Filtrer par
                    Anni et Josef Albers - L'art et la vie
                    Nouveauté
                    Anni et Josef Albers - L'art et la vie
                    42 €

                    Le Musée d'Art Moderne de Paris organise, du 10 septembre 2021 au 9 janvier 2022, une exposition inédite consacrée à Anni et Josef Albers, rassemblant plus de trois cent cinquante ?uvres (peintures, photographies, meubles, ?uvres graphiques et textiles) significatives du développement artistique des deux artistes.

                    Au-dela? de la pre?sentation tre?s comple?te de leurs cre?ations respectives, il s'agit de la premie?re exposition en France de?die?e au couple forme? par les deux artistes. C'est en effet ce lien intime et tre?s complice qui leur a permis, tout au long de leur vie, de se soutenir, de se renforcer mutuellement, dans un dialogue permanent et respectueux. Ils ont non seulement produit une ?uvre conside?re?e aujourd'hui comme la base du modernisme, mais ont aussi impre?gne? toute une nouvelle ge?ne?ration d'artistes de leurs valeurs e?ducatives.
                    De?s le de?but de leur travail, les deux artistes placent ainsi la fonction de l?art au c?ur de leur re?flexion.
                    L?exposition s?ouvre sur deux ?uvres emble?matiques de chaque artiste, illustrant d?emble?e, tel un prologue, les valeurs formelles et spirituelles qui relient le couple. Puis elle suit, de manie?re chronologique, les diffe?rentes e?tapes de leur vie. Une premie?re section rassemble leurs productions, riches et varie?es, issues du Bauhaus, de 1920 a? 1933. Le de?part du couple pour les E?tats Unis en 1933 marque le de?but de la deuxie?me section, de?die?e aux ?uvres re?alise?es au Black Mountain College. Puis deux autres temps forts de la visite s?attachent a? pre?senter une se?lection pointue de Pictorial Weavings de Anni et de Homages to the Square de Josef. Enfin, la dernie?re partie de l?exposition est consacre?e au travail graphique d'Anni, initie? avec Josef dans les anne?es soixante et qu?elle va poursuivre jusqu?a? la fin de sa vie.

                    Cécile Dauchez
                    15 €

                    L'oeuvre plastique de Cécile Dauchez investigue les changements d'état de la matière pour saisir l'instant de son nouvel aspect, et manifester les informations qu'il nous livre alors. Ce qui survient, dans la manipulation des matériaux, les transforme en images, et donne lieu à une expérience de ''formes qui ne ressemblent qu'à elles-mêmes''. La multiplicité des matériaux utilisés et présentés dans cette monographie, concourt à une impression d'ensemble très simple ; celle d'un état d'enchantement.
                    Le texte de l'artiste Maxime Thieffine propose une lecture inspirée, où les traces révélées sur les matériaux fonctionnent comme des écrans. Cette lecture s'éclaire par la convocation du travail d'artistes tels que Cheyney Thompson, Sean Snyder, Paul Thek ou Richard Serra. Cécile Dauchez se livre ensuite, lors de son entretien avec Dorothée Dupuis, à une analyse intime des mobiles et des destinées de sa pratique d'artiste.
                    Leur dialogue met ainsi en perspective l'expérience renouvelée de l'artiste lors de son travail d'atelier.

                    David Tremlett (rétrospective 1969-2006)
                    40 €

                    Pour la première fois, David Tremlett, artiste anglais né en 1945, se prête au délicat exercice de la rétrospective, occasion de prendre toute la mesure d'une oeuvre à la fois exigeante et sensible, mêlant peintures, sculptures, dessins et compositions murales.


                    COMME NEUF

                    GT Gérard Traquandi Oeuvres 01.2009, 04.2012
                    32 €

                    Ce livre part d'un désir simple, celui de rendre visible l'activité de l'artiste Gérard Traquandi entre 2009 et 2012. Le projet porte sur l'ensemble des oeuvres produites sur cette période, avec l'envie de fournir un agencement propre à faciliter leur lecture. La dialectique subtile, perceptible dans l'oeuvre, entre les dessins et les toiles peintes se détaille progressivement au lecteur : le même souci exploratoire des formes de la nature s'incarne dans ces deux activités, qui contrastent par leurs moyens, pour mieux cerner leur objet commun.

