34 products  ( 1 - 24 )
À l'écoute des arbres
29,50 €

Sculpteur du vivant végétal, Marc Nucera transforme les arbres en oeuvres de land art. Toujours en mouvement, son travail est tout le contraire d'une taille qui figerait les arbres en dépit de leurs tendances naturelles. Ici, Les maîtres mots sont le respect du sujet, l'adaptation à l'environnement et l'harmonie avec le paysage. Chacune des oeuvres de Marc Nucera est une expérience unique, propre au lieu. Sans plan préétabli, il observe, apprivoise, accompagne l'épanouissement de l'arbre, explore les relations qu'il entretient avec les végétaux voisins et avec le paysage dont il révèle l'essence : "Tout est là, dissimulé. Un noyau, une énergie, des multitudes de formes, un coeur qui bat. C'est riche, c'est infini. Il y a toujours un chemin pour aller plus loin à la rencontre de l'inattendu, de l'inconnu."

Louisa Jones (Préfacier)

Arbres - Un botaniste au musée
35 €

Les peintres savent nous ouvrir les yeux sur la beauté des arbres, leur complexité, leur mystère et leur fragilité. Ils s'appliquent non seulement à les représenter, mais ils cherchent aussi à les comprendre, les penser et les sublimer. Et ils le font très bien ! Sans le savoir, ils précèdent souvent les chercheurs et ouvrent la voie à de nouvelles recherches scientifiques. Les artistes troublent notre perception du vivant, dérangent parfois, mais expriment toujours un aspect de la réalité végétale.

« L'exactitude n'est pas la vérité », dit Matisse. Nous avons besoin des peintres pour ne pas nous fier aux apparences. Chaque tableau de ce livre montre un arbre, entier ou partiel, réel ou imaginé, figuratif ou suggéré, mais toujours chargé d'émotions et de sens. Les oeuvres se répondent, se complètent et réussissent imperceptiblement à dévoiler une part de la vie intime du végétal tout en suscitant de la curiosité et de l'empathie chez le spectateur.

Ce livre part du constat qu'une détermination botanique ou qu'un accès aux connaissances biologiques et écologiques ne suffit pas pour adopter une attitude respectueuse vis-à-vis des arbres. Si vous dites « Ceci est un platane », même si vous y ajoutez des qualificatifs (malade, vieux, vigoureux), il ne se dégage aucune émotion. En revanche, regarder un alignement de peupliers, non pas comme des peupliers, mais comme un Monet ; un pin parasol comme un Turner ; un amandier comme un Bonnard ou une simple feuille comme un Magritte : ça change tout ! Le marronnier du coin de la rue, anonyme et banal, devient subitement remarquable en soi. Pour tous ceux qui passent devant les arbres sans les voir ou pour ceux qui ne les regardent plus pensant tout savoir, il reste l'art pour s'émouvoir.

Atmosphere Anatomies - On Design Weather and Sensation
35 €

Atmosphere Anatomies illustre comment l'atmosphère peut affecter le bien-être sensoriel et physiologique lorsqu'elle est incorporée comme médium météorologique dans les disciplines du design, en particulier le design urbain et l'architecture paysagiste.

À l'aide de projets paradigmatiques, les essais traitent des diverses techniques et contextes qui se sont concentrés sur l'atmosphère en tant qu'élément essentiel du processus de conception.

Édition en anglais

Atmosphere: in architecture, urban design, and landscape architecture, the term is usually associated with impressions that resist analytic investigation. Through the detailed study of a series of seminal projects, from eightteenth-century Rousham Garden to modernist Chandigarh, and from Renaissance Villa d'Este to contemporary realizations such as the Geometric Hot Springs in Chile, Silvia Benedito brilliantly demonstrates that atmospheres can actually be described and interpreted with great precision.

In a time of environmental anxiety, her call for a paradigmatic shift centered on the atmospheric opens new and important perspectives for the design disciplines.

Black greens
25 €

Photographer Judith Jockel took pictures of all the rest areas at the exit and entry ramps and junctions on the A10 motorway, the ring road around Amsterdam.
In doing so, Judith Jockel was inspired by the medieval version of the Hortus Conclusus. Generally speaking, the vegetation along these rest areas does not seem to have been individually designed.
In any case, these places all convey the subordinate role they play. She noticed that the rest areas along the motorways around Amsterdam are well cared for.
Trees grow in tidy rows and the ponds are surrounded by bushes and other vegetation along the junctions with the A4, A8 and A9. Meticulously created non-places that transform into wild and abandoned spots during the summer months.

