zoom
Le Corbusier peintre à Cap-Martin

Le Corbusier peintre à Cap-Martin

C'est en 1937 que Le Corbusier découvre Roquebrune-Cap-Martin et la villa de Jean Badovici E-1027, dessinée en grande partie par l'irlandaise Eileen Gray entre 1927 et 1929. Il y revient en 1938 et en 1939. Impressionné par l'ingéniosité et le charme de la villa il passe des moments agréables face à la mer et mène une vie tranquille et simple, au contact de la nature.

Là, à quelques mètres de la mer et de la guinguette « L'Étoile de Mer » édifiée à la fin des années 1940 par Thomas Rebutato avec lequel il nouera une forte relation d'amitié, il construit en 1952 son Cabanon, témoignage de ses réflexions sur la production standardisée, puis, en 1954-1957, les Unités de camping, juxtaposition de cinq cellules identiques. C'est à proximité de ce site que LC a trouvé la mort en nageant ; il est enterré au cimetière du vieux village de Roquebrune Cap Martin qui domine la mer. L'intégralité du site est aujourd'hui ouvert au public.

Alors que la peinture murale est en complète contradiction avec sa définition de l'architecture comme « pur jeu de lumière et de volumes », Le Corbusier va réaliser sur ce site divers muraux, tant dans la villa d'Eileen Gray que sur les murs de L'Étoile de mer et sur les parois de son Cabanon. L'auteur revient sur les différents facteurs ayant conduit à cette conversion et replace cette évolution de l'architecte dans le contexte plus général de la peinture murale à cette période.

Cet ouvrage documente, pour la première fois, l'ensemble de cet oeuvre peint et dessiné, toujours existant pour la majeure partie, et donne également à voir un Le Corbusier plus libre et véritable amoureux de la Méditerranée.


ISBN/EAN
9782757704738
Format
221 x 279
Année
2015
Pages
120
Editeur
PATRIMOINE CMN (EDITIONS DU)
Auteur(s)
Tim Benton
  • 29 €

Quantité



Catégories : boutique, Le Corbusier, Le Corbusier artiste,