                    L'exploration, de la feuille par le crayon, de la toile par la marque et l'encrage, est animée d'un seul et même motif, poursuivi respectivement par le moyen de la trace et de l'empreinte ; celui, baroque, de la transitivité. Baldine Saint Girons nous offre, dans le texte qui accompagne les images des oeuvres, plusieurs pistes pour saisir ce qui anime ce travail de levée de traces, cet effort de tracé, cette mise en contact de l'acte et de la matière.

                    Son texte est une méditation magistrale sur les places respectives de l'empreinte et de la trace dans l'art humain. Sur ce fonds universel, la singularité du travail de Gérard Traquandi est élucidée avec une grande générosité.

                    Jean-Michel Basquiat and the Art of Storyelling
                    Nouveauté
                    Jean-Michel Basquiat and the Art of Storyelling
                    150 €

                    Brillant Basquiat. L'édition la plus complète à ce jour.

                    Édition français-anglais-allemand

                    Les pas perdus une oeuvre sous champignon de Paris
                    20 €

                    Un livre sur l'oeuvre et la démarche du groupuscule Les Pas Perdus.

                    Un livre dérangé (...) Le temps passé à faire le tri entre les photos, les mots, les souvenirs et celui à les arranger pour aboutir à l'objet que vous tiendrez bientôt entre vos mains, tout le processus de fabrication de cet ouvrage m'a montré qu'il n'y a ni une bonne manière de ranger le contenu de ce livre ni une bonne place où le ranger. Au mieux y a-t-il des arrangements, plus ou moins heureux, plus ou moins justes au moment et à l'endroit où ils se produisent. (...) Sébastien Gazeau

                    Un recueil d'oeuvres réalisées par les Pas Perdus, un collectif d'artistes français et sud-africains qui évoluent dans l'art approximatif, une forme créatrice où artistes et collaborateurs occasionnels de l'art s'associent pour créer spontanément.
                    ©Electre 2021

                    Co-édition Les Pas Perdus & le Centre d'art LABANQUE, Béthune, imprimé chez CCI Imprimerie à Marseille et façonné à l'Usine Pillard.

                    Paul Klee
                    35 €

                    L'ouvrage retrace la vie et le travail du peintre allemand Paul Klee (1879-1940) à travers des extraits de son journal : son enfance et sa jeunesse au sein d'une famille de musiciens, ses premières années d'étude, son voyage en Italie, ses premières années professionnelles, mais aussi ses années dans l'armée pendant la première guerre mondiale.

                    Retrouvez également ses rencontres avec Kandinsky et le groupe "der blaue Reiter", essentielles dans son approche de la couleur.
                    " La couleur et moi sommes un. Je suis peintre. " dira Paul Klee.
                    C'est cependant son voyage en Tunisie en 1914 qu'il lui apportera la "révélation de la couleur", après quelques années de recherches artistiques et de luttes intérieures.

                    S'inspirant toujours de l'avant-gardisme, Paul Klee réalise des toiles d'une originalité frappante, entre suggestions, romantisme, onirisme et fantastique. Son oeuvre définit par son fils Félix comme " énigmatique ", a posé bien des questions aux critiques d'art.

                    De constructive au temps du Bauhaus, elle devient graduellement plus intuitive et finalement, selon Antoni Tàpies, plus spirituelle : " Klee est en occident un de ces privilégiés qui ont su donner au monde de l'art la nouvelle orientation spirituelle ".

                    Revue Cahiers d'Art - Joan Miró
                    90 €

                    Fondée en 1926 par Christian Zervos au 14 rue du Dragon, au coeur de Saint-Germain-des-Prés, la société Cahiers d'Art englobe une maison d'édition, une galerie et une revue.
                    La revue cahiers d'Art est vraiment unique en son genre pour l'époque : un journal d'art contemporain à la mise en page et à la typographie audacieuses, abondamment illustrée et faisant dialoguer l'art moderne et l'art ancien.

