouvelles rubriques bien sûr, de nouvelles plumes, un nouveau ton, dans une maquette qui imprime de nouveaux rythmes.

Changement majeur, la formule repensée repose sur une nouvelle structure en quatre séquences avec chacune sa logique.

La pièce maîtresse est un dossier qui vient nourrir la réflexion sur un thème d'actualité. En choisissant ''Densité/Intensité'' pour ce numéro de transition, Archiscopie focalise l'attention sur la question des équilibres au coeur du grand débat métropolitain, avec notamment des focus venant de l'étranger (Tokyo, Moscou, Barcelone...).

Séquence conversation ensuite, dans un long entretien avec un auteur ou autre penseur de la ville contemporaine, afin de développer d'autres points de vue sur la fabrique de la ville. L'architecte-paysagiste Michel Desvigne débute ainsi la série en soulevant, entre autres, la question de l'agriculture urbaine.

La troisième séquence, intitulée ''L'espace critique'', s'ouvre par l'analyse d'une tendance de fond ; apparaît ainsi un certain retour à la structure porté par une génération de jeunes architectes français, représentée notamment par Bruther, DATA, Muoto.

Après ce décryptage, s'enchaînent une série de textes critiques sur des bâtiments en France comme à l'étranger (dont l'ensemble très réussi du Louvre Abu Dhabi par Jean Nouvel), sur des livres monographiques ou des ouvrages thématiques, et sur des films où l'architecture et la ville jouent un rôle particulier. Ici, une immersion dans l'univers spatial de Brian De Palma.

Dernière séquence avec une bibliographie fournie, construite selon un nouveau rubriquage.

Archiscopie, c'est une diversité d'écriture assurée par ses auteurs, journalistes, historiens, chercheurs, avec pour seul objectif d'apporter une dimension critique, une autre profondeur de champ dans un monde envahi par l'impératif de communication.

Francis Rambert


Format
165 x 240
Année
2018
Pages
128
Editeur
CITÉ DE L'ARCHITECTURE & DU PATRIMOINE
  • 12,50 €

Quantity



Categories : shop, Reviews