zoom
Archiscopie # 20 / Octobre Décembre 2019

Archiscopie # 20 / Octobre Décembre 2019

Revue d'information sur l'architecture, la ville et le paysage, Archiscopie est éditée par la Cité de l'architecture et du patrimoine et s'adresse à tous les curieux du domaine, professionnels et amateurs.

La rédaction des articles est assurée par des contributeurs, pour la plupart extérieurs à la Cité. Ils sont architectes et/ou historiens de l'architecture ou de l'art, enseignants-chercheurs dans des écoles d'architecture ou à l'université, ou bien encore journalistes spécialisés.

Éditorial
Une affaire d'intelligence - 1 h 59' 40" ! Le record du marathon est tombé cet automne à Vienne : sous la barre des deux heures pour parcourir 42,195 km.

Mais, finalement, la performance historique de l'athlète kényan Eliud Kipchoge ne sera pas homologuée à cause de l'aide logistique dont il a bénéficié. Des "lièvres" (42 coureurs de haut niveau), des chaussures repensées (éloge de la conception, soit dit en passant) et des voitures équipées de lasers imprimant sur la voie le rythme à suivre. La technologie s'est infiltrée encore un peu plus dans l'histoire du sport. Smart Vienna ?
Pendant ce temps, les villes, de par le monde (Amsterdam, Londres, Moscou, Dubaï, Abou Dhabi, Songdo...), courent après la technologie pour devenir la smart city la plus performante. Mais que signifie au juste ce concept traduit en français par "ville intelligente" ? Une quête d?optimisation, l'idée étant de maîtriser au mieux les questions de mobilité, de sécurité (avec notamment la reconnaissance faciale), mais aussi d?énergie et de climat. Dans cette aventure 2.0, tout est affaire de données et de capteurs... Cela s'empile, se stocke, comme l?analyse Benjamin H. Bratton dans son ouvrage The Stack1, une théorie de la transformation de l?espace global par la digitalisation. Parallèlement, le commerce a bien compris l?avantage qu?il y avait à utiliser ces techniques. La fonction "localisation" sur nos smartphones accélère le flux tout en nourrissant la compilation des données.
Et tandis que Barcelone déclare dans les rues, à l'occasion de son Smart Mobility Congress, que "dans les dix ans à venir les transports vont changer plus vite que dans les cent dernières années", un grand fabricant d?ordinateurs annonce, lui, dans les couloirs de l?aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, que "le big data réinvente nos villes". Quant au réseau social Instagram, il se charge de relayer les images en temps réel quoi qu?il arrive. À l?évidence, les urbains que nous sommes ne peuvent échapper à ce phénomène smart où l?algorithme est roi, on parle même de "smartivistes"... Mais il faudra évaluer l?impact de la smart city sur l?environnement, d?abord en termes esthétiques, les data centers produisant généralement d?horribles boîtes (il est temps d'en faire un sujet d'architecture), puis en termes énergétiques car, fonctionnant 24 heures sur 24, ce sont des ogres en matière de consommation électrique (dont 40% pour le refroidissement). Des installations, voire des villes émergentes qui, à l?instar des fermes géantes pour l'hydroponie, peuvent aussi dévorer le paysage, comme s?apprête à nous le montrer Rem Koolhaas l?année prochaine au Guggenheim de New York dans son exposition sur la campagne2.
Et l'intelligence de la ville dans tout ça ? Les architectes, les urbanistes, les paysagistes la placent ailleurs : dans l?analyse des situations, dans la reformulation des questions et dans leurs réponses contextualisées.
Francis Rambert

1 ? The Stack. On Software and Sovereignty, Cambridge (MA), The MIT Press, 2016.
2 ? "Countryside: The Future", musée Guggenheim, New York, à partir du 20 février 2020.


Format
165 x 240
Année
2019
Editeur
CITÉ DE L'ARCHITECTURE
Auteur(s)
Collectif
  • 12,50 €

Quantité



Catégories : boutique, Revues,