Alors que l'on fête le cinquantenaire de la disparition de Le Corbusier, Franck Ancel revient sur son œuvre au néon M13.0 créée comme un poème à angle droit pour l'Unité d'habitation en résonance avec Marseille 2013...  mais également sur le Festival de l'Art d'Avant-Garde dont ce sera les 60 ans en 2016.
Cette rencontre sera, aussi l'occasion d'acquérir au prix libre la revue NADA autour de ses quatre multiples en néon, une recherche post-scénographique entre mémoire et espace.