86 products  ( 1 - 24 )
Affiches cubaines - Cinéma et révolution, 1959-2019
New
Affiches cubaines - Cinéma et révolution, 1959-2019
35 €

Le renversement de la dictature du général Batista en janvier 1959, à laquelle succède le gouvernement révolutionnaire présidé par Fidel Castro, amorce de profonds changements dans la société et l'esthétique cubaines. D'une logique capitaliste avec ses codes visuels empruntés aux États-Unis, Cuba se tourne vers un système communiste où prédominent institutions et commande publiques.

Durant les années 1960-1970, les graphistes créent un style en rupture avec la manière hollywoodienne et qui s'éloigne aussi de la propagande soviétique, pour puiser son inspiration dans les courants artistiques contemporains comme l'op art et le pop art.
La pénurie de papier et en encre stimule la créativité, tandis que la sérigraphie imposes ses contraintes : solides contours noirs et choix restreint de couleurs appliquées en aplats.

Ce livre présente 120 affiches de cet âge d'or de l'affiche cubaine.
Si après l'effondrement de bloc de l'Est la production est moins féconde, l'affiche connait une renouveau depuis le début des années 2000, renouant avec une dimension expérimentale et artistique.

Cet ouvrage a été publié à l'occasion de l'exposition " Affiches cubaines. Révolutions et cinéma. 1959-2019" présentée au musé des Arts décoratifs, à Paris du 31 octobre 2019 au 2 février 2020.

Ai Weiwei - D'ailleurs c'est toujours les autres
40 €

Ce catalogue réunit une sélection des oeuvres du plus célèbre des artistes chinois de 1995 à aujourd'hui et présente des travaux récents et des interventions spécialement conçues pour les espaces du Palais de Rumine réunissant une ultime fois les institutions ayant fortement contribué à l'identité du lieux dès son origine, à savoir les musées d'archéologie et d'histoire, de zoologie et de géologie.

Des oeuvres en porcelaine, bois, aluminium, marbre, jade, verre, bambou et soie ainsi que des papiers peints, des photographies, de la vidéo et un film témoigneront de la richesse de cet oeuvre et de la connaissance profonde que possède Ai Weiwei, fils d'un éminent poète chinois, de la tradition culturelle de son pays. Mais en même temps, l'artiste détourne ces motifs, modes de fabrication et matériaux traditionnels de manière ludique ou iconoclaste (on y décèle un esprit proche de Marcel Duchamp) pour aboutir à une critique - tantôt cachée tantôt plus manifeste - du système politique chinois. Des oeuvres plus récentes constituent autant de commentaires au sujet de la complexité problématique de nos relations internationales (dépendances économiques, flux des réfugiés, etc.).

Ai Weiwei. C'est toujours les autres présente un artiste complet : plasticien remarquable, esprit encyclopédique, communicateur exceptionnel et homme engagé dans les grandes questions de ce monde. Ai Weiwei est peut-être bien le premier artiste véritablement « global ».

Dans son travail sculptural, il réactive et détourne les traditions artisanales chinoises tout en parodiant le pop art ou la sculpture minimale américaine. Avec les moyens de la photographie et du film, il tente d'enregistrer les transformations des cités et des mouvements de population. Prolifique et engagé, utilisateur virtuose des réseaux sociaux, Ai Weiwei mêle habilement art, vie privée et engagement politique.

Ai Weiwei, fils du célèbre écrivain Ai Qing, est né en 1957 à Pékin. Il a émigré en 1983 aux Etats-Unis où il a découvert le ready-made de Marcel Duchamp et le pop art d'Andy Warhol. À son retour en 1993, il s'est mis à développer son oeuvre tout en s'engageant en faveur de ses collègues artistes chinois, par des activités curatoriales (exposition Fuck Off, 2000, Shanghai) et de publication dans le secret de l'underground. Emprisonné en raison de critiques de la politique chinoise, notamment de l'occultation de la catastrophe humanitaire suite au tremblement de terre au Sichuan en 2008, puis relâché après des protestations dans le monde entier, l'artiste vit aujourd'hui à Berlin.