DEUTSCH / ENGLISH

Brassages planétaires - Jardiner le monde avec Gilles Clément
29 €

Les brassages planétaires font débat. Les diverses migrations qu'ils recouvrent sont un trait fondamental des sociétés et des milieux vivants, à travers l'histoire ; mais leur apparente accélération contemporaine suscite des réactions fortes, souvent hostiles. Cet ouvrage part de plusieurs intuitions : le caractère intellectuellement fructueux d'explorer tout à la fois les migrations humaines, végétales et animales.
La nécessité de faire le point sur ces brassages, de mettre à plat les arguments qui s'échangent, et l'intérêt de creuser le parallèle entre les différentes migrations, ne serait-ce que pour en vérifier - ou non - le bien-fondé, en mesurer la portée et les limites. Ce faisant, esquisser l'espace d'une construction intellectuelle et politique assumée des brassages planétaires.

Drawing for landscape architect
72 €

Few other professions can match landscape architecture's requirement graphically to represent and communicate so much content and so many ideas. From large-scale masterplans and strategic visions, design concepts and outdoor experiences, to specific vegetation and precise construction details-at some point everything has to be explained on paper.
Intended to be both instructional and inspirational, this handbook covers the basics of landscape architectural representation, hand drawing and sketching in an easy to understand way, encouraging readers to draw their ideas and develop their own graphic language and style.

Showcased in these pages are many drawings from international landscape architecture offices offering practical guidance and numerous examples in key thematic areas:

- Basics of orthographic and parallel projections
- Introduction to drawing tools, applications and effects
- Symbols in different scales, styles and abstraction levels
- Constructed and free-hand methods for drawing perspectives
- Basic principles for layout and lettering
- Drawing in contemporary landscape architectural practice


Peu d'autres professions peuvent combiner l'exigence de l'architecture paysagère graphiquement pour représenter et communiquer autant de contenu et tant d'idées. Des plans-maîtres à grande échelle et des visions stratégiques, des concepts de conception et des expériences extérieures, à une végétation spécifique et à des détails de construction précis - à un moment donné, tout doit être expliqué sur papier. Ce manuel se concentre sur deux domaines qui, même à l'époque des médias numériques, sont encore des éléments de base de la profession: projections orthographiques et dessins en noir.

Destiné à être instructif et inspirant, ce livre couvre les bases de la représentation architecturale paysagère, du dessin à la main et de l'esquisse d'une manière facile à comprendre, en encourageant les lecteurs à dessiner leurs idées et à développer leur propre langage graphique et leur style.

Présents dans ces pages, de nombreux dessins provenant de bureaux d'architecture de paysage internationaux offrent des conseils pratiques et de nombreux exemples dans des domaines thématiques clés :
> Les bases des projections orthographiques et parallèles
> Introduction aux outils de dessin, aux applications et aux effets
> Symboles à différentes échelles, styles et niveaux d'abstraction
> Perspectives de dessin: construit et gratuit
> Principes de base pour la mise en page et le lettrage

Escales
34 €

L'Atelier Le Balte est un atelier de paysage créé en 2001 à Berlin par Marc Pouzol, paysagiste, associé à l'urbaniste Véronique Faucheur. Depuis, l'atelier dessine et réalise des parcs et des jardins oscillant aux frontières de l'art et du paysage. Escales propose de visiter certains d'entre eux : des jardins disparus, comme le Jardin Sauvage du Palais de Tokyo à Paris, projet fondateur de l'atelier, d'autres qui ne cessent de s'inventer, comme le jardin des KW, à Berlin ou encore le Jubileumpark, à Göteborg.

D'escale en escale, le lecteur est amené à découvrir la démarche de l'équipe par des chemins de traverse évoquant tour à tour le dessin, les hivers, les débordements, les savoir-foire. Grâce à une pratique de terrain acquise au fil des chantiers où travaillent de concert paysagistes, jardiniers, architectes et artisans indépendants, l'"atelier le balta" se singularise jusqu'à témoigner ici d'une nouvelle manière d'être paysagiste.