                    Entre les années 1920 et le milieu des années 1970, Cahiers d'Art a publié quatre-vingt-dix-sept revues et plus de cinquante livres sur l'art et l'architecture ainsi que le catalogue raisonné de Pablo Picasso, en trente-trois volumes.

                    Depuis son renouveau, en 2012, Cahiers d'art a présenté de nombreuses expositions et publié plusieurs revues, livres d'art et éditions limitées consacré à Alexandre Calder, Pablo Picasso, Ellsworth Kelly, Rosemarie Trockel, Hiroshi Sugimoto, Thomas Schütte, Gabriel Orozco, Per Kirkeby, et de nombreux autres artistes.

                    La nouvelle revue Cahiers d'Art 2018 revisite les oeuvres et la relation entre Miró et Cahiers d'Art à travers une anthologie des plus beaux textes publiés dans la revue.

                    Présentation des objets inédits et des pièces de la collection de l'artiste.

                    Le pochoir que Miro a fait pour le numéro 1-4 de la revue de 1934 est sérigraphié comme couverture de cette revue.
                    (Livre relié, présenté dans un coffret cartonné.)

                    Le numéro comprend également une interview de Staffan Ahrenberg et Miquel Barceló, ainsi que des ?uvres d'Helen Marten, Koo Jong A et Karel Malich.

                    Saito Kiyoshi - Graphic awakening
                    Nouveauté
                    Saito Kiyoshi - Graphic awakening
                    40 €

                    In the wake of the Second World War, Saito Kiyoshi (1907 - 1997) was a central member of Japan's Creative Print movement (sosaku hanga), developing masterful designs that embody mid-century taste: his superb technique and appealing subjects, including architecture, animals, people and theater, made in one of the most recognizable Japanese print artists of the twentieth century.

                    Saito flourished in the 1950s as diplomatic ties between the United States and Japan were renewed, and he was amongst the first Japanese artists to exhibit, teach, and live abroad, broadening his audience. Honors at the 1951 Sao Paulo Biennal, launched him and sosaku hanga to prominence in Japan and internationally.

                    Drawing on recent gifts of artworks by Saito from Robyn and Charles Citrin to the John & Mable Ringling Museum of Arts, and other collections, Saito Kiyoshi: graphic awakening is the first comprehensive english language publication on this artist. Essays by specialists in Japanese print-making give new insights into Saito's chosen themes and techniques.

                    Zeus - L'exécution d'une image
                    Nouveauté
                    Zeus - L'exécution d'une image
                    15 €

                    Le jour où il manque d'être fauché par le RER Zeus, un jeune graffeur se réinvente sous le nom du maître de l'Olympe, marquant les murs de la ville d'un nuage percé d'un éclair.

                    Polymorphe, despotique et populaire, à l'image de son divin modèle, Zevs pose tour à tour en Flasheur d'ombres, Serial pub killer et Kidnappeur visuel. Il bombe Paris, mais son graffiti reste invisible, propre et light.

                    Avec la monographie Zevs.
                    L'exécution d'une image, Toke Lykkeberg retrace, pour la première fois, le parcours intégral de cet artiste dont le nom, par le travail réalisé dans la rue, résonne dans le monde entier.

                    Ce parcours, qui commence en 1992 à Paris, fait maintenant partie de l'histoire du graffiti, mais se mêle également à celle de la Ville Lumière, du métro, du marketing et du hacking. Selon le bon mot de G.K. Chesterton, l'un des fondateurs du polar moderne : "Le criminel est un artiste créateur ; le détective n'est qu'un critique."
                    Ainsi, si Zevs. L'exécution d'une image est un livre d'art, il se lit également comme un polar, celui dans lequel un critique d'art mène une enquête sur les exploits surprenants d'un artiste précurseur.

                    Dans la postface, l'auteur propose une réflexion sur les règles de l'art contemporain et sur celles du graffiti et montre comment Zevs parvient à jouer et déjouer les deux en même temps.