210 illustrations en couleurs

Aires
10 €

Il est toujours très étonnant de découvrir tout ce qu'un mot peut receler. Il en est ainsi du mot aire comprenant quantités d'acceptions : depuis l'aire de repos ou de loisir, jusqu'aux aires spécifiques qu'on dénombre en géométrie, en numismatique, en héraldique, en linguistique, en construction, en anatomie, sans oublier non plus l'aire de vent (ce rhumb bien connu des navigateurs) ou même l'aire entendue comme le nid des rapaces. Et sûrement aussi devrait-on désormais parler des aires d'Ancona, entendues comme des domaines plus ou moins étendus, occupés par certains êtres, lieux de certaines activités, de certains phénomènes, des élaborations d'espaces où se façonnent et se composent des assemblages et des circulations qui semblent répondre (à la manière d'un Maurits Escher, par exemple) à des logiques de construction, à des points d'équilibre, à des sortes d'habitats et d'aménagements relevant de créations architecturales profondément déconcertantes, inventives et ludiques.

Sous le crayon précis, coloré, délicat et précieux de Laura Ancona, chaque page offre ainsi la découverte d'une sorte d'esprit d'insularité et s'entend à former un archipel des plus troublants, une suite d'îlots et de refuges coupés du monde, ou bien venus d'ailleurs, comme s'il pouvait s'agir d'un défilé d'utopies qui finiraient (quoi qu'on en dise et paradoxalement) par avoir lieu.

"Mes projets de dessin débutent toujours par surprise quand des envies, idées intuitives de forme et de fond se rencontrent, après des périodes de recherche souvent longues et hasardeuses. Commence une série de compositions colorées, dont l'une entraîne la suivante, sans y chercher de finalité. Je trouve un plaisir d'enfant à jouer avec des formes aux couleurs vives ou pastel et regarder des mondes, inquiétants et rassurants, s'engendrer d'eux mêmes.
L'espace du dessin rend une infinité d'associations possibles, entre des éléments d'origine naturelle et artificielle, animale et végétale, ou purement picturaux... donnant lieu à diverses interprétations et à de nouvelles questions." Laura Ancona

Collection Le Cabinet de dessins

Alberto Giacometti/Peter Linbergh - Saisir l'invisible
New
Alberto Giacometti/Peter Linbergh - Saisir l'invisible
24 €

Peter Lindbergh, l'un des photographes les plus importants de sa génération, a réalisé des photographies Inédites d'oeuvres d'Alberto Giacometti sélectionnées dans la collection de la Fondation Giacometti.

Cet ouvrage richement illustré présente le résultat de ce travail singulier, en lien avec des sculptures et de nombreux dessins inédits de Giacometti. Ce face-à-face montre le dialogue très intime qui s'est établi entre le photographe et les oeuvres du sculpteur, tout en révélant de nombreux points communs dans leurs manières d'appréhender la représentation du réel.

Edition bilingue français-anglais

Altitude
34,48 €

Hors des idéologies de bienséance, à côté de la polémique, en construisant un opus, un livret d'opéra qui laisse percevoir le chantier de l'entreprise, la cartographie de la pulsion, plus exactement de l'impulsion à aimer et le champ de plus en plus irrigué d'un artiste arrivé à maturité qui ne confond plus prédilection et prédestination, en s'écartant de la cartomancie et du catalogage, en prenant soin d'être concis et de rentrer dans le détail, le challenge est de faire un livre qui soit lui-même une oeuvre, une halte, une anse, un sas. Alphonse Alt.

André Derain, le titan foudroyé
New
André Derain, le titan foudroyé
20 €

André Derain (1880-1954) est l'une des figures les plus fascinantes et les plus méconnues de l'histoire de l'art moderne. A Collioure, en 1905, il déclenche avec Matisse la première révolution picturale du XXe siècle : le fauvisme. A Londres, où Vollard l'envoie rivaliser avec Monet, il découvre l'art nègre qu'il fait connaître à Montmartre. Eternel insatisfait, Derain participe avec Braque et Picasso à l'invention du cubisme.