En donnant toute sa place aux processus mis en oeuvre dans chacun des projets, en faisant la part belle à l'audace des plantes, ce livre-manifeste atteste de cette belle aventure humaine qu'est la création d'un paysage.

Field Guide to the Street Trees of New York City
24 €

Imagine an urban oasis with hundreds of thousands of trees and whose mayor wants to plant a million more. That sylvan place is New York City, and this is a guide to the diverse trees that line its streets.

<em>Field Guide to the Street Trees of New York City</em> acquaints New Yorkers and visitors alike with fifty species of trees commonly found in the neighborhoods where people live, work, and travel. Beautiful, original drawings of leaves and stunning photographs of bark, fruit, flower, and twig accompany informative descriptions of each species. Detailed maps of the five boroughs identify all of the city's neighborhoods, and specific addresses pinpoint where to find a good example of each tree species.

Trees provide invaluable benefits to the Big Apple: they reduce the rate of respiratory disease, increase property values, cool homes and sidewalks in the summer, block the harsh winds of winter, clean the air, absorb storm water runoff, and provide habitat and food for the city's wildlife.
Bald cypress, swamp oak, silver linden, and all of New York's most common trees are just a page turn away. Your evening walk will never be the same once you come to know the quiet giants that line the city's streets.

Jardins et paysages d'aujourd'hui
25 €

Au sein des quartiers et dans les projets de rénovation urbaine, tout comme autour de l'habitat et des immeubles de bureaux, le végétal apporte aux citoyens de nombreux bienfaits : il incite à une activité physique, favorise les rencontres, purifie l'air et préserve la biodiversité.

De l'intimité d'un petit jardin breton à la métamorphose des berges du Rhône à Lyon, les quarante aménagements paysagers présentés dans ce livre contribuent à l'embellissement de notre quotidien. Outre leur fonctionnalité, l'harmonie de la composition et l'émotion du premier contact visuel, ils ont convaincu le jury des Victoires du Paysage par leur intégration au site, le choix d'essences adaptées au contexte, des solutions éco-responsables pour l'entretien et l'implication des usagers.

Parcs et jardins contribuent à la transition écologique et sociétale !

SOMMAIRE
Parmi les 40 projets valorisés dans ce livre :
Des jardins intimes à Paris, Dinard et Ramatuelle ;
Des espaces verts méditerranéens, comme le Jardin des migrations du fort Saint-Jean à Marseille ;
Des restructurations de friches urbaines, comme le Parc Martin-Luther-King, nouveau poumon vert de Paris ;
Des projets réconciliant des villes avec leur fleuve, comme la reconfiguration des Berges du Rhône à Lyon ;
Des aménagements d'envergure territoriale, comme la restauration de la côte sauvage du Pouliguen pour valoriser le littoral breton.

Jardins et paysages, une anthologie - Textes critiques de l'antiquité à nos jours
New
Jardins et paysages, une anthologie - Textes critiques de l'antiquité à nos jours
30 €

Alors que la demande de nature dans un monde de plus en plus urbanisé se double d'une prise de conscience des menaces qui pèsent aujourd'hui sur les écosystèmes, l'auteur réunit ici une centaine de textes permettant de porter un regard renouvelé sur l'art des jardins et le paysage. Alors que la demande de nature dans un monde de plus en plus urbanisé se double d'une prise de conscience des menaces qui pèsent aujourd'hui sur les écosystèmes, l'auteur réunit ici une centaine de textes permettant de porter un regard renouvelé sur l'art des jardins et le paysage.

Une telle anthologie interroge un art qui s'estime le plus universel.
De l'idée de paradis aux théories modernes du paysage, nombreux sont ceux qui ont tenté de décrire ou de définir tant la nature que le jardin idéal en soulevant autant de questions essentielles : celle de la nature primitive ou artificielle, de son rapport à la culture et au politique, de la création du Beau et du statut qui lui est accordé.
Convoquant Virgile, Boccace, De Serres, La Quintinie, Temple, Rousseau, Girardin, Olmsted, André, Jekyll, Burle-Marx, Page, Mumford, McHarg, Debord, Finlay, Lassus, Tschumi, Clément, Courajoud, Latz, Berque et nombre d'autres penseurs - parfois traduits pour la première fois - l'ouvrage offre une anthologie riche et savante de l'Antiquité à nos jours.