En 1910, il décide de partir "à la recherche des secrets perdus de la peinture". Sa démarche préfigure le retour au classicisme de l'entre-deux-guerres. Après les épreuves de la Grande Guerre qu'il subit stoïquement, il connaît la gloire. Sacré "plus grand peintre français vivant", Derain devient à Paris l'un des princes des Années folles. Géant mélancolique, il mène grand train au volant de ses Bugatti, entouré de ses conquêtes féminines.
Débonnaire et dédaigneux, gamin et grave, jouisseur et mystique, Derain avance masqué dans la vie, dévoré par le doute. En 1935, après la mort de son marchand Paul Guillaume, il se retranche dans sa maison de Chambourcy où il peint encore quelques-uns des plus beaux tableaux de son temps. Après 1945, l'homme comme son oeuvre sont décriés. Sa vie personnelle devient un enfer. Il meurt presque oublié.

Ce récit alerte, accompagné d'une riche iconographie, conduit le lecteur à se poser en même temps que l'artiste les problèmes esthétiques rencontrés par les tenants de l'art moderne. Rigoureusement documenté, bénéficiant d'archives et de témoignages inédits, Derain, le Titan foudroyé est l'ouvrage de référence qu'on attandait depuis longtemps. Il permet de redécouvrir l'un des artistes les plus audacieus et les plus controversés de son époque.

Annette Messager - Faire des cartes de France
New
Annette Messager - Faire des cartes de France
20 €

Annette Messager est née à Berck-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, en 1943. Après des études à l'Ecole nationale supérieure des arts décoratifs (Paris), qu'elle écourte la veille de mai 1968, elle s'installe en tant qu'artiste plasticienne, photographe, peintre et sculptrice au coeur de la scène artistique parisienne de l'époque. Elle réunit alors ses premières Collections, albums de photographies et sentences extraites de la presse qu'elle annote et modifie.

Dès ses premières oeuvres, Annette Messager fait ressortir la part d'affect et de souffrance présente dans les objets familiers et populaires : elle intègre l'univers domestique dans lequel le regard masculin a cantonné la femme (travaux à l'aiguille, revues de beauté, carnet intimes). Elle évolue ainsi dans un monde imaginaire et intime, mêlant des éléments autobiographiques et des réflexions sur la condition féminine ; entre tendance tragique et univers ludique.

Elle a reçu en 2005 le Lion d'Or de la Biennale de Venise, et le Centre Pompidou lui a consacré une grande exposition rétrospective en 2007, exposition présentée par la suite dans plusieurs autres musées du monde (Tokyo, Séoul). Ce livre présente une série de dessins intitulée "80 dessins de la France" , réalisée au cours de l'année 2000, pour une installation exposée notamment à l'occasion de la 5e Biennale de Lyon.

Faire des cartes de France repose sur un jeu de mots amusant et pervers : "Un ami est venu chez moi pendant que j'étais en train de dessiner des cartes de France, en l'an 2000. En souriant il m'apprit que "faire des cartes de France" était une expression pour nommer les pollutions nocturnes du jeune roi Louis XIII ! " (Annette Messager).

Anselm Kiefer - Livres et xylographies
New
Anselm Kiefer - Livres et xylographies
75 €

Une introduction aux livres d'artistes réalisés par A. Kiefer entre 1969 et 2017. L'exposition vise à montrer les liens que l'artiste, qui a longtemps hésité entre la pratique de l'écriture et celle de la peinture avant de choisir la seconde, entretient avec la poésie, les mythes, les récits sumériens et bibliques, les contes, la philosophie, la kabbale ou encore l'alchimie.

Antoine Pevsner
68 €

Monographie de référence, avec des introductions de Pierre Peissi et Carola Giedion-Welcker.

Anton Abramovitch Pevsner 1884-1962, artiste russe, frère de Naum Gabo, sculpteur, peintre, sculpture, peinture, constructiviste russe, constructivisme, URSS, membre fondateur du mouvement Abstraction-Création, art moderne, avant garde, art abstrait...