Chaque grand cycle temporel est introduit par une synthèse qui propose un état des lieux érudit s'employant à traquer les évolutions au sein des conceptions et doctrines occidentales.

Édition revue et augmentée

Katsura et ses jardins - Un mythe de l'architecture japonaise
New
Katsura et ses jardins - Un mythe de l'architecture japonaise
25 €

La visite de Katsura, villa impériale, est réduite à un circuit qui se parcourt en moins d'une heure. On en ressort étonné, éberlué, ébloui... et terriblement frustré.

Restent les images intenses que notre oeil aura captées, dans le saisissement de l'instant qui fuit sans recours. Au milieu de son jardin et des quatre pavillons de thé qui bordent l'étang central, édifiée au XVIIe siècle par le prince Toshihito, sur le bord de la rivière qui baigne Kyoto, Katsura demeure l'image du raffinement.

Lieu idéal, dit-on, d'où l'on peut contempler la lune... La réinterprétation de cette architecture si particulière par les architectes du mouvement moderne, au début du XXe siècle, a engendré nombre de quiproquos.
Il faut aujourd'hui le talent et la sensibilité de Philippe Bonnin pour nous faire entrer dans la vérité d'une oeuvre mythique, et éclairer l'énigme.

L'Archipel des métamorphoses
16 €

La Transition par le paysage
Sortir le paysage de la marginalité et des contresens qui le réduisent à un territoire à équiper, un tableau à préserver, un décor à planter. Lui faire gagner, de proche en proche, le monde entier ; et relever, par sa maîtrise, le pari d'opérer l'urgente Transition qui s'impose à notre époque. C'est là l'ambition de la démarche paysagère innovante, voire révolutionnaire, que prône cet ouvrage.

Tournant résolument le dos aux spécialistes, aux disciplinés, aux simplificateurs, aux séparateurs, aux rationalistes qui défont la planète, l'auteur invite à un retournement complet de perspective.

Oublié le statut de "conséquence fortuite" du paysage : il devient un monde à vivre et à façonner, un monde désiré dont nous sommes responsables. Egalement oubliés, au profit de la pensée "archipélagique", les découpages des aménageurs et la ghettoïsation, spatiale ou disciplinaire.

Le lecteur, convié à réajuster sa posture, à s'orienter vers un mode de pensée et d'agir relationnel, transversal, indiscipliné, complexe et subjectif ? en un mot subversif ?, trouvera ici une profonde source d'inspiration.
Car il est temps de dessiner l'horizon des métamorphoses.

Bertrand Folléa dirige une agence de paysage et d'urbanisme. Il est aussi responsable de la chaire Paysage et Energie à l'Ecole nationale supérieure de paysage de Versailles-Marseille, professeur associé à l'INSA Centre-Val de Loire (Ecole de la nature et du paysage de Blois) et paysagiste-conseil de l'Etat. Il a reçu le Grand Prix national du paysage en 2016.

L'horizon des lieux - Réparer par le paysage
New
L'horizon des lieux - Réparer par le paysage
22 €

Le paysage peut-il réenchanter un site en désuétude,en attente d'un nouvel horizon ? C'est l'hypothèse de départ de la démarche ''Atelier des territoires'', à l'initiative du ministère en charge de l'urbanisme.

Entre 2015 et 2017, cinq sites à reconquérir ont donc fait l'objet d'études de terrain dans ce sens : à Annonay, où l'on requalifie le territoire à partir de ses ''pièces'' vertes ; au sud d'Avignon, avec le projet d'un espace public à l'échelle du paysage de la Durance ; à Fort-de-France/Le Lamentin, où l'aménagement urbain de l'agglomération est repensé à partir de la rivière Madame ; à l'entrée nord de Perpignan, où l'on envisage l'ensemble de la plaine comme la ''porte du Pays catalan'' ; enfin, à Saint-Brieuc, où une stratégie de paysage partagée est proposée pour un territoire entre terre et mer.

Cinq équipes de paysagistes et architectes - Frédéric Bonnet (agence OBRAS), Bertrand Folléa et Claire Gautier (FOLLEA-GAUTIER), Cécile Beaudesson (DEVILLERS et Associés), Sébastien Penfornis (TAKTYK), Clément Bollinger et Simon Lacourt (CAUDEX) -, services de l'Etat et élus locaux discutent concrètement du destin de ces territoires variés, réinventent l'aménagement à travers le filtre du paysage et de ses unités visuelles et vécues, et font émerger des projets novateurs.