Nombreuses illustrations en couleur et en noir & blanc
Ouvrage de référence

Relié sous jaquette

Architectones
53,99 €

Avec Architectones (2012-2014), Xavier Veilhan est revenu à son format d'exposition non traditionnel préféré - les installations et les oeuvres in situ dans des lieux architecturalement signifiants. Il a repris les spectres du modernisme et a transformé les bâtiments à travers la sculpture, la musique, la lumière et l'interaction entre site et visiteurs.
Entre 2012 et 2014, sept installations ont vu le jour : la VDL Research House de Richard Neutra, La Case Study House n°21 de Pierre Koenig et la Sheats-Goldstein Residence de John Lautner (Los Angeles), la Cité Radieuse de Le Corbusier (Marseille), l'église Sainte-Bernadette du Banlay de Paul Virilio et Claude Parent (Nevers), la Maison Melnikov (Moscou) et le Pavillon Mies van der Rohe (Barcelone).

Véritable extension du projet Architectones, cette publication documente en détail ces installations éphémères avec de nombreuses photographies, des récits et des entretiens, ainsi que les écrits, plans, dessins et spécifications techniques de l'artiste pour chacune des interventions. Le graphisme de l'ouvrage adopte l'esthétique raffinée de Veilhan. La mise en page et la typographie, valorisées par le format carré du livre, s'inspirent de la sensibilité classique et épurée des documents de planification architecturaux.

Art 36 Basel
43,95 €

Hailed by The New York Times as the ''Olympics of the Art World,'' the Art Basel fair looks back on a long and rich tradition, and is also considered to be the largest and most important art fair in the world. It offers a comprehensive overview of modern and contemporary art, and, at the same time, continues to be the annual meeting point of the international art world, attracting artists, gallery owners, collectors, curators, critics, and art lovers from all over the globe. This catalogue features nearly 600 color illustrations that review the selection presented at Art 36 Basel, provides information on the event, and is an indispensable reference to the most recent developments in the art world.

Art contemporain
19,90 €

20 artistes phares Renouer les fils avec le passé créée et dirigée par Elisabeth Couturier, cette collection décrypte le monde contemporain à travers ses expressions artistiques et ses modes de pensées.

Changer sa façon de voir L'art contemporain, quel intérêt ? L'art contemporain, c'est quoi ? Retenir quelques dates repères Ils l'ont fait pour la première fois...
Connaître les mots clés Comment approcher l'art contemporain ?

BAI MING Vibrations de la Terre - Vibrations of the Earth
New
BAI MING Vibrations de la Terre - Vibrations of the Earth
39 €

Né en 1965 à une centaine de kilomètres des anciennes manufactures impériales de porcelaine de Jingdezhen (Chine), Bai Ming est un artiste plasticien aux multiples facettes. Professeur, conférencier, il est directeur du département de céramique à l'Académie d'art et de design de l'univer­sité Qinghua à Beijing, et du Centre d'art international de la céramique contemporaine Shangyu Celadon. Il est aussi, et surtout, à la tête de deux ateliers, où il mêle avec audace les traditions techniques et les pratiques ancestrales à l'art contemporain international.

Son travail sur la céramique, la peinture et la laque, tout en finesse, redynamise la porcelaine chinoise et la libère de ses formes archaïsantes. Ses créations sont couronnées par les plus grands prix chinois et reconnues par les collectionneurs du monde entier.

Christine Shimizu, commissaire de l'exposition consacrée à l'artiste au Centre Keramis (Belgique), réunit différents auteurs dans le présent ouvrage : Mael Bellec, Antoinette Faÿ-Hallé, Jean-François Fouilhoux, Catherine Noppe et Ludovic Recchia.
Tous témoignent, chacun à leur façon, de leur perception de l'oeuvre plurielle de Bai Ming.

Le livre accompagne l'exposition du même nom qui aura lieu à Keramis du 16/11/2019 au 15/03/2020.

Basquiat. Boom for real
58 €

Focusing on Jean-Michel Basquiat's extraordinary breadth of influences, from graffiti to bebop jazz to Hollywood cinema, this exciting new survey charts his ground-breaking career.