La Méditerranée dans votre jardin
39 €

On est parfois saisi par l'extraordinaire beauté des paysages méditerranéens. Soudain, les éléments d'un jardin magnifique semblent réunis, à ceci près qu'il s'agit d'un jardin sans jardinier : personne n'est là pour planter, désherber, arroser ou tondre. Ces scènes invitent à s'interroger : comment s'inspirer de ces paysages pour concevoir son jardin et en limiter l'entretien ? Les plantes sauvages méditerranéennes permettent d'envisager des jardins de styles extrêmement variés, où s'expriment en permanence la qualité des feuillages persistants, les contrastes des textures et des couleurs, les jeux d'ombre et de lumière, et le charme envoûtant des parfums de la Méditerranée.
Dans ces jardins inspirés par la garrigue, le jardinier accède à un rôle nouveau : au lieu de se battre contre la nature pour maintenir une scène figée, il va apprendre à encourager l'évolution de son jardin en profitant de la dynamique naturelle de la végétation. Richement illustré de plus de 400 photos originales de jardins et de paysages, ce livre explore les nombreuses perspectives nouvelles qu'offre le jardin de garrigue.
Il dévoile les atouts irremplaçables des plantes de garrigue dans toutes les régions où la sécheresse estivale risque de devenir de plus en plus fréquente, que ce soit autour de la Méditerranée ou dans d'autres régions qui connaissent également des périodes de pluies abondantes ou de froid hivernal. Peu exploré jusqu'à présent, le jardin inspiré par la garrigue correspond à une démarche nouvelle qui change en profondeur le rapport de l'homme à la nature.
Ne nécessitant ni arrosage ni pesticides, il représente un modèle de jardin adapté aux enjeux du futur.

La nature citadine au siècle des Lumières
52 €

Ce livre rassemble les actes d'un colloque international qui c'est tenu à Nancy (les 24 et 25 juin 2005) clans le cadre des manifestations de l'année 2005 '' Le temps des Lumières '' qui fêtèrent le 250e anniversaire de la création de la place Stanislas, restauration exemplaire offerte aux piétons.
Tout autant que ses monuments publics grandioses ou élégants, la ville du XVIIIe siècle nous a légué des espaces plantés, promenades et jardins publics, qui témoignent d'un nouvel art urbain. Créé au siècle précédent et d'abord limité à l'agrément des usagers clé carrosses dans un espace sub-urbain, le promenoir planté s'est ensuite très largement développé et diversifié grâce à la disparition des remparts.
C'est à l'imaginaire de la nature citadine qu'est surtout consacré cet ouvrage, imaginaire qui sous-tend l'intention des commanditaires et des créateurs, comme celui des usagers. L'idée d'une politique des loisirs publics et d'une éducation civique des sueurs n'est pas la moindre interrogation de cette exploration de la nature citadine dans l'Europe des Lumières.

La première partie, intitulée ''Nature et art urbain: embellissement et planification'', est consacrée à la fois aux typologies de la promenade plantée, aux circonstances historiques et topographiques clé leur développement, à la programmation de leur usage et, plus généralement, à leur intégration dans le concept d'embellissement qui caractérise l'urbanisme du XVIIIe siècle.
La campagne dans sa complémentarité, plus que clans son opposition au monde urbain, apparaît avec insistance dans la seconde partie, '' Ville et villégiature : paysage et culture des loisirs ''. A l'époque clé de Goldoni et de Jean-Jacques Rousseau, dans la retraite de l'ermitage ou avec la brillante société délocalisée temporairement pour se dépayser ou entretenir son quant-à-soi hygiéniste, c'est toute une mise en scène bien concrète de la nature qui marque le territoire de la villégiature. Le thème s'offre comme un indice majeur de bien-être et de développement urbain, comme une marque identitaire à l'échelle territoriale, observés depuis Naples jusqu'à Grenade, en passant par la Toscane, Montpellier ou Nantes. Dans les meilleurs cas, le plaisir citadin de la campagne stimule la double jouissance du paysage environnant, vu à partir de la ville, ou sur celle-ci identifiée clans l'approche paysagère de son site même on le vérifie ici dans la création clés villes thermales italiennes.

La troisième partie, '' De la connaissance de la nature aux mises en scène des usages et des rêves '', sonde les comportements et tente d'approcher cet imaginaire de l'ancien temps, à jamais perdu, mais qui doit nous guider clans la connaissance et la compréhension élu constat physique et documentaire du sujet tel qu'il nous apparaît, brut et le plus souvent défiguré quant il n'est pas anéanti aujourd'hui par deux siècles de croissance urbaine et de rage automobile. La réflexion et la sensibilité qu'offre la création artistique, comme la démonstration psychosociale de l'usage de la promenade et des jardins publics, entraîne l'exploration clés sciences et de leur vulgarisation, notamment au sujet de la botanique et de la nature végétale ; elle défie la catharsis à l'opéra aussi bien que dans la mode vestimentaire dont les objets s'inspirent directement de l'art du paysage en peinture.

La Sainte-Baume une nature d'émotions
39 €

Landscape Planting Design
45 €

Plants are an important element in landscape architecture. The quality and effect of the landscape are directly affected by planting design decisions. The book selects excellent landscape projects recently completed in which planting plays an important role, categorised into four chapters; Planting Palette, Biodiversity, Rainwater Management, and Low Maintenance. The colour of plants is a decisive factor in our perception of landscapes. Plants with different colours can be used to create different atmospheres, thus affecting the user's mood and emotion. Plants also play a significant role in promoting urban biodiversity, providing habitat for wildlife in urban landscapes. Using suitable plants can help in urban rainwater management to build a water resilient city. Using low maintenance plants can reduce maintenance costs and enhance the local ecological environment.

With photos, drawings, design narratives, and in-depth analysis of the functions and configurations of planting in the projects, you will learn about how to use appropriate plants based on local climate, topography, ecology, surrounding environment and other conditions and special requirements. Landscape architects and plant specialists Nigel Dunnett and Giacomo Guzzon are invited to write essays on the colour palette and biodiversity of planting design, sharing with us their design principles and practices in their project experience.

Landscapes of pressure
17 €

Latinscapes - El paisaje como materia prima/Landscape as raw material
35,50 €

La profesión de arquitecto del paisaje en América Latina no está tan desarrollada como en los países europeos y EE UU. El arquitecto paisajista en América Latina suele haberse formado en este campo a través de su propia experiencia y gracias a una actitud que ve, utiliza y recrea el paisaje como un medio de expresión estética y cultural.

Latinscapes pretende mostrar una actitud que es común en varios países: el paisaje entendido como materia prima, como proceso de búsqueda, para llegar a definir un retrato de grupo integrado por rostros diversos que comparten orígenes e historias.

Jimena Martignoni (1971) estudió arquitectura en la Universidad de Belgrano, Buenos Aires, un máster en arquitectura del paisaje en la Universidad Nacional de Buenos Aires y cursó estudios complementarios en medioambiente, sociedad y economía en la Facultad Latinoamericana de Ciencias Sociales (FLACSO). Después de trabajar dos años en un estudio de arquitectura del paisaje en Estados Unidos, se ha dedicado a la investigación y difusión del paisaje en Latinoamérica. Desde el año 2004 escribe regularmente sobre el tema en Landscape Architecture Magazine y en otras revistas europeas.

Le blanc
New
Le blanc
14,50 €

Je ne me serais pas intéressé au blanc s'il n'apparaissait constamment comme une anomalie du paysage, tantôt le valorisant, tantôt le dégradant. " Dans la nature, le blanc n'existe pas ". Il n'existe pas de blanc au sens nettoyant du terme (laver plus blanc). C'est une chance. Mais il existe une infinité de tons clairs, répartis sur les supports les plus divers. On peut en établir une liste. Elle se présente dans l'ordre alphabétique des catégories identitaires du blanc dans le paysage d'aujourd'hui.
Le blanc intervient alors de façon massive, occupant tout le regard et, même s'il s'agit d'un phénomène temporaire ? le ciel, l'écume, la neige ? il peut identifier un territoire durablement.