Bauhaus.photo / Bauhaus.foto / 100 photographie de la collection du Bauhaus-Archiv Berlin
New
Bauhaus.photo / Bauhaus.foto / 100 photographie de la collection du Bauhaus-Archiv Berlin
16 €

100 photographies de la collection du Bauhaus-Archiv Berlin

Breakthroughs: Avant-garde Artists in Europe and America, 1950-1990
55 €

Inspired by Abstract Expressionism, avant-garde art has emerged in the second half of the 20th century manifested in such unorthodox artforms as Pop Art, Minimalism, and Conceptualism. The Wexner Center in Columbus, Ohio, a showplace for the contemporary arts, has marked its first year with this hefty, amply illustrated anthology. Chronologically divided into three eras that correspond to three Wexner Center exhibitions, the 16 scholarly essays in the first two sections--written by notable art critics and historians involved in the movement--examine such issues as the synthesis of the arts, the cultural shift from Europe to America, and influences of popular culture in relation to each decade's sociopolitical issues. The third section contains several interviews with artists discussing their creative processes. Recommended for academic and large public libraries.

The Wexner Center's inaugural publication, Breakthroughs is an extraordinary survey of avant-garde art. This substantial, thoroughly illustrated volume details the activities of avant-garde artists, musicians, performing artists, and film and video makers-from Laurie Anderson, Joseph Beuys, and John Cage to Yvonne Rainer, Frank Stella, and Andy Warhol.

Cécile Dauchez
15 €

L'oeuvre plastique de Cécile Dauchez investigue les changements d'état de la matière pour saisir l'instant de son nouvel aspect, et manifester les informations qu'il nous livre alors. Ce qui survient, dans la manipulation des matériaux, les transforme en images, et donne lieu à une expérience de ''formes qui ne ressemblent qu'à elles-mêmes''. La multiplicité des matériaux utilisés et présentés dans cette monographie, concourt à une impression d'ensemble très simple ; celle d'un état d'enchantement.
Le texte de l'artiste Maxime Thieffine propose une lecture inspirée, où les traces révélées sur les matériaux fonctionnent comme des écrans. Cette lecture s'éclaire par la convocation du travail d'artistes tels que Cheyney Thompson, Sean Snyder, Paul Thek ou Richard Serra. Cécile Dauchez se livre ensuite, lors de son entretien avec Dorothée Dupuis, à une analyse intime des mobiles et des destinées de sa pratique d'artiste.
Leur dialogue met ainsi en perspective l'expérience renouvelée de l'artiste lors de son travail d'atelier.

Chawanya
32 €

Chawanya est le livre d'un potier « auteur de chawans » (chawanya), qui a consacré sa vie à faire des bols à thé, parce qu'il était né dans une famille dont c'était la charge, la famille Raku, et parce qu'il l'avait choisi lui-même.

Quatre cents ans ont passé, quinze générations se sont succédées depuis la création du premier bol raku par Chôjiro, le fondateur de la lignée, à la fin du XVe siècle. Il marquait l'apparition d'une nouvelle céramique à Kyoto.

Les Editions Ateliers d'Art de France éditent la version franco-japonaise de ce livre exceptionnel. Témoignage inédit, il s'agit aussi d'un travail littéraire : à chaque bol présenté est associé un texte, un poème.

On pressent déjà qu'en ce livre réside la somme de l'existence de son auteur, Raku Kichizaemon, XVe maître de la dynastie des potiers Raku, et des siècles qui l'ont préparé.

Non seulement ce livre est d'une grande beauté, dans le dépouillement et la douceur de sa forme, qui reflète la simplicité éclose dans le coeur de l'auteur, mais il se tient précisément au coeur de la communauté des professionnels des métiers d'art en France. Il est au centre des valeurs que portent les ateliers d'art.

Il décrit l'Histoire universelle de l'humanité dans la forme immobile d'un bol à thé. Il écoute les confidences murmurées en secret entre l'art céramique et la poésie. Il raconte les rencontres entre les cultures, par-delà l'Orient et l'Occident, et les cycles incessants des saisons.

Son auteur se présente à nous.

Il se nomme chawanya, celui qui fait les bols à thé

Cinéma calendrier du coeur abstrait Maisons
45 €

Dessins de ARP
Extrait de la préface d'Henri Béhar : «La confrontation des langages, le dialogue entre le poète et l'artiste-plasticien, commencée en 1916 à Zurich, se poursuit ici, dans un style plus apaisé. Cinéma est, dit-on, l'exemple le plus achevé du livre dadaïste par la distribution des 19 bois de Hans Arp dans le volume, par leur disposition variée sur la page, par l'équilibre du texte et de l'image. Aujourd'hui, on serait même tenté de parler de sagesse si l'on ne savait qu'elle synthétise la révolution dadaïste du regard autant que celle de la poésie. Les formes tendent vers l'abstraction tandis que le langage poétique donne naissance aux images les plus inattendues. Le choc s'atténue, la ligne s'épure, l'«entreprise d'ascétisme» programmée par Tzara réclame une discipline identique de la part du peintre, pour la plus grande gloire de l'abstraction...»