Le labyrinthe de jardin ou l'art de l'égarement
New
Le labyrinthe de jardin ou l'art de l'égarement
19 €

Longtemps le labyrinthe d'Occident, intégré dans l'espace sacré de l'église, y représentait le parcours du pélerinage à Jérusalem, raccourci symbolique pour tous ceux qui n'avaient pas la capacité physique de se rendre jusqu'aux Lieux Saints. A la fin du Moyen Age, quittant l'espace de l'église, il devint un élément de l'art du jardin de la Renaissance, en particulier en Italie. Zone d'inquiétude physique, il devait aussi introduire dans l'architecture du jardin une interrogation métaphysique.

Le labyrinthe de jardin, s'il peut passer pour un jeu, dispense aussi un malaise rappelant, dans l'inconscient collectif, l'univers de la forêt primitive : y pénétrer n'est pas sans risque et je jeu peut facilement tourner à la panique. Il pose la question du pourquoi de ces zones inquiétantes au sein de merveilleux jardins destinés à la détente et, par extension, il interroge sur la nécessité qu'a toujours eue l'homme de se perdre pour mieux se trouver.

Cet essai tente de montrer comment la forme labyrinthique peut servir de support à la réflexion philosophique par nature inquiète, mettant en lumière l'importance du jeu et de l'égarement dans le parcours du labyrinthe et amenant à dégager une philosophie du ou au jardin, dont Le Songe de Poliphile est le plus bel exemple.

Les carnets du paysage N° 35, printemps 201
New
Les carnets du paysage N° 35, printemps 201
28 €

Les îles sont des territoires de projets, politiques, sociaux et économiques. Ce sont des lieux d'une vie singulière. Les Carnets du Paysage n°35 s'interroge sur les possibilités de les préserver, de les entretenir et de les projeter vers le futur, et sur les actions à mettre en oeuvre dans cette perspective. Iles maritimes, mais aussi îles fluviales, voire îles urbaines, mais aussi îles proches et îles lointaines sont analysées dans une perspective à la fois anthropologique, artistique et projectuelle.
Ce numéro des Carnets du paysage fait écho à l'exposition, " Le temps de l'île " qui se tiendra au Mucem (Marseille) de juillet à novembre 2019.

Les carnets du paysage n°32 Le chantier
New
Les carnets du paysage n°32 Le chantier
28 €

Ces dernières années ont vu la résurgence de la question du chantier, comme espace et moments décisifs du développement du projet de paysage contribuant à en modifier profondément le sens.
Ce numéro aborde cette thématique sous l'angle de la réévaluation des métiers du chantier, de la reconnaissance de son espace-temps et de la prise de conscience de sa dimension sociale.

Le chantier est une crise, un tumulte du monde, un état intermédiaire des choses, lorsqu'elles semblent se déliter pour se refabriquer autrement. Mais, au-dessus du désordre apparent du chantier, plane un projet.

En s'intéressant au chantier, ce numéro des Carnets du paysage interroge ce que les paysagistes nomment ''projet'', à un moment où se développent des formes très plurielles de projets de paysage.

A partir de propos de concepteurs et de cas d'étude pris comme autant de révélateurs de la richesse des opérations qui se jouent sur le chantier du paysagiste, Les Carnets du paysage veulent témoigner de ce renouvellement et de ces propositions.

Les jardins des Alpes maritimes, trésors de la Côte d'Azur - XVIIIe-XXIe siècles
30 €

Histoire, art, acclimatation exotique

Entre 1860 et 1930, le littoral des Alpes-Maritimes est l'endroit où l'on réalise le plus grand nombre de jardins privés en Europe. A la demande d'une clientèle fortunée, des paysagistes renommés s'y succèdent pour créer des oeuvres exceptionnelles. Dans le même temps, l'acclimatation exotique trouve sur ce territoire des conditions climatiques idéales favorisant l'introduction de milliers d'espèces originaires de régions tempérées, méditerranéennes, subtropicales ou tropicales.

Découvrir l'histoire et l'héritage de cet "âge d'or", voilà ce que propose Les Jardins des Alpes-Maritimes, trésors de la Côte d'Azur : jardins remarquables, prestigieuses collections botaniques, un patrimoine unique révélé au fil des pages de cet ouvrage documenté, au langage clair et accessible, qui bénéficie d'une illustration de grande qualité.

Pour l'amateur de flore exotique, c'est également un guide, rédigé par les meilleurs spécialistes, qui permet non seulement de découvrir les problématiques actuelles de l'acclimatation, mais aussi d'identifier visuellement les principales familles végétales exotiques introduites depuis le XIXe siècle.