Concrete - Martin Szekely
49 €

Création originale du designer Martin Szekely : le projet de tables Concrete.

Les recherches de Martin Szekely le conduisent le plus souvent à détourner des matériaux issus d'autres domaines d'activité pour les appliquer à son univers de création. Cette fois-ci, le designer nous surprend avec une très étonnante réalisation d'un ensemble mobilier en béton fibré : un décalage surprenant par rapport à la culture du bâtiment et à la destination originelle du béton utilisé pour la construction.

Texte (français et anglais) du critique d'art Christian Simenc.

Exemplaire du tirage de tête, limité à 300 exemplaires, accompagné d'un dessin original de Martin Szekely, signé et numéroté (42 x 30 cm).

Constant Space + Colour From Cobra To New Babylon
32,15 €

Constant Nieuwenhuys (1920-2005) is primarily known as the co-founder of the international Cobra group and as the initiator and maker of the New Babylon project. This publication sheds light, for the first time, on a third influential period in his artistic practice, during which he made the journey from Cobra to New Babylon, continually reinventing himself along the way. During the 1950s Constant was searching for new means to contribute, as an artist, to the reconstruction of society in the wake of the devastation of the Second World War. Significant developments in urbanism and technology were reflected in his work.


ills colour & bw

English

Correge
15 €

Adulé par Stendhal, Corrège est aujourd'hui souvent considéré comme un peintre mièvre, doucereux et trop exclusivement voué à la représentation de scènes issues des Écritures sacrées et à la multiplication des images de madones.
Eugenio Riccòmini, qui fut surintendant aux biens artistiques à Parme et à ce titre supervisa les travaux de restauration de la coupole de San Giovanni Evangelista, s'attache, dans un style d'une incontestable qualité littéraire, à détruire cette légende et à réhabiliter un peintre sensuel, attaché au bonheur de vivre, et libre.

Rouvrant le «dossier Corrège», Eugenio Riccòmini révèle un virtuose en pleine adéquation avec la «grande saison» de l'Italie de la Renaissance et un homme discret intellectuellement lié à cette culture humaniste qui en constitue le legs le plus précieux, un virtuose de ce que Vasari appelait la «manière moderne», longtemps sensible à l'héritage de Léonard de Vinci avant de devenir l'auteur d'un langage esthétique incontestablement personnel.

Courte histoire de l'art moderne - Un entretien
4,50 €

Retrace l'histoire de l'art du 20e siècle et évoque les grandes figures qui l'ont marquée.

Dance Architecture Spatiality
20 €

Ce livre rend compte du travail mené dans le cadre du programme intensif européen DAS (Dance Architecture Spatiality) qui s'est tenu du 2 au 16 juillet 2013 à Athènes, organisé par Frédérique Villemur, directrice du laboratoire LIFAM (Innovation, Formes, Architectures, Milieux) de l'ENSAM, accompagnée de Patrice Barthès, artiste chorégraphe en résidence à l'Ensam, et de ses partenaires européens.

Issus de la Vakalo School of Design d'Athènes et de Derby University, de l'IUAV de Venise, de l'université Montpellier 3 et de l'ENSAM, vingt étudiants ont découvert une approche architecturale et paysagère du Parthénon pour le moins singulière, depuis les hauteurs qui font face au Temple d'Athéna, la colline de Philopappos, patrimoine de l'Unesco.

Sur la voie aménagée par l'architecte grec, Dimitri Pikionis (1887-1968), ils ont pu découvrir depuis ce promontoire un axe majeur du Parthénon. En développant la proprioception et la kinesthésie comme moyen de connaissance, ils ont dessiné dans l'espace un geste paysager autant qu'un paysage intérieur qui leur a permis de découvrir ce qu'est l'implantation d'un site. Cet ouvrage est richement illustré de photographies.